Chroniques
Pochette Bottle It In
Pochette Existential Void Guardian
Pochette Trash Generator
Pochette Belzebubs
Pochette Remarkably Human
Pochette The Mirror Pochette Eternal Return

logo Zuul Fx

Biographie

Zuul Fx

Steve ‘’Zuul’’ Petit, chanteur de No Return, s’en va fonder Zuul Fx avec Blast (guitare), qui a lui quitté la formation suisse Rain. Le line-up se stabilise ensuite avec l’arrivée de Shag (basse) et Aurel (Batterie). Leur premier album, By The Cross, sort en 2004 et est salué par la critique et le public. Le groupe enchaîne alors les dates avec des premières parties de grosses pointures (Fear Factory, Ill Niño, Wednesday 13…). Après un changement de guitariste (Karim, ex-Kooma, remplace Blast), le groupe sort en 2007 Live Free Or Die, également salué. Musicalement, le groupe nous sert un métal new-school influencé par des formations telles que Fear Factory, Machine Head ou Slipknot. L’avenir s’annonce radieux pour cette jeune formation, française qui plus est.

Chronique

14.5 / 20
16 commentaires (14.97/20).
logo amazon

Live Free or Die ( 2007 )

Zuul FX, combo Parisien, a désormais largement dépassé le statut de projet perso de Steeve "Zuul" Petit (ex-No Return), même s'il est vrai que celui-ci a dû jouer sur son nom pour lancer le groupe, il est désormais acquit que le groupe a gagné en cohésion depuis la sortie du premier album : By The Cross. La tournée qui a suivie sa sortie, en ouverture de groupes tels que Ill Nino ou Fear Factory, le départ de Blast, le guitariste, et l'arrivée de Karim (ex-Kooma) pour le remplacer, ont bouleversé jusqu'au son du groupe (sans parler des progrès monstrueux de Steeve au chant clair), qui délivre désormais avec hargne un concentré de metal moderne, à la fois couillu et mélodique.

Le changement de style, au delà de l'aspect musical, on en a une belle illustration dans le livret : alors que les douze morceaux du premier albums avaient été écrits par Steeve et Blast en exclusivité, ceux de Live Free Or Die, fruits d'un véritable effort collectif, sont signés par tous les membres du groupe. La production est assurée par Francis Caste (Lazy, The Arrs, Fiinky Pie) et est absolument excellente, notamment dans l'intégration des samples.
La musique de Zuul FX est un alliage de riffs qui tournent en boucle sur fond de batterie ultra mécanique. Une musique truffée de breaks très efficaces. Si By The Cross avait un son très puissant, mais très froid et très mécanique (Blast est Suisse, y'a t'il un rapport ?), avec des parties de guitares quasi robotiques, Live Free Or Die est lui, toujours aussi puissant, mais beaucoup plus gras, imposant, chaud et organique (Karim est Réunionnais, y'a t'il un rapport ?), le nouveau guitariste instillant plus de précision et de richesse harmonique.

Les habituels inspirateurs du groupe que sont Fear Factory ou Coal Chamber sont désormais largement là uniquement pour mémoire. Fini le pur cyber metal très sombre (sauf sur les premiers titres, peut être pour faire passer la pilule de l'évolution), Zuul FX se taille désormais une nouvelle route grâce à une énergie brute et mélodique, une réelle complexité d'écriture très personnelle au groupe (S'il fallait donner de nouvelles références, on citerai désormais Stone Sour, Machine Head ou Chimaira). Le groupe a su se réinventer en incorporant de belles nouveauté à sa musique truffée de riffs en béton : davantage de richesse rythmique et des ambiances plus variées. Un album à la fois brutal et mélodique.

A écouter :