logo Warfare

Biographie

Warfare

Paul Evo - batterie, chant (1984-1991)
J.J. Dunn - guitare (1990-1991)
Zlaughter - basse (1986-1991)
Gunner - guitare (1984-1990)
Falken - basse (1984-1985)
Lazer - claviers (1990)

Warfare voit le jour à Tyneside, banlieue de Newcastle (Royaume Uni) en 1984, juste à temps pour profiter des derniers soubresauts de la New Wave of British Heavy Metal qui commence un peu à battre de l'aile. Formé par Paul Evo, Gunner et Falken, le groupe signe un premier deal avec Neat Records, label au sein duquel on retrouve notamment Venom. Les débuts sont consacrés à l'enregistrement de deux ep, Noise, Filth & Fury, et Two Tribes (qui compte une reprise de Frankie Goes To Hollywood), ainsi que le premier album, Pure Filth. Warfare ne commence à se produire en concert qu'à compter de 1985, après la sortie du ep Total Death. Ne relâchant pas la pression, le groupe retourne en studio à la fin de l'année pour l'enregistrement du second album, Metal Anarchy, produit par Lemmy Kilmister (Motörhead). Malheureusement, Falken quitte ses amis au beau milieu des sessions les contraignant à faire appel en catastrophe à un de leurs collègues, Cronos (Venom) qui assure l'intérim en attendant l'arrivée d'un nouveau bassiste.
Zlaughter fait ses débuts en 1986 pour l'enregistrement de Mayhem Fuckin' Mayhem, troisième album de Warfare qui a toutes les peines à sortir en raison de problèmes avec le label.
C'est après une longue période de silence, durant laquelle on croit le groupe séparé, que Warfare refait surface avec A Conflict of Hatred. Album le plus abouti de la formation de Tyneside, c'est également l'une des meilleures ventes de Neat Records. Les relations avec ce dernier ne cessent pas de se désagréger pour autant. Cette situation entraîne le départ du groupe pour le label Film Music sur lequel sort Hammer Horror en 1990, suivi un an plus tard de Crescendo of Reflexions avec J.J. Dunn (Venom) à la guitare, qui s'avère être la dernière production studio de Warfare.