Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business

logo Zakk Wylde

Biographie

Zakk Wylde

Zakk Wylde, né Jeffrey Phillip Wielandt le 14 janvier 1967 à Bayonne (New Jersey), est un guitariste américain. Guitariste de Ozzy Osbourne de 1988 à 1995 et de 2001 à 2009, il est reconnaissable grâce à son jeu rapide et son « pinch harmonique ». Guitariste et chanteur de son propre groupe de Heavy Metal, Black Label Society, il continue de jouer en parallèle avec Osbourne durant 15 ans. Wylde quitte Ozzy à l'été 2009, lorsque celui-ci décide d'engager Gus G. à sa place. Figure du Heavy américain et principal compositeur de No More Tears, l'album d'Ozzy Osbourne le plus vendu, Zakk Wylde est, durant ces dernières années, à l'origine du son actuel d'Osbourne. Ainsi est-il consacré en 2006, avec son entrée au Hollywood's RockWalk of Fame, parmi d'autres grands noms de la musique. Il gère son propre label, Panworkz, une filiale de E1 Music, mais aussi différents produits dérivés, tels que du bœuf séché, des marques de bière, de café, de sauce piquante, tous libellés Black Label comme le nom de son groupe. De plus, il travaille sur différents projets, tels qu'ouvrir un pub/bar et écrire un script pour un projet de film.
En 1996, entre deux albums avec Ozzy Osbourne et avant la création de Black Label Society il sort son premier disque solo, Book of Shadows. Il s'entoure du batteur Joe Vitale et du guitariste Nick Catanese. Un opus d'un genre totalement différent de ce qu'il a fait auparavant avec Osbourne, mélangeant Folk Rock et Rock Sudiste, la plupart des chansons étant jouées à la guitare acoustique et au piano. Parfois comparé au son de Neil Young, cet album est beaucoup plus calme et mélodique que les albums sur lesquels Zakk Wylde a déjà travaillé. En 2016, soit 20 ans après Book of Shadows, Wylde revient avec la suite, sobrement intitulée Book of Shadows II

Le style de jeu de Zakk Wylde est souvent critiqué pour son manque de prise de risque dans ses albums, se contentant souvent, selon la critique, de jouer les mêmes « pinch harmoniques », sans jamais chercher à utiliser d'autres façons de jouer. Ces critiques sont encore plus vives depuis qu'Ozzy Osbourne est à la recherche d'un nouveau guitariste, reprochant à Wylde de lui écrire des morceaux sonnant trop comme Black Label Society. Malgré tout, il reste l'un des guitaristes les plus influents et reconnus du Heavy Metal américain. En témoignent son introduction au Hollywood's RockWalk of Fame et plusieurs jeunes guitaristes affirmant être directement influencés par son jeu. Le guitariste de Children of Bodom, Alexi Laiho, le cite comme l'une de ses plus grosses influences musicales, ou encore Mark Tremonti du groupe Alter Bridge.

Chronique

15.5 / 20
1 commentaire (15.5/20).
logo amazon

Book Of Shadows II ( 2016 )

Deux ans après la sortie de Catacombs of the Black Vatican, dernier album en date de Black Label Society, Zakk Wylde relance son projet solo. Le musicien réactive deux décennies plus tard son Book Of Shadows, pour nous livrer le tome II. 

Cet opus est en fait un recueil de ballades comme Zakk Wylde les affectionne, entre folk, blues et rock sudiste. Avec leur atmosphère mélancolique, ces morceaux donnent l'occasion au frontman de Black Label Society de se dévoiler sous un jour plus intime. Les deux premières pistes, Autumn Changes et Tears of December, annoncent la tonalité automnale voire hivernale de ce disque. Le temps est aux regrets, à la nostalgie et à la complainte. Lay Me Down en est un bon aperçu avec ces chœurs omniprésents, mais aussi un joli solo de guitare particulièrement mélodique. Cette composante plus rock fait par ailleurs le sel d'un bon nombre de passages du disque, par exemple Darkest Hour, toute en retenue et pourtant tailladé par un solo plein de feeling. 

Book Of Shadows II fait donc la part belle à la complainte. C'est notamment le cas de The Levee, Forgotten Memory ou encore Yesterday's Tears dans un registre plaintif typique de Zakk Wylde. C'est malheureusement la faiblesse du disque, qui a tendance à répéter les mêmes schémas. Ceci étant dit, tout cela est joliment touché, entre l'acoustique des chansons, le chant intimiste et les passages heavy. Sorrowed Regrets en est un excellent témoin, avec en prime l'apport d'un orgue Hammond, et d'une manière générale, la tendresse de ce disque est tout de même un de ces points forts. On retiendra encore le single Sleeping Dogs dans un registre proche des ballades de Black Label Society, très mélodique et harmonieuse. Enfin, The King conclue cet opus sur une inspiration plus grave, voire religieuse, avec ces notes de piano, ces arrangements de cordes et d'orgue et un solo de guitare magnifique. Zakk Wylde y est tout simplement touchant.
 
Book of Shadows II est donc un bon disque, riche en émotions et en compositions bien ciselées. On lui reprochera simplement son manque de diversité par rapport à son illustre prédécesseur Book of Shadows

A écouter : Darkest Hour, Lay Me Down, The King