Découverte
Pochette Pyre Builders

logo Unlogistic

Biographie

Unlogistic

Unlogistic s'est formé en 1996 sur les cendres de Upstairs People et de Hole Process. Deux albums, trois 45 tours, de nombreuses démos (et participations à des compilations) et plus de trois cents concerts dans les pattes (dont de nombreuses dates dans toute l'Europe), c'est en vraie machine de guerre qu'Unlogistic a conquis son public. Leur style est unique, on peut parler d'un mélange original d'hardcore old-school, de crust, d'emo ou encore de pop. Depuis 2001, le quatuor de Paris a la particularité d'avoir troqué sa batterie et sa basse contre une boite à rythmes, ce qui lui permet toujours plus d'évolutions et d'expérimentations. En 2006, sort Capitulation coffret comprenant un nouvel album, la discographie du groupe (Recapitulation) et un DVD, Decapitulation, comprenant un live, un documentaire et un clip.

Split avec ISP ( 2007 )

Ce court split CD (2 x 3 titres pour moins de 10 minutes) sorti chez Dirty Witch (Underground Railroad, The Pookies ...) fait office de rencontre old school de 2 vétérans de la scène punk hardcore française. C'est sans doute un des seuls points communs que l'on pourra trouver aux 2 formations.

Rusty Ambitions, dernier album, d'ISP ne nous avait pas laissé un souvenir impérissable malgré une sincérité bien discernable. Leur punk rock "hardcorisé" ne pouvait compter que sur une certaine énergie pour convaincre, la faute à un manque d'originalité. Cette fois ci ISP essaye d'insuffler un peu de nouveauté à l'ensemble avec la présence appréciable d'un chant féminin sur "Come on girls" et ses paroles toutes trouvées. Arpentant un sillon déjà bien profond sans apporter de réelle touche personnelle mis à part un second dégré omniprésent ("We fuck you !"), ISP n'en reste pas moins un groupe sympathique pour les amateurs de punk hardcore old school sans fioriture. 
Quant à Unlogistic, toujours entrainés par leur increvable boite à rythme, ils continuent sur leur lancée toujours unique en son genre. A savoir un hardcore malade et sincère dont la colère s'exprime à travers 2 chants complémentaires et une tension omniprésente. "I"m Tired", morceau désespéré et abrasif à souhait, alternant les tempos ralentis et les accélérations fulgurantes justifierait presque à lui seul l'acquisition du disque (le morceau suivant rentrant davantage dans le moule des précédentes productions du groupe). Quant à la reprise "electro ragga" de "There's no time left" d'ISP, c'est une tentative de tube de l'été ou bien ?

Annonçant la tournée commune des 2 groupes, ISP / Unlogistic est loin de tenir le haut du pavé des collaborations hardcore mais se laisse volontiers écouter pour 3€50. D'une durée d'à peine 10 minutes, il est à réserver aux inconditionnels d'Unlogistic qui y trouveront un titre de haute volée en la personne de "I'm Tired" et/ou aux nostalgiques des vieux groupes punk hardcore US.

A écouter : I'm Tired
15 / 20
1 commentaire (16.5/20).

Capitulation ( 2006 )

Pour leur dernier disque au titre plus qu'évocateur, Unlo (pour les intimes) ont mis les petits plats dans les grands. C'est le moins qu'on puisse dire, car dans le "coffret" (de grande classe), cohabitent non moins de 3 galettes : un nouvel album (Capitulation), une disque discographie (ReCapitulation) contenant les morceaux dispersés sur les démos et ep's et un DVD (DeCapitulation) permettant d'apprécier le trio sur scène et lors des "à côtés" de leurs tournées. L'objet sort sur Rejuvenation Records et Waiting for an Angel pour qui il s'agit du disque synonyme de dernier souffle.

Unlogistic se passe depuis déjà de nombreuses années d'un batteur au profit d'une boite à rythme et utilise à bon escient un sampler leur permettant d'explorer des pistes électroniques très appréciables. L'équation reste inchangée sur Capitulation qui pousse encore un peu plus loin leur "hardcore old school modernisé" diront certains pour baliser rapidement la chose. Toutefois, il faut bien avouer que la musique des parisiens possède la particularité d'être parfaitement unique en son genre et c'est bien cela que l'on apprécie chez eux.

Unlogistic aime partir d'une base punk old school survolté bien rigide pour s'envoler vers des sphères mélodiques bien "catchy" et entraînantes. Dans le style on retiendra les fabuleux "The smell of my death", "An arm in your ass" et "Assoiffes" qui démontrent toute la capacité du groupe à évoluer dans différents registres tout en réussissant à rester cohérent sur l'ensemble. Bien entendu, Unlo place toujours de ci de là quelques brûlots hardcore percutants aux paroles directes et très "rentre dedans" ("Panze Kardinal", "Violence" ...) communiquent clairement l'engagement du groupe sur les sujets sulfureux qui leur sont chers.

Voguant entre murs sonores survitaminés et passages mi tempo aux accents pop, Unlogictic n'a aucun mal à convaincre malgré la durée très courte de l'ensemble (17 minutes pour 14 titres), mais les mecs ne sont pas du genre à ressasser et refourguer leurs formules ! Bref, on en laissera pas une goutte sur disque et encore moins sur scène (Live Report) !

Page MySpace.

A écouter : Give us rope - An arm in your ass - Violence - Panzer Kardinal - The smell of my death