Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

Kvelertak 08/09/17, Paris

Paris. 2017. Kvelertak ouvre pour Metallica. Pour l'occasion, avant de profiter du concert, nous nous sommes glissés dans les backstage pour interviewer Kvelertak et en apprendre un peu plus sur eux. Dans les loges de l'Accor Hotel Arena de paris, Erlend, chanteur de Kvelertak nous accueille en compagnie des personnes qui filment leur tournée.
Et puis c'est aussi l'occasion de parler de Heroquest !

Depuis quelques jours, vous partagez l'affiche avec Metallica et les accompagnez sur la tournée. Comment les choses se déroulent-elles ?

Bien, on a partagé déjà deux dates avec Metallica à Amsterdam. J'étais extrêmement tendu à l'idée de jouer avec eux, qui plus est sur une scène très particulière, au centre de la salle, mais on a joué comme si on était les tauliers (rires) et c'était extrêmement cool. On a du jouer devant 8000 personnes, et les gens ont eu l'air d'apprécier donc ça l'a fait.

Jusqu'à quand dure la tournée ?

Vers mai 2018, par là… Je ne sais pas exactement à quel endroit et à quel moment exact, mais je sais que c'est vers ces eaux là.

Vous avez enregistré Kvelertak et Meir, de manière traditionnelle, dans un studio chacun votre tour au clic, et Nattesferd, tous ensemble en conditions live. A ton avis, quelles conditions servent le mieux votre musique ?

Euh... Je pense... que c'était extrêmement fun d'enregistrer dans les conditions du live, mais je pense qu'on va revenir à la méthode traditionnelle à l'avenir. C'était excellent d'être tous ensemble et d'expérimenter cette méthode, ça rend les choses surement plus organiques et on voulait tester quelque chose d'autre, mais pour la prochaine fois on va refaire les choses comme on en avait l'habitude.

Donc avec Kurt Ballou ? (NB : guitariste de Converge et patron de GodCity Studio avec qui ils ont fait les deux premiers albums)

On n'a pas encore décidé où on allait enregistrer, on a juste commencé à évoquer l'idée d'un nouvel album il n'y a pas si longtemps. Normalement, on devrait faire ça courant 2018, peut être début 2019.

Ah ! Tu viens de répondre à ma prochaine question. Donc le prochain album pour 2019 ?

Je ne sais pas exactement, il faut déjà qu'on fasse les chansons, on verra si on y arrive vite ou pas. Pour le dernier album on a du reporter deux fois parce que les morceaux n'étaient pas prêts. Pour l'instant on a seulement des riffs, pas encore une seule chanson de construite.

Tes textes sont principalement centrés sur la mythologie Nordique. C'est quelque chose dont tu es féru ?

Oui, c'est absolument fascinant, surtout quand il s'agit pour moi d'écrire des paroles. Ça donne une autre dimension qui colle bien avec notre musique. J'aime aussi beaucoup la science fiction et toute l'imagerie "horreur". En fait j'écris sur des thèmes que j'apprécie et qui vont coller à notre musique.

Chanteur de metal et fan de mythologie et SF, tu ne serais pas un rôliste dis moi ?

Rôliste ? Genre Donjons&Dragons tout ça ? Non je n'ai jamais fait, mais quand j'étais plus jeune j'adorai un jeu de plateau qui s'appelle Heroquest. J'y ai passé des heures, et il n'y a pas longtemps, j'ai acheté Advanced Heroquest aussi mais il a l'air assez compliqué et je ne trouve personne pour jouer avec moi.

Est-ce que tu as un ouvrage que tu conseilles pour les gens qui souhaiteraient approfondir leurs connaissances sur la mythologie Nordique ?

Oui, il y a plein de bouquins qui existent sur le sujet, j'en ai plein chez moi. Celui qui me parait le meilleur doit être traduit en "Big North Encyclopedia" ou quelque chose du genre, tous les dieux et les anciennes coutumes y sont référencés, c'est vraiment très complet.

Snorri Sturluson aussi peut être ?

Oui, je l'ai pas encore fini mais c'est très bon.

Les films Marvel, Thor ?

(rires) Le film de super héros là ? J'ai jamais regardé mais ça l'air débile, donc je ne sais pas... Je ne pense pas en fait. (rires)

Quelles sont vos inspirations musicales et qu'écoutes-tu ces derniers temps ?

Pour Kvelertak ça va du Metal au Rock Progressif en passant par le Hardcore, mais quand j'ai commencé à chanter je m'inspirai principalement du Black Metal. Tu me diras, je n'écoute plus tellement de Black Metal , je suis plutôt passé à des trucs Rock maintenant. J'écoute plus volontiers du Dire Straits ou du Scorpions ces derniers temps.

Quelle est ta chanson préférée de Kvelertak ?

Oulah... Euh... Je pense que c'est Ulvetid, la première chanson du premier album. C'est clairement une de celles qui est la plus fun à jouer et elle arrive directement en pleine face des gens quand ils l'écoutent.

Et ta chanson préférée tout court ? Si tu ne devais en garder qu'une seule.

Mmmh... ça serait surement du Black Sabbath mais laquelle ? Je dirai Sabbath Bloody Sabbath.

Est-ce que tu connais un groupe qui s'appelle Skallbank ?

Non, ils sont Norvégiens ?

Non Suédois. Je vais te faire écouter, tu me diras ce que tu en penses.

