Chroniques
Pochette Księżyc milczy luty
Pochette Unique
Pochette Currents
Pochette Endless
Pochette Healed By Metal
Pochette Erase Me Pochette Jericho Sirens

logo Venetian Snares

Biographie

Venetian Snares

Venetian Snares, de son vrai nom Aaron Funk, est un jeune compositeur et expérimentateur canadien reconnu dans le monde des musiques électroniques. Considéré comme l'initiateur et le meilleur représentant du Breakcore, Venetian Snares est un artiste très prolifique qui arrive à se renouveler notamment via l'emploi de multiples sonorités : Drum n Bass, Techno, Hardcore, Noise, Funk enveloppés de multiples et violents changements de rythmes.

Chronique

17 / 20
6 commentaires (18.17/20).
logo amazon

Rossz Csillag Allat Született ( 2005 )

Si Venetian Snares est assurément l'acteur le plus prolifique de la scène electronica, c'est aussi un des plus doués des ses représentants. Aaron Funk parvient sur chacune de ses productions à pousser un peu plus loin son exploration musicale. De ses doigts d'or, le jeune canadien s'attaque avec Rossz Csillag Allat Született aux sonorités des instruments classiques et des cordes en particulier. Les boucles intègrent donc allégrement des samples de violons et violoncelles sous toutes leurs formes. En ce sens, la musique de Venetian Snares sonne un peu moins "digitale" et devrait davantage convenir aux amateurs de rock ou de musiques "jouées" à proprement parlé.

Dès les premiers instants, Aaron met l'accent sur ces fameuses parties de cordes classiques. Ces dernières ne donnent pas dans la mélodie mais plutôt dans une rythmique théâtrale qui fait lentement monter la pression. On a  réellement l'impression que VS donne vie à des personnages et de manière plus générale, à de véritables scènes. Cet aspect très cinématographique se développe et s'étend sur une bonne partie des titres conférant à l'ensemble une forte identité et une cohérence certaine. La chose est encore davantage perceptible et mise en avant lorsque "l'acteur" s'adresse directement à nous à l'image du début de "Masodik Galamb". On est impliqué, plongé et finalement englobé dans l'univers façonné et consolidé à chaque morceau..

Comme à son habitude, Venetian Snares met l'accent sur les violents changements de rythmes et les variations de tempo. Ces derniers agissent ici comme autant de coups de théâtre et de rebondissements qui donnent des hauts le coeur. Toutefois Aaron ne s'arrête pas là et réussi à développer des atmosphères et des ambiances très imagés qui laissent la part belle aux cavalcades classiques diverses et variées. On retiendra en particulier l'excellent "Hajmal" et son intro très jazzy intégrant des instruments à vent, un piano et des cordes pour un résultat très classe, tout en "velour". On pointera également du doigt le surprenant "Szamar Madar", qui avec sa ligne de violoncelle assassine, ses pointes de vocalises lyriques et sa rythmique endiablée se hisse à l'aise parmi les meilleurs morceaux que Venetian Snares a pu "écrire".

Le mariage de l'électronique et des instruments "boisés" est un pari audacieux relevé ici avec brio. Le tout juste trentenaire façonne et donne vie à de véritables scènes emplies de sentiments variés qui se passent de commentaire tant la chose est maîtrisée. Le talent d'Aaron Funk est aujourd'hui légitimement établi et semble plus que jamais inépuisable, du moins espérons le !

Des extraits de chaque morceau en écoute sur Planet-Mu. Page MySpace.

A écouter : Sikertelensg - Szamar Madar - Hajnal