Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Benji Webbe (Skindred) Download Festival Paris, le 12 juin 2016

Benji, chanteur de Skindred assis dans le canapé, les pieds sur la table nous invite à le rejoindre autour de la table avec un verre. Ambiance relax ! Il sera rejoint en toute fin d'interview par Daniel, le bassiste.



Vous avez beaucoup de fans ici en France, et c'est toujours un plaisir de vous ici dans notre pays. 

Ah ouais ? On a beaucoup de fans en France ? Je ne savais pas !

Tu vas les voir tout à l'heure et crois-moi ils seront nombreux !

Ah ! J'ai hâte alors !

Vous n'êtes pas loin en plus, de l'autre coté de la manche, pourquoi ne venez vous pas plus souvent ?

Parce qu'on nous paye pas assez ! (rires) Non sérieux ! On aimerait venir beaucoup plus souvent mais si on ne nous fait pas venir on ne peut pas jouer ! On ne peut pas traverser la manche dans une barque en bois et venir jouer sur la plage pour les crabes. En fait ça dépend vraiment du public ! S'il ne manifeste pas plus que ça le désir de nous voir jouer auprès des tourneurs on ne peut pas venir ! C'est aussi bête que ça ! On adore la France ! On adore Paris ! Faites nous jouer ! Trouvez nous des dates !

Vous avez joué hier à l'édition anglaise du festival Download, quelles sont les différences entre ici et là bas ?

Hier il faisait un froid de canard là bas ! Sinon, et tu fais bien de me poser la question, je vais te répondre : les loges ! Aujourd'hui on a une putain de belle loge comparé à hier ! On a de la place, de quoi se changer et c'est appréciable comparé au trou à rats dans lequel ils nous ont claqué hier !

Ça fait 15 ans que je vous suis et que j'écoute Skindred maintenant, et j'ai vu sur des affiches promo un cinquième gars, c'est qui ?

Oui, oui ! C'est notre DJ ! En fait à la base Skindred c'est guitare-basse-batterie, et on voulait apporter quelque chose de nouveau. On a mis récemment des petites touches éléctro dans notre musique et donc c'était logique de prendre un DJ sur scène, c'est comme ça qu'on a rajouté Daniel Sturgess, DJ Sturgee au groupe. Et c'est maintenant un membre important et à part entière du groupe. Il a fait les vidéos du groupe aussi, Kill the Power, tout ça c'est lui !

On vous connait bien sur par le biais de la scène metal et vous êtes vus comme les mecs cools qui font du reggae en festival. Est-ce que vous êtes reconnus dans les festivals reggae comme les metalleux qui viennent envoyer la purée ?

Ben tu sais quoi ? Les gens aiment bien dire que les metalleux sont souvent étriqués d'esprit. Et ben, nous, on démontre le contraire. On n'a jamais fait un seul festival reggae ! Alors que le reggae c'est quand même sensé être une musique cool, d'ouverture tout ça, ben on aimerait bien qu'ils soient aussi ouverts d'esprit que l'est la scène metal ! Y'a surement des mecs qui écoutent du reggae qui kifferait Skindred, et nous on aimerait bien jouer pour ces gens là, mais on ne nous en a jamais donné l'opportunité !

Skindred a un incroyable pouvoir d'unité sur les gens, c'est quoi votre secret ?

Love, L-O-V-E, l'amour mec ! C'est pas un secret ! C'est ce qu'il y a de plus important dans la vie. Les gens payent pour venir à nos concerts, c'est pas pour qu'on les fasse déprimer. Mon boulot à moi sur terre c'est d'encourager les gens. De dire aux perdants, aux opprimés qu'ils peuvent y arriver, les tirer vers le haut ! Mon boulot c'est pas de prendre de la thune, dire merci et me barrer, non ! Je veux avoir de l'impact sur la vie des gens. Dans les temps actuels il y a pas mal de gens qui ont une vie de merde et qui pensent au suicide, et je veux faire changer ce sentiment, leur dire qu'ils peuvent se relever et essayer d'une autre manière. Et je ne parle pas de religion, je ne suis pas religieux, je ne suis pas la réincarnation de Jésus descendu sur terre, je suis un mec comme les autres qui a pour mission d'unir les gens, d'unir les peuples et Skindred a le pouvoir de faire ça. Les gens peuvent vivre, travailler  ensemble et s'aimer. Je sais que ça sonne hippie mais c'est la putain de vérité !


 
Depuis 2007, vous avez prit l'habitude de sortir un album tous les deux ans. On peut donc espérer le prochain album pour 2017 ?

