Titre : From Bliss To Devastation Année : 2001
Nombre de titres : 13

Tracklist

  1. Living To Die

  2. Southbound

  3. Itchin' To Bleed

  4. Sunshine

  5. On The Table

  6. From Bliss To Devastation

  7. Downtime Misery

  8. Pretty Hate

  9. Without You

  10. Overrun

  11. Done In

  12. Regurgitate

  13. Walking The Line


Acheter : logo amazon
Label : TVT Records
Collection : 6 membres possèdent cet album.
Moyenne lecteurs : 14.42/20 (12 avis dont 11 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé From Bliss To Devastation aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

fedaykyn 17 / 20 Le 03/10/2019 à 10H04

Un de leurs albums que j'écoute le plus. On est certes loin du hardcore fracassant de imprint et des suivants, mais ça reste un excellent disque avec des riffs, des mélodies, une puissance et une mélancolie de haut niveau. J'ai pas bien saisi la référence de certains au néo métal mais si tout le néo métal avait été de cette trempe ...

katana 4 / 20 Le 11/02/2016 à 14H28

Du néo metal de bas étage

[email protected] 14.5 / 20 Le 26/07/2013 à 04H24

Album plus cool, simple, 'commercial' ,mais diablement accrocheur, efficace, groove, avec un coté presque Rock&Roll
Sympa au final :)

arnorock 15.5 / 20 Le 04/11/2008 à 12H43

Aïe !!! ce From Bliss to Devastation étonne, car très loin du fabuleux Imprint. la touche hardcore a quasiment disparu, les mecs de VOD ont envie de montrer que ce ne sont pas que de simples hardcoreux qui n'écoutent que du hardcore, qui font que du hardcore, qui mangent hardcore, qui chient hardcore... Morceaux beaucoup plus heavy, voir Stoner sur certains titres, Tim Williams est toujours aussi impressionnant de maitrise dans sa voix. Il faut écouter cet album en imaginant qu'Imprint (le précédent) n'a jamais existé, car sinon vous pouvez vous sentir décontenancer.

Un excellent album de Heavy/Stoner/Core qui cloture la carriere ce ce groupe trop méconnu et trop sous estimé.

*Andromeda* 19.5 / 20 Le 18/05/2008 à 23H13

Un pur chef d'oeuvre musical, d'une beauté sans nom! Les fans de la première heure seront surpris mais dans le bon sens. Le groupe est parvenu a se renouveler sans pour autant vendre son âme au diable comme beaucoup d'autre avant lui.

Papahet 20 / 20 Le 30/07/2007 à 01H44

Rien à foutre des avis des autres! Depuis 5 ans, il ne se passe pas 1 semaine sans que j'écoute cet album. VOD est un groupe de génie, cet album est leur graal! Mangez-en, c'est bon!

sicken flesh 20 / 20 Le 17/04/2007 à 21H45

Ouais au vu des commentaires l'album semble proche du sempiternel : "génial ou grosse daube" fidèle aux groupes de néos ou émos qui sucent un peu trop l'argent des majors et du mainstream cérébrale... enfin cet album est plus lourd que ceux sortis avant et la prod bien plus puissante, le tout sonne comme un mélange de grunge type "alice in chains"( surtout au niveau vocal) et de metal type "un peu tout de néo" au niveau lourdeur des riffs...

rookyhardway 4 / 20 Le 05/02/2007 à 08H41

cet album est vraiment à chier par terre ! ou comment un des meilleurs groupes de metal hc se ridiculise en essayant de vendre plus de disques ...écoutez plutôt tous les autres !

GuiRmo 18.5 / 20 Le 12/03/2006 à 14H34

On peut étre déçu de cet album lorsque l'on connait imprint mais c'est vraiment insensé de dire que cet album est une daube. il existe d'excellentes chansons, le son est excellent et le chanteur a fait vraiment d' énormes progrés sans tomber dans le chant gnan-gnan à la pleymo. vod s'est calmé mais reste tout de méme un groupe de qualité qui ne tombe pas dans la facilité comme certains (nombreux) groupes...

powernine 17 / 20 Le 07/01/2006 à 19H04

Bah en fait, après d'inombrable écoutes, je trouve ce baroud d'honneur plutôt puissant... Les grattes sont carrées et rentre dans le lard, la basse défouraille tout et Tim Williams donne une parfaite leçon vocale tout au long des titres. Après une suite de tels albums, ils restent pour moi intouchables. Respects.

elenfoiro 7 / 20 Le 09/08/2004 à 16H24

Bouah, cet album est aseptise, monotone, ininteressant aussi bien dans les structures (bcp plus lineaires) que dans le son (bcp plus neo) le chant a moitie convenable ne sauve pas une galette qui manque de punch et je dirais plus generalement d'inspiration. Si vous voulez du bon VOD, l'album s'appelle Imprint.

Mon verdict: Daubesque, a eviter.