La Scène Michelet fête ses 10 ans ! La Scène Michelet, Nantes, 2017

Du 21 août au 3 septembre 2017, le café-concert nantais La Scène Michelet fête ses 10 ans d'existence (retrouvez la programmation complète ci-dessous ou sur leur site internet). Un lieu qui nous est particulièrement cher puisqu'on y organise régulièrement nos soirées Stoned Orgies (en collaboration avec les Stoned Gatherings) ou encore le Metalorgie Fest. Nous avons donc tenu à échanger avec son fondateur, directeur, programmateur et fan de Renaud, Olivier Piard, pour évoquer ses souvenirs, ses projets à venir, les difficultés et les joies que son "bébé" a pu lui apporter... car il existe malheureusement de moins en moins de lieux faisant la promotion des musiques Rock / Metal avec autant d'envie et de professionnalisme que celui-ci en France.

Salut Olivier, pour commencer tu peux nous raconter ton cursus avant La Scène Michelet ?

J’ai fait un BTS Tourisme puis réalisant que ce n’était pas avec ce cursus que je pourrais voyager, la restauration (les saisons) est apparue comme le moyen le plus propice pour découvrir le monde en voyageant (Etats-Unis, Canada, Irlande, Mexique, Moyen-Orient…). En rentrant, j’ai repris mes études pour faire une licence en commercialisation de produits culturels, puis j’ai eu la chance de trouver une entreprise qui travaillait dans la vente de décors (cinéma, théâtre, foire expo…) dans laquelle je suis resté jusqu'au dépôt de bilan. Puis j’ai travaillé pour une maison d’édition de BD, l’une de mes passions.

Tu avais déjà eu une expérience dans un lieu similaire ou même dans l’organisation de concerts ?

Avec Dominique et Eric on a créé une troupe de théâtre d’improvisation en 2003 - Les Komikazs - car nous désirions nous produire. On a ensuite démarché des lieux et nous produisions deux fois par mois. L’idée de La Scène Michelet a commencé à germer à ce moment-là car c’était souvent compliqué de jouer dans de "bonnes conditions".

Le lieu a énormément "grandi" en termes de programmation / accueil / notoriété depuis 2013 / 2014 et est désormais quasiment incontournable dans la région nantaise si on aime assister à des concerts Rock / Metal, à quoi penses-tu que cela est dû ?

L’embauche de Simon qui avait déjà à l’époque une très bonne connaissance des musiques extrêmes et de ces réseaux a changé la donne. Il a su me convaincre que pour conquérir encore plus le cœur des metalleux, il fallait prendre un tournant. On a donc arrêté l’activité brasserie et nous avons commencé à changer la déco, la vitrine, une partie de l’équipement son et ce qui était un pari s’est avéré payant, même si les premiers mois furent stressant financièrement. La naissance de mon deuxième enfant a aussi facilité ce choix car la brasserie plus les concerts, ça faisait trop et je voulais le voir grandir.



La Scène Michelet est souvent plébiscitée pour son côté convivial très "famille", certainement grâce à l’atmosphère que tu as su insuffler dans ton lieu et aussi grâce à l’équipe qui t’accompagne depuis plusieurs années. Tu peux nous les présenter ?

Le côté convivial ce n’est pas moi ! Tout le mérite revient à l’équipe de passionnés qui m’entoure. C’est elle qui insuffle cette atmosphère. Ils sont toujours aux petits soins pour les artistes autant que pour les spectateurs. Présenter tous ceux qui sont passés au Michelet serait long car en dix ans il y a eu plusieurs "équipes", ce sont eux qui ont fait la réussite du lieu. Une aventure pareille n’aurait jamais pu perdurer si j’avais été seul. Le Michelet est une grande famille, avec beaucoup de gens qui offrent de leur temps pour que ce lieu existe. Pour n’en citer qu’un : notre président Anthony qui malgré deux jumeaux et un taf de dingue arrive toujours à se rendre disponible pour nous aider et ce depuis neuf ans.

La Scène Michelet est surtout identifiée Rock / Metal, c’est une volonté de ta part ou ça s’est fait comme ça ?

Au départ je rêvais plus d’un café-théâtre (afin de m’autoproduire). On avait évidemment pensé à adapter le lieu pour des concerts, mais pas forcément Metal. Dans nos premières années, la programmation était très (sûrement trop) éclectique. Ce sont les metalleux, punk, rockeurs qui se sont "accaparés" le lieu car c’est le meilleur public imaginable. De plus, les organisateurs et producteurs sont habitués au DIY et le principe de réciprocité est chez eux une valeur fondamentale.

Constates-tu des évolutions dans le milieu Rock / Metal (artistes, public...) justement depuis que tu es en activité ?

Oui, je dirais que notre public a vieilli avec nous. Nous sommes plus sur du 25-45 ans que sur un public étudiant, et malgré les années ils viennent toujours avec enthousiasme. Le fait que notre programmation soit de plus en plus qualitative y contribue. Après il y a des tendances, le Stoner est en vogue en ce moment alors que le Black Metal a plus de mal.



