Chroniques
Pochette Dhyana
Pochette The Cleansing
Pochette Fury
Pochette Plus Une Main A Mordre Pochette The Drought

logo Voight Kampff

Biographie

Voight Kampff

Voight Kampff est un groupe de Thrash Metal originaire de Quimper qui fait référence au film Blade Runner. Le Voight Kampff est un test qui permet d'identifier les réplicants, des androïdes crées par la Tyrell Corporation, parmi les humains, les premiers étant déclarés hors la loi sur terre, après leur révolte dans les colonies spatiales. Formé en 2007 par Ramon (Chant), Virus (Guitare, Z (Guitare) et Oliv (Batterie), le groupe enregistre son premier album en compagnie de Yann Le Berre (masterisé par Mathieu Pascal (Gorod)) et sort More Human Than Human en 2012.

Chronique

More Human Than Human ( 2012 )

Il y a ceux qui foncent tête baissée dans le rétro Thrash, genre particulièrement à la mode ces derniers temps, dont on ne compte plus les (parfois très bons) groupes tant ils se sont multipliés. Et à l'extrême opposée, il y a ceux qui préfèrent s'intéresser à l'aspect moderne du genre popularisé par Voivod, Coroner ou plus récemment les incroyables Vektor. Ici, les bretons de Voight Kampff et leur premier effort, More Human Than Human.

Vektor, un nom qui reviendra évidemment à l'écoute de ce More Human Than Human. Pas foncièrement pour le rendu assez différent, mais plutôt pour son approche ou ses idées similaires d'un Thrash technique, évolutif et surtout auréolé de thématiques de science-fiction. Le quatuor s'inspire en effet d'un monument des films de SF, à savoir Blade Runner, lui même inspiré de la nouvelle de Philip K. Dick. Il ne s'agit pas là de recréer des ambiances pour refaire une B.O du film, mais bien de proposer une vision personnelle de l'œuvre. Et quoi de mieux qu'un Thrash froid, presque déshumanisé, pour symboliser au mieux la toute puissance de la technologie et sa dangerosité. Musicalement on pourra penser par exemple au Thrash progressif de Coroner, avec des titres rapides en constante évolution (Tannhaüser Gate), mais on se remémorera également Death pour la voix de Ramon assez proche de celle de Chuck Schuldiner période Symbolic par instants.

C'est vrai, dit comme ça, le quatuor semble cumuler les d'influences, mais c'est aussi histoire de cerner le projet et ça n'entache en rien à la personnalité du combo. Parce que Voight Kampff arrive à s'écarter de ses aspirations et proposer quelque chose de neuf, en particulier grâce à une ambiance générale que les musiciens s'efforcent de tenir d'un bout à l'autre de l'album, renforcée par ses samples issus du film de Ridley Scott qu'ils forment des interludes (Unicorn, You're So Perfect) ou soient incorporés directement dans les morceaux (Emotional Response). Il est évident que ces atmosphères glaçantes et futuristes tirent l'album vers le haut, mais même d'un point de vue strictement axé sur les compositions, celles-ci sont bonnes et ne se perdent pas en cours de route dans une démonstration technique ennuyante. Vitesse et enchaînement cohérent de riffs (Cityscape Horizon), passages Heavy (Tannhaüser Gate), refrains fédérateurs sur In The Name Of Gods ainsi que le « Angel Of Death » scandé sur Dangerous Days, chemins mélodiques et soli bien agencés (Fatalist), Voight Kampff mène son affaire jusqu'au bout avec les félicitations du jury.

More Human Than Human est un premier opus convaincant pour tous les éléments précédents évoqués. Il est ambitieux, mais jamais prétentieux et même si dans le futur, on se demande bien jusqu'où le groupe pourra pousser son concept, pour l'instant, ça parait bien parti.

A écouter : Dangerous Days, In The Name Of God,
Voight Kampff

Style : Thrash Metal
Tags :
Origine : France
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 2 amateurs Facebook :