Albums du moment
Pochette Sky Void Of Stars
Pochette Ocean
Pochette Fog Infinite Pochette Gris Klein

Biographie

Worn In Red

Worn In Red sont originaires de Virginie, terre promise du Hardcore ! Ils partagent leurs influences entres groupes décédés de leur région (Sleepytime TrioHooverFour Hundred Years, Maximillian ColbyAction Patrol, Frodus…) et monstres indépendants des années 2000 : Planes Mistaken For Stars, Glass And Ashes ou Hot Water Music. Le quatuor se forme en 2004 et stabilise son line-up en 2007 autour de Joe Lusk (Guitare), Brad Perry (Batterie), Brendan Murphy (Guitare / Chant) et Matt Neagle (Basse / Chant). Après un split avec Benard et un paquet de concerts en 2008, ils se lancent dans l'enregistrement de leur premier effort, In The Offing, qui sort chez le mythique label No Idea Records fin 2009. 2011 voit la sortie de deux splits, l'un avec Mouthbreather, l'autre partagé lors d'une tournée Européenne avec Attack! Viper! et Ok Pilot. puis en 2012, ils se lancent dans la composition de Banshees qui parait également chez No Idea. Après quelques concerts avec Planes Mistaken For Stars, Shores ou Rosetta, Worn In Red rend les armes à l'été 2014.

Chronique

15 / 20
1 commentaire (13.5/20).
logo amazon

In The Offing ( 2009 )

Mieux vaut tard que jamais ! Worn In Red sort son premier album fin 2009 chez le label de Gainesville No Idea Records et envoie un bon coup de panard dans la fourmilière. Alors que tout le monde se branle sur une vague Screamo qui se mord la queue depuis belle lurette, le quatuor originaire de Virginie rajoute à ce courant une noirceur Hardcore poisseuse et une force de frappe qui fait toute la différence…

A la manière de leurs label-mates Glass And Ashes ou feu-Planes Mistaken For Stars, Worn In Red jouent un Punk-Rock émotionnel enrobé de chants caustiques et plus décapants que du Destop. Ici, aucune démonstration technique ou astiquage de manche, on opte pour de l'efficacité et de la puissance à l'état brut. Tout l'album oscille entre éléments Punk-Rock, Hardcore, Post-Punk, Screamo et Emo, sans jamais tomber dans le cliché de l'un ou de l'autre, mais toujours en prenant le meilleur de chacun.

Vital Joys met tout de suite dans le bain : 1 minute et 30 secondes de tabassage en règle, apnée sonique appuyée par des guitares s'entremêlant jusqu'à suffocation. Un break salvateur nous laisse reprendre notre souffle in-extremis, et l'on replonge directement dans les abysses de Piled Like Bricks, parfait exemple du savoir-faire de Worn In Red. L'oxygène se dissout dans le sang, la pression ne fait qu'augmenter à mesure que l'on plonge dans cet album : une intro faites de riff saccadés, un couplet mélodique bercé de voix écorchées et un refrain dévastateur nous traînant au plus profond du cercueil que Worn In Red nous a taillé sur mesure…

Heureusement pour nous, la force de In The Offing se trouve dans toutes ces respirations que le groupe a parsemé dans leur musique, rappelant par moment Haram, autre combo originaire de Virginie ; les moments plus mélodiques du chant (sur And You Knew ou When People Have Something To Say) et l'alternement entre les deux chanteurs, ou les parties instrumentales (Resigned, Not Resigning, As Best We Can) contribuent grandement à la réussite de cet album, et permettent aux passages pieds au plancher d'avoir bien plus d'impact tout en offrant à l'auditeur quelques bouffées d'air.

En écoutant cet album les yeux fermés, on n'a aucun mal à s'imaginer face au groupe dans une salle obscure du fin fond des Etats-Unis… voyage pas cher et auréoles sous les bras garanties.

Album en écoute sur leur bandcamp.