Albums du moment
Pochette Hypercut
Pochette Muerte
Chroniques
Pochette Etter Lys
Pochette Carnage
Pochette es taut
Pochette Place Noire
Pochette Exile Amongst The Ruins
Pochette Separation Anxiety Pochette Sonder

logo nina'school

Biographie

nina'school

Tout jeune quatuor bordelais, slalomant entre Justine et Dolores Riposte avec un soupçon de NOFX, fraîchement signé sur Guerilla Asso. Ils sortent leur premier album en 2008, intitulé "Du Bruit dans la Tête".

Chronique

14 / 20
4 commentaires (13.5/20).

Du Bruit dans la tête ( 2008 )

 Le label parisien Guerilla Asso fait son petit bonhomme de chemin mois après mois, totalisant en moins de 5 ans plus de 40 productions, allant de la K7 au double albums en passant par le vinyle et le plus classique cd. Guerilla Poubelle a fait pas mal de petits et la scène française s'en porte d'autant mieux.
 Nina'school sont des petits gars de Bordeaux d'à peine 20 ans qui envoient un (pop)punk-rock "ricain" avec du chant en Français à la Justine / Dolores Riposte (un peu comme dans un film quand y'a un black qui rentre dans un taxi et qu'il dit "Follow This car"), des refrains envoûtant, une bonne dose d'humour ("ma soeur c'est la plus belle, j'voudrais un enfant avec elle, j'voudrais l'embrasser sur la bouche, j'voudrais l'enlacer sous la douche, mais je ne peux pas, mais elle veut pas"), de courtes incartades ska et des paroles qui pêchent parfois par naïveté mais jamais par sincérité. Ce tout premier album annonce 15 titres au compteur et Du Bruit dans la tête pour titre programmatique.
 "Shaun McKenzie" nous refout la gueule dans nos vieux albums de The Gerbs, alors qu'"Entretien d'débauche" joue sur le même tableau que ses deux compères de label: harmonie à la tierce au refrain, un chant hurlé à la mode "On égorge une oie" pour appuyer certaines phrases du couplet, trois accords envoyés violemment, précisément, quelques pal muting bien placés et les fameux break où la musique s'arrête et le chant s'égosille. Les chansons dépassent rarement les 2min30, et on reprend régulièrement le second refrain en choeur (Palme d'or à "M.S.I." avec Dolores Riposte d'ailleurs en featuring). "Encore une fois" revient en chanson sur l'omniprésence de Sarkozy dans les médias avec beaucoup d'humour et de façon décalée. "Tom" nous remet en contexte la vie formatée et bien droite d'un gars qui arrive à la fin de sa vie sans jamais avoir franchement rien vécu d'excitant. Une des nombreuses réussites de l'album. "On est des Jazzmen Incompétents" lâchent-ils pour finir, parce que c'est vrai que "Punk", ça veut dire un peu tout et n'importe quoi de nos jours. On adhère. L'album s'achève en plage cachée sur quelques prises en acoustique, mis deux fois ...Une nouvelle blague probablement.
Mais avouons qu'on a envie de remettre une seconde fois cet album assez rapidement.

A écouter : Tom, M.S.I.
nina'school

Style : Pop Punk Rock
Tags : -
Origine : France
Myspace :
Amateurs : 9 amateurs Facebook :