Découverte
Pochette Moozoonsii

Biographie

Undercover Slut

Wendy Whitebread, undercover slut titre de la BD pornographique d’Anton Drek. Tel est le nom qua choisi ‘O’ (chanteur/compositeur) pour former son groupe. On pourrait traduire le nom par salope secrète mais le proverbe l’habit ne fait pas le moine convient tout autant. ‘O’ a une idée stricte de ce qu’il veut fait avec Undercover Slut, et décide donc de recruter des musiciens, n’importe quel musicien n’étant pas dans le « trip » UCS sera tout de suite viré, les changement de line up se multiplient donc, entre temps plusieurs K7 et autres démos sortent mais aucun concert n’est donné. Ce n’est qu’en 2000, 5 ans ans après la naissance du groupe qu’ils sortent leur premier démo officielle : Sadistic Sampler. En 2003 les choses se concrétisent avec la sortie de : Our Legalize Suicide Sessions. Août 2003, (après de multiples changements de line-up) débute la première tournée officielle d’UCS, ils choisissent de la faire aux Etats Unis, où il seront plutôt bien accueilli, ils paieront tout de leur poche puisqu’ils ne trouveront pas de label. 2004 les choses deviennent sérieuses signature sur le label Apokalypse Records, ils parviennent enfin à sortir leur premier album : Communism Is Fascism le 24 décembre 2004. Malheureusement des juin 2005 c’est terminé entre UCS et Apokalypse Records. Le groupe refait tout de même une nouvelle tournée aux U.S.A et en France. En juillet 2005 ils signent avec Free-Will. Pour 2006, UCS prévoit une tournée en Angleterre ainsi qu’au Japon.