Biographie

Volcano Choir

Volcano Choir est l'association de Bon Iver (alias Justin Vernon), duquel se rapproche la musique du groupe, et Collections of Colonies of Bees (Jon Mueller, Chris Rosenau, Jim Schoenecker, Daniel Spack, Thomas Wincek), tous originaires du Wisconsin.
Si Unmap, leur premier album, sort en 2009, certaines compositions du groupes datent, elles, de 2005 lors de la première rencontre en Justin Vernon (alors dans le groupe De Yardmon Edison) et CoCoB.

Chronique

11.5 / 20
0 commentaire
logo amazon

Unmap ( 2009 )

On faisait partie des amateurs qui avaient énormément apprécié le premier album de Bon Iver (For Emma, Forever Ago, 2007), touchés par sa puissance émotionnelle et l'immense détresse qui se cachaient derrière chaque note. On s'est découvert curieux, alors, lorsque folkeux annonçait la sortie d'un album écrit en collectif avec le groupe post-rock Collections of Colonies of Bees. Non pas qu'on doutait de la capacité de Justin Vernon à se fondre dans un groupe mais plutôt parce qu'on avait un peu peur, à vrai dire, de briser l'image de solitaire qu'il s'était constitué.

La pochette de l'album se sera voulue rassurante à ce sujet : une silhouette drapée, perdue dans une forêt enneigée. L'ambiance est posée : difficilement, les notes qui s'échappent de cet Unmap parviennent, en effet, à réchauffer les coeurs; tout ce que touche Vernon se transformerait-il en glace ? Le mécanisme froid des mélodies répétitives ("Seeplymouth", "Island, IS") possèdent une distance brute qui frôle l'hypnose et ce, malgré la chaleur des arrangements empruntés à Grizzly Bear, sur "Island IS" par exemple. Règne alors un dénuement presque glacial, dans les structures mélodiques et dans l'instrumentation ("Mbira in The Morass" où l'on entend siffler le vent) qui donnent à cet album une tournure dramatique.

Flirtant avec le post-rock à certaines reprises ("Husks And Shells") - logique au vu des antécédents de Collections of Colonies of Bees, Unmap se donne à entendre, majoritairement, comme un disque à l'ambiance religieuse (en témoignent les nombreux choeurs qui le parsèment), qui accouche de nombreuses expérimentations toutes en progression ("Still"), mais sans véritable lien entre elles. Tombant dans le travers du post-rock générique, Volcano Choir échoue à donner une cohérence à son album. Il y a beaucoup de choses dans ce disque, une volonté de créer une ambiance, un son. Au final, tout paraît vain tant les "çà" et "là" n'ont que sporadiquement l'écho de la qualité. Vernon se perd un peu sous la charge qui l'incombe - peut-être également sous les attentes qu'il générait, ceci expliquant cela. On attendait une histoire à vertige émotionnel, larmes à la guitare et roulements de tambour en guise de bourreaux, comme le déchirant "Youlogy", qui conclut l'album, où sombre la voix de Justin Vernon, presque a capella puis recouverte par un choeur gospel qui chavire. Un morceau qui aurait eu sa place sur le noir For Emma, Forever Ago.

Ici se clôt l'album et entre le premier quart d'heure et ce titre, on avoue se perdre un peu à chercher une quelconque inspiration. La plupart des titres ayant été enregistrés avant l'album solo de Bon Iver, on se dit qu'on n'était pas les seuls à tourner en rond pour trouver quelque chose. On se rassure comme on peut, certes. Mais, à la vérité, on y passera rapidement, en dilettante. Un comble pour un disque qui avait une toute autre visée.

A écouter : For Emma, Forever Ago
Volcano Choir

Style : Folk Rock
Tags :
Origine : USA
Site Officiel : volcanochoir.com
Myspace :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :