Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Tilts

Biographie

Tilts

Les membres de Tilts sont originaires de Saint-Louis dans le Missouri et se connaissent depuis suffisamment longtemps pour se considérer comme des frères. Et l'un d'entre-eux est Andrew Elstner de TorcheRiddle Of Steel. Au premier album éponyme sorti en 2012 succède Cuatro Hombres en 2014, dans une veine rock/hard-rock allant droit au but.

Chronique

Cuatro Hombres ( 2014 )

Tilts, c’est avant tout la deuxième vie d’Andrew Elstner, guitariste de Torche, arrivé en 2011 après le départ de Juan Montoya. Le gaillard m’avait fait d’ailleurs forte impression lors d’un live de ces derniers dans le sous-sol d’un bar de Glasgow l’été dernier, hyper souriant, communicatif, et surtout parfaitement à l’aise avec son instrument et sa voix, autant sur les morceaux d’Harmonicraft (auquel il a contribué) que sur les plus anciens. Mais passons, on n’est pas là pour parler du quatuor de Miami, mais bien de celui de Saint-Louis, Missouri !

L’histoire de Tilts, c’est aussi celle de quatre potes très proches qui se connaissent depuis l’adolescence, influencés par Black SabbathVan Halen, Led Zeppelin, et toute cette période rock 70s/80s. Ne tournons pas autour du pot, Cuatro Hombres est certes un disque de rock classique, mais d’une efficacité et d’une constance remarquables. Ayant récemment vu Andrew et Andy décrire leur style de "party rock" dans une interview donné à Fox News, je ne peux qu’être d’accord avec eux. L’album ne dégage que joie, énergie et légèreté. Tout ce qu'inspire une amitié solide de plus de 20 ans en somme ! Parfait, donc, pour entamer cette période estivale pleine de promesses.

Les influences se font en tout cas sentir dès le premier titre "Brown Gum", zeppelinien à souhait, donc fantastique.  Dès lors, on sent que le travail de composition n’a pas été pris à la légère. Du "party rock" d’accord, mais avec de la classe s’il-vous-plaît. Chaque morceau apporte son lot de de riffs bien sentis et d’arrangements travaillés, et au fur et à mesure que les titres se déroulent, on prend également la juste mesure du talent vocal d’Andrew. 

Le plus surprenant reste la variété des compositions : des morceaux au tempo rapide comme "Thomas Jefferson II" ou "Kobra Kommander" et sa fuzz bien grasse pour foncer tête baissée, d’autres plus posés avec "The Chunge" ou "Axel’s Rows" (vous noterez le jeu de mot), doté d’un chant imparable... On sautille de joie sur le palm-mute de "Titanium Falcon" et ses vocalises envoûtantes, puis avec "Touchdowns" on a l’impression d’écouter un (très bon) rejeton de Torche (c’est quand même une évidence !). Et, cerise sur le gâteau, le dernier titre, "The Sleepover", donne carrément dans le stoner instrumental/metal progressif... Puisqu'on vous dit que c’est la fête !

Finalement, Cuatro Hombres est un hommage à de ce qui s’est fait de mieux dans le rock/hard-rock depuis 40 ans, avec cette fraîcheur et cette joie de vivre qui donne un sacré coup de fouet aux journées les plus moroses. Je valide et je me le réécoute de suite.

A écouter : Tout
Tilts

Style : Party-Rock
Tags : - -
Origine : USA
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :