Albums du moment
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette Nighttime Stories Pochette Sphere
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo Zyklon

Biographie

Zyklon

C'est en 1998 que Zyklon a été créé. A l'époque c'est un side-project du guitariste et du batteur d'Emperor, à savoir Samoth et Trym. D'abord en trio avec le guitariste Destructhor (Myrkskog), ils signent chez Candlelight Records. Sur leur premier album orienté black/death, World ov Worms, sorti en 2001, on retrouve Daemon de Limbonic Art et Kristoffer Rygg (Ulver, Arcturus) fait une apparition. Le groupe tourne alors avec Morbid Angel et Deicide, et l'album se retrouve fréquemment dans les top albums des critiques. Par la suite Secthdamon (Myrkskog) remplace Daemon au chant et en 2003 sort Aeon, nouvel album plus abouti et cette fois davantage death, le son se rapprochant de leurs cousins Myrkskog. Il assoit la réputation du groupe, d'autant plus que Emperor splitte en 2002. Dès lors, Trym et Samoth sont libres de s'engager encore davantage dans cette nouvelle aventure. En 2006, Zyklon revient avec un troisième album, Disintegrate.

Chronique

13 / 20
8 commentaires (16.63/20).

Disintegrate ( 2006 )

Après un deuxième album intronisant Secthdamon au chant qui avait fait montre d'une certaine ouverture musicale et de compositions parfois bien catchy, Zyklon revient donc avec ce Disintegrate dont la forme plus classique ne fera pas que des heureux.

Autant le dire, c'est de plus en plus (brutal) death comme en témoigne les premiers morceaux In Hindsight et Disintegrate, très efficaces à défaut d'être originaux. La voix de Secthdamon rappelle pas mal Glen Benton, de même que la musique évoque Deicide. Des traces de BM subsistent ça et là notamment à travers le chant plus criard (Subversive Faith ou encore Vile Ritual s'en sortent pas mal) . Le groupe s'autorise aussi des passages mélodiques où l'on reconnaît quand même la patte de Samoth. La production est aussi très propre et on se retrouve évidemment avec un album assez bourrin, comme en témoigne le jeu de Trym qui martyrise allègrement ses fûts, mais bien moins que le cousin Myrkskog, où officient deux membres de Zyklon. Il y a notamment trop de passages mid-tempos, et malheureusement, c'est assez ennuyeux, le groupe manquant singulièrement d'imagination, surtout si on se souvient du précédent disque, Aeon. Quelques titres comme Ways Of The World ou A Cold Grave, mieux pensés, entre brutalité et accalmies, accrochent cependant bien l'oreille. Skinned & Endangered ménage une atmosphère plus pesante, pas désagréable, mais il ne faut pas s'attendre à des ambiances très recherchées, menaçantes ou glauques, à des trouvailles comme celles d'un An Eclectic Manner sur Aeon par exemple. Les morceaux se suivent, décharges de violence, mais la flamme manque. On ne ressent pas vraiment la passion, mais plutôt une certaine platitude, et ça, c'est franchement décevant. Pourtant le disque n'est pas mauvais, il manque simplement d'âme, d'identité. En l'état, ça reste quand même tout à fait fréquentable et les aficionados du genre pourront s'y retrouver.

On a donc avec Disintegrate un album techniquement irréprochable, très bien interprété, logique avec de tels musiciens, seulement, il semble juste que le groupe se repose trop sur ses états de services et sa technique. Le disque s'en trouve amoindri en intérêt, même s'il n'est pas à jeter. Rageant avec une telle force de frappe.

Le morceau Disintegrate en écoute sur leur page myspace.

A écouter : In Hindsight, Ways Of The World, A Cold Grave, Skinned & Endangered,
Zyklon

Style : Death metal
Tags :
Origine : Norvège
Site Officiel : zyklontribe.com
Amateurs : 35 amateurs Facebook :