Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Are We Soldiers
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star Pochette The Chosen One

logo Vuyvr

Biographie

Vuyvr

Diogo Almeida (Guitare) Julien Diels (Basse), Roderic Mounir (Batterie) et Michaël Schindl (Guitare / Chant) sont tous issus de la scène Hardcore suisse, venant de groupes comme Knut, Rorcal, Impure Wilhelmina ou Elizabeth. Ici, leur passion pour les arts obscurs jette son dévolu sur le Black Metal, reprenant le flambeau de groupes suisses désormais culte comme Hellhammer, Celtic Frost ou Samael. A peine un an après sa création, Vuyvr sort son premier méfait en 2013 chez Throatruiner Records et Blastbeat Mailmurder Productions, intitulé Eiskalt.

Chronique

13 / 20
3 commentaires (12.67/20).
logo amazon

Eiskalt ( 2013 )

Toute une partie de la scène Hardcore semble avoir découvert le Black Metal depuis quelques temps. Le genre s'est complètement ouvert à d'autres styles musicaux et les récentes expérimentations le renouvellent habillement afin qu'il ne soit plus l'apanage de brûleurs d'églises. Chacun y va de son grain de sel que se soit par ses aspects aériens (Deafheaven), Rock'n'roll (Kvelertak) ou qu'ils se montrent animés d'une haine froide et sourde (Neige Morte). 

Vuyvr c'est un peu différent, ce sont des gars qui viennent de formations Hardcore émérites (Elizabeth, Knut, Rorcal, Impure Wilhelmina), chacune dans un registre particulier, mais qui ont souhaité composer un disque de Black Metal. Pourquoi pas après tout, tant que la qualité est là. Vuyvr ne cache d'ailleurs pas son intérêt pour le Black Metal des années 90, de la pochette au titres des morceaux et de l'album, jusqu'à ses aspirations musicales, craché avec la même hargne et le même dégoût de l'humanité qu'à l'époque. Vu sa localisation géographique, on n'en attendait pas moins des rejetons du monumental Celtic Frost. Enregistré en une petite journée, Eiskalt sue à grosses gouttes l'urgence, l'envie de tout expédier en un temps records. Zéro finesse ou temps mort, c'est pas le genre de la maison. Pas même d'intro, avec Hoch, les guitares sont tout de suite désintégrées, à peine plus distinctes que dans un blizzard norvégien, la section rythmique dynamite le tout et la voix sépulcrale expulse ses entrailles.

Si l'aspect Black Metal est nettement développé notamment sur les titres les plus longs (Betrayers Of The North, Weapons Made For Grace) Vuyvr garde malgré tout quelques réflexes de ses autres groupes avec War Of 100'000 Centuries ou Dead Trees Are Wandering At Night (désespoir d'Impure Wilhelminien) qui sonnent quand même bien Hardcore, voire quasiment Postcore pour la conclusion The Wyverne. On ne pourra pas leur reprocher ce choix puisqu'ils maitrisent les codes et font habilement la passerelle entre les deux styles, dans l'idée pas si éloignés, et ici fondus l'un dans l'autre. Néanmoins, le plus gênant, c'est que Vuyvr n'arrive pas à se placer à la hauteur d'autres groupes qui ont sur s'imposer et se différencier à leur manière comme les formations citées au dessus ou plus proche de chez nous (et de Vuyvr) comme Celeste, Plebeian Grandstand ou The Phantom Carriage. En soit, Eiskalt n'est pas mauvais. Il réunie même tous les ingrédients qu'on attend pour le genre, mais il ne provoque jamais l'étincelle ou le coup d'éclat qui nous fera revenir sur leur album.

En privilégiant l'urgence, la crasse et la violence, ce qui est tout à son honneur, Eiskalt  souffre d'un manque d'émotions et de compositions qui ne retiennent pas vraiment l'attention. Il peut quand même valoir l'écoute, surtout si vous ne connaissez aucune des formations liant Hardcore et Black Metal citées dans cette chronique.

En écoute intégrale sur bandcamp.

A écouter : Dead Trees Are Wandering At Night
Vuyvr

Style : Black Metal
Tags :
Origine : Suisse
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :