logo Lab°

Biographie

Lab°

Tout commence en Juillet 1998. Des musiciens de St-Germain-en-Laye, qui se connaissent de vue, dont certains ont déjà joué ensemble, décident de s'enfermer dans un local de répétition. Ils s'orientent vers le dub, mais sans avoir la moindre connaissance des codes du genre. Leur passif respectif dans des groupes globalement "sombres" forgera ce son si caractéristique du dub de Lab°.

Six mois après la première heure de répétition, Lab° enregistre en une nuit leur premier album : Dubalgan 500mg, qui posera les bases. Adepte du DIY, le groupe sort le disque en autoproduction sur leur propre label Mille Milliards, allant même jusqu'à passer des soirées à fabriquer à la main la fameuse pochette à l'allure de boîte de médicaments.
Taffy AP, deuxième album, sort en 2001 : il pousse plus loin les ébauches posées par Dubalgan 500mg et affirme le style du groupe.Ce qui ne signifie pas que Lab° va recycler une recette. Preuve en est le troisième opus sorti en 2003, Derrière La Pluie. Tout en gardant cette base de musique sombre et lancinante, les guitares s'y font parfois plus incisives, des influences cinématographiques s'y glissent (on pense évidemment à Ennio Morricone). Plus de la moitié de l'album a été créé à partir d'improvisations.

À partir du quatrième album, Müs, Lab° expérimente une méthode qui deviendra au fur et à mesure la démarche d'enregistrement du groupe : les membres se retrouvent pendant quelques jours sur un même lieu, qui se veut être tout sauf un studio (par exemple, une vieille ferme Basque ou un manoir du XVIIe siècle en Normandie). À partir de là, le groupe improvise, en enregistrant tout ce qu'il produit. Ensuite les membres réécoutent, ajoutent des effets, et remixent les pistes. Certains morceaux ont ainsi été créés de toute pièce, alors que d'autres le sont de façon plus conventionnelle. Là encore, Lab° pousse plus loin dans sa propre direction, en reprenant là où l'album précédent s'était arrêté : la B.O. d'un film malsain où le rock brutal, la pop étrange et la noise se confrontent. 2010 voit naître Volume, frontal et hypnotique, approfondissant le penchant du groupe pour les expérimentations.