Peut-être, en fait on a décidé d'envoyé chier cette convenance récemment. Si on enregistre un morceau maintenant on le sort direct ! Donc vous pouvez vous attendre à avoir quelque chose plus rapidement ! Ce ne sera pas quelque chose de physique par contre, mais surement à télécharger sur des plateformes genre itunes. Le but pour nous aujourd'hui c'est de continuer à sortir régulièrement des trucs pour rester dans le rythme

Donc il y a quelque chose de prêt ? Ça a déjà un nom ?

Quasiment mais non, y'a pas de nom pour l'instant. En fait pour l'heure il n'y a rien d'écrit, rien de définitif, mais tout le monde dans Skindred a des riffs, des idées, des parties à bosser. Chez nous c'est pas voilà donc toi, tu fais ça, toi c'est ça et il faut le faire comme ça, pas autrement, non, non ! Ça, ça marche pas chez nous, Skindred c'est une putain de démocratie pas une dictature !

Tout au long de votre carrière vous avez rencontrez pas mal d'artistes, mais quel est celui avec lequel vous avez le plus accroché ? 

(Longue réflexion …) Freddie Mercury.

Ah ouais ? 

C'était vraiment le plus grand des showmans ! C'est des mecs comme Mickael JacksonElvis Presley et Freddie Mercury qui m'ont donné envie de faire ce que je fais ! Ils avaient trop la classe et ils envoyaient la soudure live et c'est ce qui compte ! Même si je suis leader d'un groupe de reggae-metal j'espère qu'un jour je m'en rapprocherai. Toi qui nous a vus sur scène t'en dis quoi ? C'est quand la dernière fois que tu nous a vu ?

Au Hellfest en 2013 à 10h du mat …

Ah putain ! Je m'en rappelle de ça ! Laisse-moi te raconter. On tournait à a l'époque et on a conduit une bonne partie de la nuit. Je me réveille à 8h du mat à l'hôtel et je demande au coordinateur du Hellfest qui était là : y'a qui aujourd'hui au festival ? Il me répond ce groupe, ce groupe … Korn, KissZZ Top, et je dis Wow ! Cool ! Et on joue à quelle heure ? 10h, il me dit. Je réponds Woaw ! Sérieux ? Juste avant ZZ Top alors ? - Non ! Pas 10h du soir, 10h du mat' ! Et la j'ai pété un câble ! J'ai dit "Putain mec ! Tu de fous de nos gueules ou quoi ?! Tu nous as fait faire toute la route pour jouer à 10h du mat' devant deux pèlerins ?! Va te faire foutre !" et je suis parti faire un tour, m'occuper du matos. Je me suis calmé, je me suis dit Benji, c'est pas grave, même si y'a deux personnes devant la scène c'est pas grave, il faut assurer. Il faut pas être négatif. Je me suis préparé, et quand je suis arrivé, j'en croyais pas mes yeux ! La fosse était blindée ! Daniel, bassiste du groupe arrive, Tiens Dan, tu te rappelle le Hellfest à 10h au matin ?
Daniel : Oui, on était verts d'avoir fait de la route pour qu'il n'y ait personne devant qui jouer, et au final il y avait dix mille personnes, c'était fou, le public français est vraiment étonnant!
Benji : Oui et cette énergie de fou qu'il y avait ! Je sais qu'on envoie de l'énergie au public, mais là pour le coup, c'est nous qui nous en sommes prit plein la tronche et ça a fait du bien ! Ça m'a filé une pêche d'enfer et après le show, j'avais envie d'aller voir ZZ Top direct, mais il fallait attendre jusqu'à un truc genre 11h du soir, imagine à quel point on a picolé entre deux pour aller les voir, et là il s'est passé quelque chose de magique. Tu sais, Michael notre guitariste, il a la même barbe que Billy Gibbons, et on était sur le coté de la scène en train de monter l'escalier pour les regarder jouer, et t'as un mec de la sécurité qui nous arrête et nous dit qu'on n'a pas le droit de passer. Et là Michael il dit " Mec ! Je suis le frère de Billy et je viens le voir avec mes potes" et là l'agent de sécu il fait "Ah ! Désolé, allez-y les gars ! " C'était génial ! (rires)

Dernière question, on change les rôles, c'est vous qui posez une question aux lecteurs de Metalorgie, ils vous répondront directement sur le site.

Qu'est ce que Mohammed Ali a inspiré chez vous ?

Répondez à Benji dès maintenant !

Maxwell (Juillet 2016)


Un grand merci au service de presse du Download Festival.

Partager :
Kindle
A voir sur Metalorgie

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

iam_trying_to_beliveLe Mardi 05 juillet 2016 à 23H34

Super interview, il a l'air d'être cool l'ami! D'ailleurs, son ancien projet Dub War cartonnais un max!!!