logo Ukandanz

Biographie

Ukandanz

Auto-étiquetée à raison "Ethiopian Crunch Music", l’œuvre de Ukandanz agence de manière subtile le rock, le jazz, le blues et la musique Ethiopienne. Projet artistiquement plutôt inédit réunissant le chanteur Éthiopien Asnake Guebreyes et un quatuor électrique composé notamment d'un saxophone et du batteur de Poil. Le label Lyonnais Dur et Doux (Ni, L'Effondras, Poil, Chromb!) abrite naturellement l'entreprise et sort le premier (et peut-être unique) album de Ukandanz, Awo, en février 2016. Le groupe fera ensuite quelques dates avec The Ex, et d'autres en Éthiopie ou aux Pays-Bas.

Chronique

16.5 / 20
2 commentaires (17/20).

Awo ( 2016 )

Ceci est Ukandanz, ou l'association surprenante mais finalement évidente du rock polyvalent, du jazz et de la musique traditionnelle Éthiopienne, incarnée ici par le chanteur Asnake Guebreyes de la scène d'Addis Abeba. Ceci n'est pas un album ordinaire, car ceci est l'une des dernières sorties du label Lyonnais Dur et Doux (PoiL, Ni, L'Effondras), imprévisible et hyper-créatif.

Seul long format du projet, Awo s'articule autour de chants traditionnels Éthiopiens portés par la grâce vocale, aidée d'un quatuor à l'inspiration hors-normes. Les éléments s'imbriquent naturellement sans que l'on n'ait jamais l'impression d'entendre un jam improvisé, tout est construit et pertinent. Sèwotch Men Yelalu fascine d'entrée par son riff grassouillet et sa basse gargantuesque, son saxophone bavard et légèrement grinçant, la voix libérant assez vite toute la puissance nécessaire à la formule, pour s'installer avec conviction au centre d'une débauche de groove plus ou moins rampant.

L'instrumentation évolue en permanence, le plus souvent dans des sphères jazz-rock évoquant forcément Poil, puisqu'il s'agit du même batteur fou, dont on reconnaîtra la souplesse et les breaks monstrueux. En terme d'ambiances on passe d'une nervosité parfois crasse, noise (Tchuhetén Betsèmu, Endé Lyérusalem), à des phases de pure sorcellerie musicale (Gela Gela), aux lignes de basse langoureuses et cuivres délicats, sans jamais négliger un feeling désinvolte, omniprésent, viral. Les dix-sept minutes trente de la piste finale, découpées en trois actes, achèverons de capter les attentions par quelques cassures rythmiques et raclements de cordes enrobés d'un saxophone qui n'en fait jamais trop, délicieux et envoûtant du début à la fin.

Impossible de résister à l'infection d'une fusion aussi limpide. Le chant de Guebreyes est somptueux, gorgé d'émotion, et se retrouve tout à fait sublimé par des compositions sur-mesures, équilibrées, exposées par des musiciens simplement géniaux, lestés de toute frontière créative. Ceci est une petite merveille, unique et intemporelle.

Awo à savourer sur Bandcamp.

A écouter : sans crainte.
Ukandanz

Style : Jazz-Rock / Ethiopian Music / Stoner Blues
Tags : - - -
Origine : France
Bandcamp :
Facebook :
Amateurs : 1 amateur Facebook :