Lundi 18 février 2019

Podcast : on aura mis le temps mais voici notre second épisode de Headbang Theory, celui ci sera consacré au Glam, enfin une partie du genre (et ses origines), ... Si vous aimez (ou pas !) Motley CruePoison, Twisted SisterVan HalenDokkenAttentat RockRatt, ...
Vous pouvez le retrouver sur :
- Ecoute en ligne direct
- Télécharger le MP3
- Spotify
- Deezer
- iTunes
- RSS
Si vous voulez en discuter, rendez vous sur le discord Metalorge.
Merci à Romain pour le montage !

Mardi 19 juin 2018

Monster Truck sortira True Rockers le 14 septembre chez Mascot Records et voici la pochette et la tracklist. Les morceaux éponyme (avec Dee Snider de Twisted Sister) ainsi qu'Evolution s'écoute dans la suite.

Jeudi 10 mai 2018

Dee Snider (Twisted Sister) va sortir un album solo nommé For The Love Of Metal le 27 juillet. Il sera produit par Jamey Jasta (de Hatebreed), on retrouvera sur l'album du beau monde :
- Howard Jones (Light The Torch, ex-Killswitch Engage, ...)
- Mark Morton (Lamb Of God)
- Alissa White-Gluz (Arch Enemy)
- Joel Grind (Toxic Holocaust)
- Nick Bellmore (Toxic Holocaust)
- Charlie Bellmore (Kingdom Of Sorrow)

Mercredi 09 mai 2018

Dee Snider (Twisted Sister) a signé chez Napalm Records pour son prochain opus, For The Love Of Metal. Le disque sera produit par Jamey Jasta (Hatebreed) et on y retrouvera Howard Jones (ex-Killswitch Engage), Mark Morton (Lamb Of God), Alissa White-Gluz (Arch Enemy), Joel Grind, Nick Bellmore (Toxic Holocaust) et Charlie Bellmore (Kingdom Of Sorrow).

Mardi 24 avril 2018

D'après Jay Jay French (Twisted Sister), Judas Priest et consorts seraient devenus des groupes de reprises.

Mardi 30 mai 2017

W.A.S.P. annule sa venue au Hellfest et sera remplacé par Dee Snider (Twisted Sister).

Samedi 24 décembre 2016

Ce soir au réveillon vous souhaitez avoir l'esprit de noël et du metal / punk / hardcore? Tentez notre playlist Spotify (ou sur Deezer) de noël avec Korn, August Burns Red, MxPX, Twisted Sister, Ramones, Dropkick Murphys, The Darkness, ... sur des titres de Noël revisités ou sur la thématique de Noël.
Fêtez bien ça! Plein de cadeau rock'n roll sous le sapin.

Lundi 22 août 2016

Quelques lives du Bloodstock Open Air avec Behemoth et Twisted Sister ou Anthrax dans la suite

Vendredi 29 juillet 2016

Le frontman de Twisted Sister Dee Snider sortira un album solo, We Are The Ones, en octobre.

Mardi 28 juin 2016

Twisted Sister a dévoilé la vidéo de You Can't Stop Rock 'N' Roll, extrait du live Metal Meltdown a paraître en DVD, Bluray et CD le 22 juillet.

Dimanche 19 juin 2016

Samedi au Hellfest 2016 :

Nos Photos du samedi (l'intégralité arrive d'ici midi !)

   


A voir aussi : Vendredi (avec celle de The Offspring, validée par le management !),Jeudi



Notre Report

Seconde journée pour cette édition 2016, la moins folle en terme d’affiche (soyons subjectif !) avec pas mal de retours de têtes d’affiches déjà passées par Clisson (Korn, Within Temptation, …) mais des premières fois remarquables également (Bring Me The Horizon, DisturbedFu Manchu, …).
Niveau météo quelques averses seulement et un temps couvert, mais l’ambiance n’est pas la plus folle que l’on ait pu voir au Hellfest (le temps ? le public qui a changé ? …), voici le compte rendu des concerts marquants :

Dark Fortress assure avec leur Black Metal sinistrement mélodique. Il faut dire que les Bavarois ont la chance de bénéficier d’un son excellent mettant en valeur les mélodies morbides de la guitare soutenue par la voix grave et profonde du frontman. Pas de décors, des lights minimales, mais une prestation très convaincante de Dark Fortress, content de jouer ses 40 minutes de set sous la Altar.

