Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Découverte
Pochette What's Hidden Devours

logo Zombie-Eaters

Biographie

Zombie-Eaters

Zombie eaters fait parti de la scène métal bordelaise qui se bouge de plus en plus. Et Zombie eaters en veut, après plusieurs démos, un maxi CD, découverte Roadrunner et la scène au coté de Watcha, Pleymo, Out, Nihil, Oneyed Jack les mangeurs de Zombie se devaient d'inscrire à leur palmarès un CD, et c'est chose faite en mai 2001 avec la sortie de Bruit(r)iste. Zombie eaters n'hésite pas à citer Deftones, System of a Down et Faith No more comme référence (Zombie Eaters est d'ailleurs le titre d'une compo de groupe de Mike Patton).

Cet album est une bonne dose de Néo-métal auquel Zombie eaters rajoute sa patte assez délirante.

14 / 20
3 commentaires (16.17/20).

Axe Et Cible ( 2005 )

Une chanson peut parfois inspirer toute une carrière… et c’est justement le cas pour les Zombie Eaters. En effet, fortement inspiré par la musique de Patton et consorts, et de la chanson tirée du mythique Angel Dust, le quintet bordelais puise au plus profond de la musique du groupe de San Fransisco.
 
Après leurs deux précédents albums (Bruit(r)iste et 2), les ZE nous livrent ici une production reprenant la recette qui avait fait leur succès avec une musique ne répondant à aucun des clivages actuels. Même si l’on peut affilier leur musique à du néo, force est de constater que les cinq nécrophages arrivent fort bien à mélanger les genres.
Une chose est sûre, la musique de Patton se trouve au centre de la marmite qui a donné à ce groupe les forces de se faire connaître dans la Gaule toute entière. Si seul Panoramix connaissait la composition de la potion magique, celle des ZE est connue de tous : une bonne dose de guitares, un zest de chant mélodieux mélangé à un peu de hargne, sou poudrez le tout d’une pincée de folie et vous obtenez le nouveau cru des Bordelais.
Lorsque je parle de folie, ceci est valable pour bon nombre de chansons, avec en tête « Morts Vivants » et « Incubo ». Pour la première, la folie s’immisce déjà au niveau musical suivi de près par les paroles en complets décalage. Comme l’indique le titre, la chanson ne traite pas d’une histoire d’amour mais bel et bien des fameux morts vivants issus de films de série b si chers à nos amis bordelais. Le refrain est ici, à l’instar de pratiquement toutes les chansons, ravageur. « Revenus sur terre pour exister » résonnera dans vos têtes comme il résonne dans la miennes depuis quelques jours.
Le gros point positif de cet album de onze titres réside essentiellement dans le fait qu’aucun d’entre eux ne se ressemble vraiment. Que ce soit d’ailleurs au niveau musical ou textuel. En effet, si quelques chansons sont plutôt tournées vers le divertissement, d’autres sont là pour affirmer et mettre en avant des idées, c’est le cas notamment pour CNN et AK-47. Enfin, je parlais de diversité musicale, cela se ressent essentiellement dans la voix de Yann, qui module sa voix, passant d’une voix mélodique et aérienne à une voix aux limites de l’enragement (impressionnant sur « Zapruder » et également « Sous la surface »). Et lorsque le changement de rythme ne se fait pas avec le chanteur, c’est au niveau des instruments qu’ils se réalise, essentiellement avec les guitares « Incubo », « Morts Vivants », « 21 grammes ».
Après autant de louanges, il est quand même nécessaire de faire une petite critique. C’est un défaut qui s’applique à beaucoup de groupes qui, comme les ZE, en sont à leur deuxième ou troisième album : on peut effectivement leur reprocher un certain manque d’originalité par rapport à ce qu’ils ont réalisé par le passé. Car si les compos sont dans l’ensemble de très bonne facture, en réécoutant leurs précédentes productions, on peut s’apercevoir de quelques ressemblances. Néanmoins, force est de constater que les défauts ont été gommés pour laisser place à un album quelque peu moins âpre et plus simple d’écoute. « Becnah », un instru, a même été placé au milieu, prenant un peu la place du trou normand dans un repas, afin de faciliter la digestion.

Vous l’aurez compris « Axe et Cible » est un album français qui fait du bien aux oreilles. Fans des précédents Zombie Eaters, le nouveau cru ne devrait pas vous déplaire…

A écouter : Incubo, AK 47, Sous la surface, Morts Vivants
14 / 20
3 commentaires (13.83/20).

Bruit(r)iste ( 2001 )

Certes cet album se trouve dans la gamme néo-métal, mais les nécrophages bordelais sont assez intelligents pour ne pas se prendre dans le piége des groupes copiant à outrance leurs camarades ricains..

Ici, une bonne dose de guitare saturée, de hurlements et une rythmique saccadée font de cet album un concentré d'énergie à sortir lorsque des pogos sont annoncés. Difficile de définir leur style, un début d'album dans la veine de Watcha (Bob pose d'ailleurs sa voix sur l'excellente Diartide), et une suite plus aérienne plus dans un style Deftones.

La pâte apportée par Zombie Eaters est celle de la mélodie grâce aux guitares aïgues, mises en avant lors de courts passages, et la mélodie nous rentre dans le crâne, là impossible de s'en dépêtrer.

L'ensemble de l'album est un mélange de fureur, d'émotions et de mélodie; Chloé est un bon exemple de cette alchimie, des passages ultra mélodiques laissent place à de courts moments de riff acérés et de hurlements qui donnent un relief très appréciable à cet album

Que dire d'autre sur cet album? Une intro au piano très plaisante, des envolées mélodiques, des morceaux plus expérimentaux, une piste cachée qui vaut vraiment le détour sont autant d'éléments qui font de Bruit(r)iste un album un peu à part du paysage Néo-métaleux français. Entre Watcha, Silmarils (des debuts) et Deftones, les Zombie eaters avancent tranquillement et n'ont rien à envier à leurs aînés.

Leur prochaine production est attendue avec impatience, mais avant, laissons les mettre le boxon dans les salles de France, ce qu'il n'en doutons pas, feront avec brio.

A écouter : Piste cach
Zombie-Eaters

Style : Neo metal
Tags :
Origine : France
Site Officiel : zombieeaters.com
Amateurs : 19 amateurs Facebook :