La Scène Michelet travaille avec de nombreuses associations locales, ça représente combien de structures environ ? Et de concerts à l’année ?

On travaille avec une grosse quarantaine d’associations par saison, pour en moyenne 170 dates (hors spectacle jeune public).

Pourquoi avoir fait ce choix d’impliquer autant d’associations d’ailleurs ? Quels sont les côtés positifs et les négatifs ?

Il est impossible de gérer, organiser, produire 170 dates seul à l’année et nous n’aurons jamais la capacité de le faire. Les points positifs c’est de travailler régulièrement avec les mêmes organisateurs car ils connaissent les lieux, le fonctionnement et les tenants et aboutissants inhérents à la production de concert. A l’inverse quand une association vient pour la première fois le travail en amont est conséquent (bien expliquer les contraintes, notre mode de fonctionnement, etc…) et souvent les novices font des erreurs car ils ne savent pas comment communiquer, organiser, gérer le timing, le backline, le catering etc… Mais on est là pour les aider à grandir aussi !

Y-a-t-il un renouvellement dans ces associations ou sont-elles plus ou moins les mêmes depuis 2007 ?

Il y a un renouvellement permanent des associations, pour diverses raisons : naissances, mutations professionnelles, lassitudes, pertes financières, etc… Même si depuis 4 / 5 ans on a la chance d’avoir une grosse dizaine associations qui sont stables et qui semblent vouloir continuer à organiser des concerts.

Même question concernant le public, est-il fidèle ou y-a-t-il un "turn-over" important ?


Il y a un petit renouvellement, les adolescents ont grandi et viennent aux concerts, et les plus vieux (comme nous) continuent à fréquenter les salles. A Nantes on a de la chance d’avoir une telle offre. Objectivement on bénéficie de la locomotive qu’est le Hellfest.



Quelles sont les points forts et les faiblesses de La Scène Michelet aujourd’hui ?

Une salle équipée, une structures adaptée et modulable, une équipe en or dans tous les cœurs de métiers (régie, bar, accueil, communication et programmation). La principale faiblesse c’est la chaleur étouffante de la salle quand on est complet, et hélas on ne peut rien y faire (nous avons déjà quatre climatisations donc il faudrait rajouter un extracteur d'air en plus, et si nous le faisions nous ne serions plus aux normes acoustiques). Le fait d’être excentré est un désavantage (pas de clientèle de passage) et un atout (moins de "relou" à gérer).

Quelles évolutions du lieu as-tu en tête dans les mois/années à venir justement ?

Refaire enfin notre façade horrible, un meilleur équipement lumière avec la mise en place d’un pont, un accès Wi-Fi qui marche, des prises USB pour les téléphones des clients, sonoriser et mettre un système de projection vidéo sur la terrasse, plus de live-report…

Un artiste qui n’est pas encore venu et que tu aimerais accueillir bientôt ? La réponse Metallica ne sera pas acceptée bien sûr !

Mon coup de cœur de cette saison sera le mercredi 6 décembre avec la venue de The Flying Eyes (le chanteur a une voix à la Jim Morrison). Depuis trois ans leurs albums passent en boucle. Et un rêve inaccessible : Frank Carter (le meilleur show du Hellfest cuvée 2017).

Tu es prêt à signer pour dix ans de plus ?

Je ne me vois pas arrêter, donc on va laisser le vent nous emporter.

As-tu d’autres projets en tête en dehors de La Scène Michelet ?

Oui partir en vacances en janvier car ma femme qui partage mon cassoulet et qui me supporte depuis 16 ans mérite un beau voyage. En tout cas mieux que deux après-midi à Tharon-Plage.

La question de la fin, tu peux te lâcher : ton meilleur et ton pire souvenir durant ces dix années !

Le pire y en a deux : l’incendie du 21 avril 2012 et la venue de Kyle Gass (le binôme de Jack Black dans Tenacious D). Insupportable, odieux et des caprices de star hollywoodienne. Le meilleur souvenir est à venir, ça ne sera pas un concert mais des rencontres, des grands moments de convivialité et de Rock'n Roll.

VinZ (Août 2017)

Merci à Olivier et à toute l'équipe (passée, présente et à venir) de La Scène Michelet pour leur incroyable contribution à la vie culturelle de la région nantaise ! On leur souhaite le meilleur pour la prochaine décennie ! BON ANNIVERSAIRE !

Programmation complète des 10 ans :

21/08 - Vital Remains
22/08 - Jucifer
23/08 - Rüsty Deal + Ethili
24/08 - Honesty + Black Mantra
25/08 - Dot Legacy + Jackhammer + Mantras + Moonshine
26/08 - Janski Beeeats + Verlatour
30/08 - Gonzo et Pedro Le Kraken
31/08 - Alizarina + Erzate + Yr Elfen Jord
01/09, 02/09 et 3/09 - Biffty&DJ Weedim + Mc-Clane

Site Internet / Page Facebook

Partager :
Kindle

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment