Albums du moment
Pochette Anabasis
Pochette In Transmission
Pochette Fyra Pochette Street Heat
Chroniques
Pochette There Is No God Where I Am
Pochette Territorios
Pochette A Dying Truth
Pochette Curse
Pochette Go Ahead And Die Pochette Aggression Continuum
Découverte
Pochette No Way

logo Up-C Down-C Left-C Right-C ABC + Start

Biographie

Up-C Down-C Left-C Right-C ABC + Start

Up-C Down-C Left-C Right-C ABC + Start, en voilà un nom peu commun. Le groupe le tient du code pour changer de niveau dans le premier Sonic sur Megadrive. UpCDownC se forme au début des années 2000 et multiplie les essais avant de sortir un premier album en 2005 sur Tap 'n' Tin Records : And The Battle is Won. Les britanniques délivrent un Post-Rock experimental et instrumental dans la lignée de Mogwai ou Mono. Trois ans plus tard le groupe sort un deuxième album unanimement acclamé : Embers.

Chronique

17 / 20
3 commentaires (16.83/20).
logo amazon

Embers ( 2008 )

  Petit nouveau sur la scène Post-Rock Britannique, UpCDownC avait su se faire remarquer en 2005 avec son premier opus, And The Battle is Won. Il ne manquait alors plus qu'à confirmer avec un second disque, pas forcément attendu, et pourtant...

  Aux premiers abords UpCDownC apparaît comme un groupe de Post-Rock de plus dans la lignée de Mogwai ou Mono, avec ses mélodies Pop légères et planantes. Mais peu à peu il se dégage quelque chose qui fait qu'UpCDownC n'est pas un énième clone d'un genre de plus en plus exploité. Les ambiances posées, les structures, ou la musique tout simplement font que le groupe a son identité propre.
  La première partie du disque est emprunte à de nombreuses mélodies calmes et apaisantes, très aériennes. Harmoniques, guitare sèche, violon, tout est là pour que l'auditeur se laisse bercer paisiblement par la musique. Our Flowers et Mumurs Pt. 2 sont de vrais petits moments de détente perdus dans un monde électrisé, monde qui est pourtant sur le point de resurgir.

  Les dernières secondes bruitistes de New Chapters annoncent en effet un changement pour le moins radical dans le disque, et quel changement ! UpCDownC jouait jusqu'alors une musique aux mélodies douces ou pop. Or McDoomish commence à montrer une autre facette du groupe, une facette bien plus énervée entraperçue pour le moment uniquement sur Get To The Chopper. Les musiques deviennent plus longues, le batteur accélère le rythme, les guitaristes sortent un son, ainsi que des riffs se rapprochant du Rock ou du Metal. UpCDownC prend alors une toute nouvelle dimension.

  L'une des forces d'UpCDownC est de réussir à conserver des passages aux accalmies apaisantes dans ce tourbillon de riffs. McDoomish est une vraie petite merveille à ce niveau là avec une explosion sonore précédant un passage acoustique absolument magnifique. Même chose pour les quatre dernières pistes sur lesquelles on retrouve ce parfait syncrétisme entre moments Rock et calmes, le tout sous le coup d'un certain génie musical.
  Les britanniques maitrisent également « l'art de la montée », ou comment construire petit à petit une musique qui se terminera en apothéose sonique, chose qui rappelle irrémédiablement les deux ténors en la matière que sont Red Sparowes et Isis.

  Reste enfin le côté expérimental de UpCDownC qui s'essaye à plusieurs types de sons, de structures, n'hésitant pas à introduire d'autres instruments sortant du classique trio Guitare/Basse/Batterie. En outre, les ambiances posées sont réelement envoûtantes, notamment celles de la légère Fireflies ou de la très oppressante The Creeping Fear. Quelques soient les tentatives, celles-ci sont de vraies réussites tant elles sont accrocheuses.

  Grâce à Embers UpCDownC se définit comme un nouvel acteur clef de la scène Post-Rock instrumentale. L'album est beau, complexe, prenant, émouvant, d'une grande richesse et sait transporter son auditeur comme peu savent le faire. Ainsi Embers apparaît comme un véritable voyage duquel vous ne ressortirez pas indemne au niveau émotionnel.

A écouter : Tout, tout, tout