Finalement de retour après un hiatus de quelques années avec un nouvel album intitulé Long Live, les américains d'Atreyu font ici leur deuxième apparition sur le territoire français. C'est très peu, surtout avec autant d'années à leur actif. Que cela ne tienne, c'est sous une météo idéale et devant un public très réceptif que le concert de déroule avec presque exclusivement des vieux morceaux joués, ce qui n'est pas pour déplaire au vieux fan que je suis... Un bon son et une bonne énergie déployés par des musiciens très communicatifs qui n'hésitent pas à enchaîner les aller-retours d'un côté à l'autre de la MainStage suffisent à transformer ces 40 minutes en une prestation dont le groupe n'aura clairement pas à pâlir.

Entrée en matière grind technique furieuse avec les américains de Cattle Decapitation en grande forme, désireux d’exposer fièrement les titres de leur dernier et très bon album The Antropocene Extinction. Malheureusement, malgré une envie fiévreuse d’en découdre le rendu est trop brouillon pour capter les subtilités des compositions. Les guitares et leurs mélodies sont noyées dans la masse mais la batterie claque avec suffisamment de violence. La sono s’est sensiblement améliorée sur la fin mais on restera tout de même sur notre faim.

Le duo teuton a été une de mes sensations live de ces 2 dernières années, j’appréhendais le passage à une scène plus importante : au final Mantar s’en sort avec les honneurs. A deux, ils arrivent à occuper la scène et on ressent la hargne des compos, évidemment ça ne vaut pas une petite salle mais ça vaut le coup. Le son est par contre un peu plus propre que sur album, dommage, leur coté “brut” étant dans l’ADN de leur musique.

Voir les légendes de Discharge sur la Warzone, il y avait de quoi être dubitatif. Mais finalement, le D-Beat des Britanniques fonctionne complètement. A partir du moment où tu entends du pouta-pouta à la batterie, que leur Punk-Hardcore est suffisamment hargneux et que tu n’es pas trop réfractaire aux morceaux un poil répétitifs, alors on peut dire que c’est réussi.

Augmenté d’un dernier album aux accents sludge mais toujours grind dans le fond, Agoraphobic Nosebleed avoine sec et renverse l’Altar pour se la mettre dans la poche, du moins pour les connaisseurs car les lieux se videront au fur et à mesure des curieux qui ont eu l’audace de vouloir découvrir le groupe dans ces conditions. Les 'ricains n’en n’ont que faire et enchaînent les titres anciens comme nouveaux à une cadence soutenue. Une énergie salvatrice, une boîte à rythme démentielle qui fait aussi bien le taf qu’une batterie réelle, un set dément et possédé. Tuerie.

L’heure de la prestation de Torche approche et la Valley est déjà pleine à craquer pour accueillir le combo américain. Un son très moyen les accompagnera malheureusement pendant une bonne partie du set, privant les guitares d’un son lourd qui aurait aidé à s’immerger plus aisément dans ce début de concert. Heureusement, les trois derniers morceaux bénéficient d’un bien meilleur son pour terminer d’épuiser les nuques de tous les festivaliers en manque de Pop Metal.

Entombed A.D., un show 100% matière grasse, 200% plaisir. Avec un son parfaitement calé pour ces papas du Death suédois, l’Altar a vu se tenir l’un des meilleurs shows du jour avec un public de passionnés, amoureux de grands classiques comme "Living Dead" ou "Left Hand Path" que l’on ne présente plus. Difficile de ne pas remuer frénétiquement la nuque tant le groove est puissant, secondé par une batterie lorgnant franchement vers les poncifs indétrônables du Crust et du Punk. Entombed A.D. a joué la carte de l’efficacité pur jus à raison, puisque l’Altar s’est vue franchement remplie en ce milieu d’aprem'.

Avec un line-up remanié, With The Dead investit les lieux de la Valley, confiant, malgré un auditoire légèrement clairsemé. Les morceaux de l’unique album des Américains sont exécutés classiquement mais efficacement. Le rendu est gras, calibré, ça joue avec entrain et sérénité. Nombreux sont ceux qui découvrent le groupe avec ce concert, et globalement tout le monde semble satisfait. Mission accomplie dans les normes en vigueur, sans non plus casser des briques.

Après un échauffement en règle chez les voisins suédois de l’Altar, il était presque logique de vouloir passer à la vitesse supérieure avec les finlandais d’Archgoat, qui auront probablement tenu le haut du pavé question Extrême des Extrêmes ce samedi sous la Temple. Si on peut encore rigoler avec Entombed, Archgoat efface direct tout sourire avec ses saillies War Metal empreintes de violence gratuite. Peut-être est-ce une explication à ce public si clairsemé, car Archgoat n’offre pour refuge que ses mid-tempos hostiles avant de tracer façon bas du front tout blast dehors. Difficile donc de s’initier aux joies du Black/Death haineux pour les plus curieux mais les quelques fans présents auront eu leur dose de froid mordant de la part du trio scandinave.
 
Changement de chèvre avec Goatsnake non loin de là sous une Valley toujours bien garnie. Pour son deuxième concert en deux jours, Greg Anderson, une fois arrivé sur scène, remercie chaleureusement le public clissonais pour son accueil. Une backline moins imposante qu'hier le précède mais tout de même d’une taille démesurée pour le commun des guitaristes. Son chanteur très charismatique et à la voix toujours aussi impressionnante excelle également de temps à autres dans l'exercice de l'harmonica. On a ainsi droit à un son bluesy à tomber à la renverse, et ce n'est certainement pas le morceau éponyme de leur dernier album Black Age Blues qui me contredira ! Pour la petite anecdote, un petit tour dans la fosse de la Valley a suffit à tomber nez à nez avec Attila. Stephen O'malley quant à lui était bien tranquillement positionné derrière la régie pour en profiter tout autant que nous.

Chaque année, on a le droit à Hail Of Bullets ou Asphyx. Ces derniers s’y collent aujourd'hui et question riffs gras et leçon de Death Metal old school, on ne sera pas déçu. Comment l’être après tout ? Le groupe mené par Matin Van Drunen est impressionnant de charisme et d’une voix d’outre tombe. Les riffs de Paul Bayyens concassent des nuques par paquet de douze, pareil pour les rythmiques que ce soit dans les accélérations ou les ralentissements Doom. Comme d’habitude, Asphyx c’est la leçon de Death Metal.

Pour Disturbed je n’ai vu que la fin avec un festival de reprises et des guests : "Shout At The Devil" avec Sixx:AM, "Baba O'Riley" de The Who avec Glenn Hughe et "Killing In The Name" de Rage Against The Machine, évidemment la foule s’affole. Et plus important encore sur scène le groupe semble réellement prendre plaisir sur scène.

Nouvelle date de Moonsorrow après leur belle tournée printanière avec Korpiklaani. Un fossé sépare les deux groupes, car Moonsorrow préfère les titres épiques avec les économies de moyen. Des mélodies simples, mais subtiles, un vrai amour pour le Pagan Black Metal et des titres très travaillés amenés par de belles progressions. On se laisse facilement prendre dans leurs ambiances pagan, surtout que le son est une fois de plus impeccable.

Hermano à l’heure du manger c’est nickel. Stoner Rock rougeoyant comme la braise, un son rond et sec comme perdu dans un désert, le tout mené par l’incroyable voix de John Garcia, très en forme ce soir. Posé dans l’herbe avec un bon repas chaud, on ne pouvait demander mieux.

Premier passage au Hellfest pour Bring Me The Horizon et tête d’affiche plutôt attendue. Si l’on occulte le concours de “fuck” “fuck you” avec Corey Taylor de Slipknot / Stone Sour, leur prestation est à la hauteur de ce qu’on pouvait attendre. Titres calibrés mais efficaces, son largement correct, les Anglais distribuent des tubes à la pelle : "Can You Feel My Heart", "Sleepwalking", "Shadow Moses", "Go To Hell"," For Heaven's Sake", "Throne", mais surtout issus des deux derniers albums. Oliver Sykes chante plutôt bien, même en chant clair, les éléments électroniques sont bien amenés par Jordan Fish et si on n’est pas réfractaire à la musique des Anglais, c’était tout à fait honnête.

Après une arrivée en trombe sur scène soulignée par des milliers de cornes du diable s’élevant de la fosse, Alan Averill représente à lui seul l’esprit de Primordial. Ce chanteur très charismatique n'a de cesse de tout le concert de courir de gauche à droite, se laissant souvent aller au jeu des photographes et des cameramen. Une prestation qui ne laissera pas retomber la motivation du public déplacé en nombre pour ces Irlandais bien trop rares sur les routes européennes. Inutile d'être un véritable aficionado du groupe pour apprécier ce concert de bout en bout et qui a le mérite de proposer des morceaux divers et variés, faisant ainsi le tour de la discographie de Primordial.

"Apex Predator-Easy Meat" résonne quelques minutes sous une Altar qui brûle d'en découdre avec les gars de Birmingham avant que la machine Napalm Death ne s'élance de plein fouet. Le combo est servi par un son massif et rendant justice à la furie des Anglais : batterie en mode matraquage, riffs en pagaille sans jamais s’endormir dessus trop longtemps, tout est là pour mettre Mark Greenway en forme. Peu d’hésitations là-dessus, des titres les plus classiques de Scum aux "How The Years Condemn" et "Dear Slum Landlord" parus sur le dernier album en date, Napalm balaye très large et n’endort jamais l’auditeur. Comme à son habitude, Greenway intervient régulièrement entre les titres pour aborder divers sujets de société : fanatisme religieux, problème du logement et de la dignité humaine. De quoi foutre généreusement la hargne avant d’attaquer une nouvelle piste de ces maîtres du Death-Grind. 

L’ultime tournée de Twisted Sister faisait halte à Clisson cette année. En effet, suite à la mort de leur batteur A. J. Pero, les Américains se lancent dans une dernière tournée en son honneur, épaulés par le grand Mike Portnoy pour la difficile tâche de passer derrière les fûts dans ces moments difficiles. Pour l’occasion, le festival a choisi de les faire jouer en tête d’affiche du samedi, ce qui présageait quelques surprises. Ainsi, Dee Snider, toujours aussi énergique et chevelu, a invité Phil Campbell sur scène pour interpréter en premier lieu "Shoot 'Em Down" de Twisted Sister suivi de près par "Born To Raise Hell" de Motörhead. Deux morceaux dédiés à Lemmy Kilmister qui nous a quitté en fin d’année dernière. S.M.F. vient ainsi clôturer ce show juste après un message du chanteur insistant tout particulièrement sur le fait que ce sera le dernier morceau que le groupe jouera à tout jamais au Hellfest, profitant ainsi de l’occasion pour envoyer une jolie pique à Judas Priest dont la tournée d’adieu ne prend jamais fin.Une fois la scène libérée, les écrans géants se rallument peu après pour diffuser un film en hommage à Lemmy, suivi par un énorme feu d’artifice qui se clôturera par deux immenses RIP LEMMY dans le ciel du Hellfest. Après quoi, Phil Campbell en profite pour s’adresser quelques instant au public. Une journée chargée pour lui, qui après avoir découvert la statue de Lemmy (cf Photos), prend la parole pour s’exprimer une dernière fois sur son frère d’arme dans un message émouvant, remerciant par la même occasion l’équipe du festival pour tout cela, juste avant de laisser place à la projection d’un extrait du dernier concert de Motörhead au Hellfest, l’année dernière. Un grand moment où le nom du célèbre bassiste anglais sera repris en coeur par l’intégralité du public sous de chauds applaudissements.Voilà un projet fort étrange, mais félicitation au Hellfest de proposer Gutterdammerung, un ciné concert bien chiadé (le groupe est derrière l’écran, et on le verra pas transparence de temps en temps) et par moment des acteurs vont venir interagir avec le film en passant devant celui-ci. Et un de ses acteurs n’est autre que Henry Rollins, classe !
Musicalement ce sont des reprises qui retracent l’histoire du metal (semble-t-il) avec par exemple Black Sabbath ou encore Motorhead. Parmi les acteurs (sans spoiler) on retrouve Iggy Pop en ange ou Henry Rollins en prêtre.
Intrigant, ça mérite un second visionnage plus au calme (malheureusement sans Rollins dans son salon)

Pour leur troisième venue à Clisson en 4 éditions, que dire de Korn qui n'a pas déjà été dit ? Puisque la tournée anniversaire de l’album éponyme n'est plus, retour à un set classique mais avec une setlist qui a tout de même le mérite d'être suffisamment différente de celle de 2013.
On retrouve toujours cette même énergie qui les caractérise sur scène. Les années passent, pourtant Korn ne faiblit pas. Depuis le retour de Head dans le groupe, ce serait même plutôt l'inverse. Cette évolution dans les bonnes grâces de leur public suivra-t-elle cette courbe ? Seul l'avenir nous le dira avec un nouvel album à venir qui est déjà annoncé comme un retour aux sources.

A voir aussi : Vendredi


Top 3 du samedi :
Bacteries : Goatsnake, Bring Me The Horizon, Mantar
Chazo : Korn, Korn, Korn
Nonohate : GoatsnakeAtreyu, Napalm Death
Pentacle : Napalm Death, AsphyxDark Fortress
Tang : Goatsnake, Napalm Death, Agoraphobic Nosebleed
Skaldmax : Napalm DeathEntombed A.DAsphyx

Mercredi 09 décembre 2015

Un documentaire à propos des débuts de carrière des Twisted Sister verra le jour en Europe le 29 janvier et ça s'appelle We Are Twisted F*cking Sister !. Plus d'infos.

