Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette animus
Pochette W Śnialni
Pochette I
Pochette Silent Running
Pochette Stillness
Pochette La Joie
Pochette Hategod Triumph Pochette Frio

logo Disembowelment

Biographie

Disembowelment

Disembowelment voit le jour à Melbourne en Australie en 1989 sur les cendres du groupe de Grindcore Bacteria, sous l’impulsion de Paul Mazziotta (Batterie) et de Renato Gallina (Guitare / Chant) qui souhaitent changer totalement de style musical ainsi que le nom de leur formation. Rejoints peu après par Dean Ruprich (Basse - Necrotomy) le groupe sort sa première démo en 1990, intitulée Mourning September. La musique délivrée y est lente, sombre et désespérée, en alternance avec des accélérations vertigineuses typiquement Death Metal, ceci vaut alors au groupe d’être considéré comme le précurseur du Doom Death Metal, avec les Américains de Winter.

Peu après, le titre Nightside Of Eden enregistrée sur la compilation Pantaglia Compilation (avec l’aide de Tim Aldridge, bassiste d’Abramelin) permet au groupe d’obtenir un deal avec Relapse Records. Conséquemment, une deuxième démo, Deep Sensory Procession Into Aural Fate, ne tarde pas et marque l’arrivée de Jason Kells en tant que second guitariste. Avec un titre en plus et des parties de basse assurées par le nouveau venu Matthew Skarajew, la démo sort en 1992 en tant qu’ep, sous le nom de Dusk.

L’année suivante, le groupe sort son premier album, Transcendence Into The Peripheral, véritable nouveauté dans le paysage musical de l’époque et qui remporte un franc succès. Malheureusement, c'est aussi l’ultime album de la formation car le groupe splitte juste après la sortie du disque. On retrouve plus tard Skarajew et Gallina chez Trial Of The Bow, leur nouveau projet. Disembowelment entre ainsi au panthéon des groupes les plus influents de la scène Doom Metal et reste dans les mémoires comme étant probablement le meilleur groupe de Doom Death Metal old school de l'histoire, adulé par de très nombreux fans et influence déclarée de centaines de groupes. La discographie entière du groupe a été rééditée par Relapse en 2005 sous forme de double CD, intitulé sobrement Disembowelment.