OK. [après écoute, (cliquez ici si vous aussi vous souhaitez écouter.)] C'est sûr... Ça ressemble beaucoup à ce qu'on fait. J'aime bien, ils feraient très certainement une excellente première partie.

Certaines personnes pensent que vous avez créé un genre nouveau et unique, comme il existe aujourd'hui le Death Metal ou le Thrash Metal, et que surement un jour il y aura beaucoup de groupes dans ce sillage. Qu'est ce que tu en dis ?

On était assez "nouveaux" et originaux quand on a commencé. Il n'y avait pas beaucoup de groupes comme le notre au moment ou on a sorti notre premier album en 2010. Je pense que le groupe dont on était le plus proche musicalement quand on a commencé c'est un groupe local norvégien appelé Haust, et c'est surement eux et un autre groupe local appelé Pure And Final Blood même si ce dernier est plus Metalcore, qui nous ont le plus inspiré à la création du projet. Et après nous avons apporté notre touche Rock qu'on a saisi dans des groupes tels qu'Hellacopter et Turbonegro et on a pris des inspirations Metal comme Satyricon et Enslaved. On a pris tout ce qu'on aimait au final et on a fini par trouver le bon mix entre tout ça et voila l'histoire.

Et vous avez déjà pensé à trouver vous-même un nom à ce style que vous avez créé ?

Ouais, en 2007 quand on a commencé on avait pensé à appeler ça Nekro'n'roll, mais on a rapidement trouvé ça bidon donc on n'a pas insisté avec cette appellation.

A quoi ressemble une répète de Kvelertak ?

Les mecs arrivent souvent en retard (rires), on attend souvent une heure ou deux avant que tout le monde soit d'attaque. C'est un peu frustrant mais bon... Bien souvent on répète vachement tôt parce que Marvin et moi devons prendre l'avion pour Oslo, donc on arrive la veille à l'hôtel et il faut qu'on soit à l'heure pour repartir. En fait on ne répète que si on à un nouveau morceau à mettre au point, mais pour préparer cette tournée on a répété également histoire de définir le set et le mettre au point. Donc on essaye d'être aussi efficace que possible, il n'y a pas trop de bière pendant, en revanche on boit souvent un coup une fois que c'est terminé.

Vous avez un local à Oslo ?

Oui, un endroit qu'on partage avec quelques autres groupes.

Comment est ce que la situation géopolitique actuelle est perçue en Norvège ?

La Norvège a beau avoir une frontière avec le Russie, je crois que les gens n'en n'ont pas grand-chose à faire. Pareil, les Nord-Coréens en ont après les Américains, et ça m'étonnerait qu'ils en aient quelque chose à battre de la Norvège. Donc je m'y sens très bien, et de manière générale je pense que les Norvégiens ne se préoccupent pas de tout ça.

Est-ce que votre musique est faite pour être écoutée sobre, sous l'effet de l'alcool ou autre ?

Pour fumer, pas tellement je pense, on ne fait pas spécialement du Stoner, après, bien sûr ça peut s'écouter tout le temps mais la où c'est le mieux vraiment, je pense que c'est après quelques bières.

Quel sont vos projets pour le futur ?

Ben là on est partis pour huit mois avec Metallica, donc ça va nous occuper pas mal de temps, et ensuite on va surement plancher sur le nouvel album. On fera ça après la tournée, parce que pendant on n'est pas vraiment dans l'état d'esprit de création, ça fatigue pas mal et on pense plus à squatter un canapé plutôt que de dire il faut composer. Et après une grosse tournée comme ça, je pense qu'on composera de manière individuelle. Chacun chez soi, et on s'enverra les riffs par e-mail surement, avant de les travailler tous ensemble en répète.

Dernière question Erlend, c'est maintenant à toi de poser une question aux lecteurs de Metalorgie qui te répondront directement sur le site.

Oh ! Ben va falloir que je trouve une question moi ! (rires) Euh... en fait j'en ai deux, c’est possible d'en poser deux ?

Oui, bien sûr !

Alors j'ai besoin d'aide pour le titre du futur album, est ce que vous avez un peu d'inspiration pour moi ? Et deuxième question, est ce que le prochain album doit être plus mélodique ou plus brutal que Nattesferd ? On hésite encore et tout avis est bon à prendre.

Vous avez compris ? Répondez dans la suite à Kvelertak !

Maxwell (Septembre 2017)

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

WeReAllGonnaDieLe Samedi 23 septembre 2017 à 16H06

WeReAllGonnaDieLe Samedi 23 septembre 2017 à 15H37

On est tellement frustré de ne pas les avoir vu à Toulouse ...
On avait pris la claque en 2015. Revenez nous voir bordel !

Plus mélodique ou plus brutal ? LES 2 !
Des riffs qu'on peut chanter saoul, du gros blast dans la face, des ponts à l'acoustique, des hurlements de hiboux, surprenez nous !
Et surtout, quelque chose qui tabasse live.

FloGroomffLe Jeudi 21 septembre 2017 à 09H14

Le nom en norvégien forcément, mais comme je parle pas norvégien ! Plus brut l'album, avec plus de Black Metal comme les deux premiers et aussi surprenant que le 1er album ! Du Rock quoi !

Blast-Ant1Le Jeudi 21 septembre 2017 à 07H24

Plus brutal ! Avec des "Huh !" et du gras !