Jeudi 19 novembre 2015

Avantasia (Power Metal avec Tobias Sammet d'Edguy) a dévoila la pochette et la tracklist de Ghostlights, prévu pour le 29 janvier 2016 chez Nuclear Blast Records. Rappelons que les invités sont: Dee Snider (Twisted Sister), Geoff Tate (Queensrÿche), Marco Hietala (Nightwish), Sharon Den Adel (Within Temptation), Michael Kiske (HelloweenUnisonic), Ronnie Atkins (Pretty Maids), Bob Catley (MagnumHard Rain), Jorn Lande (Masterplan), Bruce Kulick (Kiss, Alice CooperGrand Funk Railroad), Robert Mason (Warrant), Herbie Langhans (Seventh AvenueSinbreed), Oliver Hartmann (At Vance, Edguy) et Sascha Paeth (Luca Turilli).

Mercredi 18 novembre 2015

Gojira, Anthrax et Satyricon rejoignent l'affiche du Bloodstock Open Air (11 au 14/08 en Angleterre). Déjà confirmés pour cette édition 2016 : Mastodon, Twisted Sister, Paradise Lost, Rotting Christ, Behemoth, Venom et Dragonforce.

Vendredi 30 octobre 2015

Le Hellfest 2016 dévoile une partie de son affiche (et remet des places en ventes), voilà les noms confirmés :
Mainstages : Rammstein, Black Sabbath, Korn, MegadethGhost, SlayerBring Me The Horizon, The Offspring, VolbeatDropkick Murphys, Bullet For My Valentine, Disturbed, Gojira, Within TemptationKing Diamond (pour jouer Abigail en intégralité), Twisted SisterForeigner, Anthrax, Amon Amarth, Blind Guardian, Sixx AM, Joe SatrianiGlenn HuggesHatebreed, Turbonegro, Mass HysteriaHalestormLe Bal Des Enragés, Audrey Horne, Orphaned Land, Delain, DragonforceTremonti (le groupe du guitariste de Creed / Alter Bridge), ShinedownNo One Is InnocentThe Amity Affliction, August Burns RedBury Tomorrow, Thy Art Is MurderThe ShrineArthemisNightmare
Tentes extrêmes : Testament, Overkill, Napalm Death, Deicide, Abbath, Dark Funeral, Sacred Reich, VoïvodTerrorizerEntombed A.D, Paradise Lost (pour jouer Draconian Times en intégralité), Katatonia, Korpiklaani, Primordial, Moonsorrow, EnslavedEmpyrium, Inquisition, Marduk, Taake, KampfarVader, AsphyxAgoraphobic Nosebleed, InsomniumEntrailsFallujahThe Skull, Heidevolk, Archgoat, Cattle Decapitation, Grand Magus, Havok, Fleshgod Apocalypse, Cruachan, SadistEntrails, SolefaldDark Fortress, MyrkurBehexenThe Vision BleakDust BoltWitchesSkälmoldStille Volk, OtargosHegemonMoonreich
Hardcore&Stoner : Refused, ConvergeSick Of It All, Down, The MelvinsRival SonsFu ManchuHermano, Goatsnake, Kadavar, Kylesa, Kvelertak, Walls Of Jericho, Heaven Shall Burn, Caliban, Architects, Vision Of Disorder, DischargeStrife, TurnstileUK SubsThe Toy DollsLes Sales Majestes, Power Trip, Victims, Ratos De PoraoSaviours, TorcheJambinaiHarm's Way, Earth, Windhand, Mantar, With The Dead, King Dude, MonolordCrobot, All Pigs Must DieWo FatValkyrieStoned Jesus, Hangman's Chair, DopethroneAlea Jacta EstBacktrackWinterCowardsDirty FonzyLecherous GazeStoneBirds.
Il manque donc encore des noms (et une tête d'affiche), en tout cas les places restantes devraient avoir disparues très vite!
Le festival aura lieu du 17 au 19 juin à Clisson.

Jeudi 29 octobre 2015

La tête d'affiche du 18 juin au Graspop Metal Meeting (en Belgique du 17 au 19 juin) sera Volbeat, le groupe rejoint des groupes comme Abbath, Delain, Iron Maiden, Myrkur, SatyriconTwisted Sister, Arcturus, Overkill, Testament, Slayer, Borknagar, ... (le festival a lieu le même WE que le Hellfest).

