logo Vampire

Biographie

Vampire

Vampire est un groupe de Death Metal suédois fondé en 2011 à Göteborg par Command (Basse), Hand Of Doom (Batterie / Chant) et Black String (Guitare). Le groupe enregistre une première démo en 2012, puis se fait repérer par Century Media Records pour la sortie de leur premier album. Ratwing est entre temps recruté pour s'occuper de la batterie, Hand Of Doom se focalisant uniquement sur le chant. C'est en 2014 que voit le jour leur premier album éponyme ainsi qu'un split au côté de Miasmal.

Chronique

14 / 20
2 commentaires (13.5/20).
logo amazon

Vampire ( 2014 )

2012 pour la première démo, un repérage l'année suivante par Century Media Records, puis le premier album dans la foulée. Tout semble aller pour le mieux pour le jeune combo Vampire qui fait déjà beaucoup parler de lui en à peine deux ans. Faut que dire que le label leur donne une bonne visibilité grâce à son envergure internationale et son attrait soudain pour le Death Metal old school (NecrowretchMiasmal, Morbus Chron).

D'inspiration suédoise, ce qui tombe plutôt bien vu leur origine, Vampire fleure les relents putrides des années 90, calé quelque part entre les Entombed, Dissection ou Unleashed. A dire vrai, leur premier méfait rappelle d'avantage des formations récentes qui n'en finissent plus de faire du neuf avec du vieux comme Bastard Priest, Tribulation ou Death Breath. Et c'est pas parce qu'en deux ans les choses sont allées vite que Vampire nous sert n'importe quoi. Les références aux aînés sont respectées et maîtrisées et l'on sent déjà un bon potentiel à travers ces dix compositions qui vont vite et passent, en un peu plus de 35 minutes, comme une lettre à la poste. La différences par rapport aux groupes précités, c'est que Vampire manque de personnalité, en dehors de ses séquences Thrashisées qui lui confèrent son petit plus. Ce ne sont d'ailleurs pas les seuls à qui l'on pourrait faire le reproche à force de jouer la carte du rétro, mais il faut aussi savoir ce que l'on veut.

Et si tu veux du vieillot, des titres de trois minutes en moyenne sans fioritures, alors tu vas être servis. Il y a déjà cette production un peu poussiéreuse, entre deux eaux, fondamentalement pas si cradingue que ça, qui manque un poil de puissance et à tendance à étouffer les guitares. N'empêche, elle ajoute un cachet à leur musique et participe à ses ambiances horrifiques et sanguinolentes que les suédois ont en admiration comme une production de série Z. La voix de Hand Of Doom qui a tendance à tirer sur le Black rajoute également une noirceur brumeuse à l'ensemble avec ses cris mis en avant par le mixage. Si Oriexis met le paquet dès le début avec un tempo enlevé, c'est sur des titres comme Howl From The Coffin ou At Midnight I'll Possess Your Corpse qu'il faut aller chercher les riffs de tueur démoniaque, ou sur The Bestial Abyss pour des structures plus complexes. On appréciera également les quelques tentatives d'incorporer de rares mélodies inquiétantes (The Fen et ses froids arpèges, la fin de The Bestial Abyss, le piano final de Under The Grudge). La preuve que Vampire se la joue rétro, mais possède aussi un second degré assumé.

Dans un genre qui permet aussi peu d'écarts et d'originalités que le Death Metal old school, il convient d'être excellent en tous points pour se démarquer du lot. Le premier album de Vampire est encore un peu trop linéaire et trop scolaire pour mériter des louanges supplémentaires, mais ils ont quand même de sérieux atouts en main (riffs, groove, ambiances horrifiques) pour qu'on aie envie de s'y attarder.