Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips

F.O.D. par mail

Nous avons posé quelques questions à Hans, frontman de nos voisins Belges de F.O.D., qui pratique un punk mélodique efficace, concis, facteur patate².



Metalorgie : Salut F.O.D.! Vous pouvez vous présenter pour commencer ?

Hans (chant, guitare) : Bien sur ! F.O.D. est né en 2008 et a été formé par ses membres actuels. Lode à la batterie, Pierre à la basse, Stijn aux harmonies vocales, je joue de la guitare et m’occupe de la voix principale. Le groupe fut créé comme un projet qui avait pour but de jouer Dookie de Green Day en entier, dans son ordre original. On n’avait aucune intention de faire du live mais un jour quelqu’un nous l'a demandé dans le cadre d'un festival culturel. On n’avait pas de nom de groupe, du coup on a donc pris le titre du morceau qui, à notre humble avis, correspondait le plus à un nom de groupe. On a eu un retour plutôt positif après ce concert, on a donc décidé d’en faire d’autres. Cela nous mène à l’année 2010, quand des membres du groupe ont pensé qu’écrire nos propres chansons était une étape logique à franchir. Ces compositions sont devenues notre premier EP Dance To This et peu de temps après nous avons sorti notre premier album Ontario. Maintenant on a Tricks Of The Trade.

Peux-tu nous parler des thèmes sur lesquels tu aimes écrire ?

Je trouve très difficile d’écrire sur des choses qui se passent en dehors de ma vie, je finis toujours par écrire sur des trucs qui m’arrivent. C’est souvent à propos de ma famille, à propos de jouer dans un groupe, de mon ressenti sur le monde, de mon propre point de vue... J’essaie d’éviter d’être trop politique, même si je me sens concerné par ce qu’il se passe aujourd’hui et qu’il y aura toujours quelques chansons politisées sur n’importe quel album où je serais impliqué. Et je ne me soucie pas de si mes textes à propos de ma femme ou de mes enfants paraissent un peu niais. Je les aime et je peux tout à fait chanter à propos de ça.

Tricks of the Trade est sorti en septembre dernier, vous êtes content de ce que vous avez fait?

Oui, complétement. J’avais des doutes avant de commencer à l’enregistrer parce qu’Ontario avait eu d’assez bonnes chroniques. Bien que j’adorais les nouvelles chansons, je n’étais pas sûr qu’elles pouvaient rivaliser avec les standards que nous avions instaurés avec notre premier album. Mais quand j’ai entendu le mix final, j’ai été à peu près sûr qu’on s’était encore améliorés. J’ai aussi été très surpris qu’Effervescence Records et Funtime Records décident de sortir cet album ensemble. Ils font partie de mes labels préférés et c’est vraiment cool de sortir un album avec leur nom dessus. C’est aussi plutôt cool qu’on sorte l’album au Japon sur Bells On Records et aux USA sur Bird Attack Records.

Comment vous est venue l’idée de faire une vidéo à propos des victimes de harcèlement sexuel ?

J’ai vu les photos de la vidéo pour la première fois dans le cadre du Projet Unbreakable, un projet fondé par Grace Brown qui cherche à donner de la voix aux victimes d’agressions sexuelles, en leur faisant utiliser les mots que leurs agresseurs ont utilisés contre elles. Ces images me sont vraiment restées en tête et j’ai su qu’il fallait que j’écrive dessus. Quand nous avons terminé cette chanson, on a pensé à faire un clip où nous utiliserions quelques-unes de ces photos. On a demandé la permission à Grace et nous avons été très heureux qu’elle nous la donne immédiatement.



Même pour du punk, vos chansons sont plutôt courtes. Pourquoi ?

Je n’ai rien contre les chansons longues mais j’aime garder les choses simples. Je ne pense pas que toutes les chansons nécessitent une intro ou un outro. Et je ne suis pas un super guitariste alors je fais mon possible pour éviter les solos. Au final je me retrouve avec un vers, un refrain et un pont. Si tu veux éviter que les gens s’ennuient sur une chanson, il faut la faire courte. J’aime aussi jouer avec la structure des chansons. Je n’ai pas envie de n’avoir que des morceaux "couplet-refrain-couplet-refrain". Je crois qu’il n’y a rien de grave à vouloir couper un refrain en deux pour aller au pont plus rapidement. Le truc cool dans tout ça c’est qu’on peut aussi avoir quelques chansons de plus sur nos albums et avoir des setlists plutôt longues.

En tant que voisins, avez-vous remarqué des différences entre la scène punk Belge et Française ?

Pas facile de répondre à celle-là. Je ne pense pas que je connaisse assez la scène Française pour avoir une vraie opinion dessus. Quand j’écoute des groupes comme Forus, Straightaway, Hogwash ou Uncommonmenfrommars qui est maintenant inactif, j’entends du punk-rock d'une grande qualité, que peu de groupes Belges atteignent. Je ne regarde pas notre propre scène de haut, il y a également de très bons groupes. C’est juste que certains groupes français sont vraiment hyper bons. Mais je ne crois pas que cela soit déterminé culturellement. C’est juste comme ça.

Que peux-tu nous dire sur le F.O.D. Fest que vous organisez ?


Quand on cherchait différents moyens de célébrer la sortie de notre nouvel album, nous avons d’abord pensé à faire un simple concert avec deux groupes ouvrant pour nous. Mais on a rencontré les gars de River Jumpers et de Mike TV au festival Groezrock. Ils nous ont tous dit qu’ils étaient partants pour venir d’Angleterre pour jouer à notre concert de sortie de l’album. On avait aussi discuté un peu avec Not Available qui nous avait dit la même chose. Il y avait aussi quelques groupes Belges qui voulaient être là, du coup l’idée d’un simple concert a évoluée vers quelque chose de bien plus conséquent. Quand on est face à une telle opportunité, on ne réfléchis pas longtemps, on fonce. Puis tout d’un coup on s’est retrouvé avec notre propre petit festival et donc une super fête pour lancer Tricks Of The Trade.

Vous pensez renouveler l’expérience ?

Pas cette année mais peut l’année prochaine, qui sait ? S’il y a un nouvel album en 2016, peut être qu’on fera la même chose, mais on n’a rien planifié pour le moment.

Quoi d’autre de prévu en 2015 ?

Eh bien, on a la chance de pouvoir confirmer que nous allons jouer au Groezrock festival et au Punk Rock Holyday, ce qui est vraiment génial pour un petit groupe comme nous. Nous allons faire une petite tournée en Espagne au mois d’avril et quelques concerts ici ou là pour le reste de l’année. Pendant ce temps, je prévois de prendre un moment pour écrire de nouveaux morceaux puis de les présenter au reste du groupe. Ça va être une année chargée, exactement comme on les aime.

J’ai fini, merci d’avoir répondu et si tu veux rajouter un truc, ne te gêne pas.

Merci d’avoir fait cette interview, c’est un honneur ! Merci à tous ceux qui prennent le temps de nous écouter, qu’ils aiment ou pas, j’apprécie l’effort !

Jeanvaljean (Avril 2015)

Tricks Of The Trade , comme les autres sorties de F.OD., est disponible sur Effervescence Records et est en écoute sur le bandcamp du groupe.

Partager :
Kindle

Laisser un commentaire

Pour déposer un commentaire vous devez être connecté. Vous pouvez vous connecter ou créer un compte.

Commentaires

Pas de commentaire pour le moment