Vendredi 31 juillet 2015

Supuration met en ligne un très joli clip de sa reprise de Twisted Sister, The Beast. Le titre est issu de leur dernière réalisation Reveries... chroniquée dans nos pages

Mercredi 08 juillet 2015

Après plus de vingt ans sans nouveauté, Dee Snider (Twisted Sisters) a sorti un nouveau titre, en écoute chez Blabbermouth.

Samedi 02 mai 2015

Supuration vient de mettre en ligne le clip de Suffocate Through Asphyxia, ce titre sera sur Reveries ... prochaine sortie du groupe originaire du Nord de la France. Le disque sera disponible le 29 mai. Pour rappel il comporte huit morceaux écrits en 1990 totalement réenregistrés et masterisés par le grand Dan Swanö, ainsi que trois reprises (Twisted Sister, Paradise Lost, Anthrax

Mardi 14 avril 2015

Twisted Sister a décidé d'organiser une tournée d'adieux précédant leur séparation en 2016, après plus de 40 ans de carrière. Cette décision a été prise par le groupe suite au décès du batteur A.J. Pero en mars dernier.

Mardi 24 mars 2015

Supuration (Death Metal) sortira le successeur de Cu3e cette année chez Listenable Records. L'enregistrement est confié à Dan Swanö (Bloodbath, Opeth, Katatonia) et voici la tracklist qui comprendra trois reprises de Paradise Lost, Twisted Sister et Anthrax.

Samedi 21 mars 2015

R.I.P. : A.J. Pero, batteur des Twisted Sister (et Adrenaline Mob) est mort à 55 ans, le communiqué du groupe est disponible sur facebook.

Mercredi 18 mars 2015

Rock N Roll Over, c'est le nom d'un film de Enguerran Prieu (qui a notamment fait un documentaire sur le Hellfest 2010 ou le clip de Killed By Death de Motorhead) qui mélange un univers Giallo (horreur / érotisme) très 70's, des animations psychédéliques et une partie documentaire. Il a notamment rencontré pendant 5 ans de grands noms du rock / metal comme James Kottak (Scorpions), Phil Campbell (Motörhead), Dee Snider (Twisted Sister), Lips (Anvil), Calico Cooper (fille d’Alice Cooper) ou Dario Argento (réalisateur).
Un trailer est visible ici et vous pouvez soutenir le projet via une campagne IndieGoGo qui vous permet d'avoir DVD, Blu Ray, une animation de vous même, ... Ca semble bien barré et un mélange étrange avec ses références cinématographiques et son coté docu, mais qui peut par exemple rappeler Metal Hurlant via ses parties animées.

Dimanche 02 novembre 2014

Les Reprises du Dimanche :
A Perfect Circle - Imagine (John Lennon)
The White Stripes - Jolene (Dolly Parton)
Amon Amarth - Aerials (System Of A Down)
Dark Age - The Unforgiven (Metallica)
Dimmu Borgir - Burn In Hell (Twisted Sister)
Pain - Eleanor Rigby (The Beatles)
Hypocrisy - Black Magic (Slayer)
Manimal - Fucking Hostile (Pantera)
Soap&Skin - Maybe Not (Cat Power)
Agnostic Front - Blitzkrieg Bop (Ramones)
AFI - Just Like Heaven (The Cure)
The Gathering - In Power We Entrust The Love Advocated (Dead Can Dance)
Faith No More - Poker Face (Lady Gaga)

Jeudi 31 juillet 2014

Un reportage sur un concert de Metallica, un des premiers en tête d'affiche pour le groupe (qui jouera ce soir là après Twisted Sister), donné aux Pays Bas est à voir ici. On peut y voir des interview de Lars Ulrich et Kirk Hammett.

Jeudi 27 février 2014

Nouveaux noms pour le Download Festival : Bring Me The Horizon, Behemoth, Defeater, Sepultura, Twisted Sister, Within Temptation, We Came As RomansFozzy, ... Le festival à lieu en Angleterre du 13 au 15 juin.

Samedi 22 juin 2013

Hellfest 2013!

Nos photos :
- Groupes
- Public, ambiance, ...


Report : 7ème année que Clisson accueille son Hellfest et cette année est marquée par une concurrence accrue au niveau des festoches pour faire venir le public metal. Le Hellfest mise sur ses têtes d’affiches, normal, mais sur son éclectisme avec 165 groupes et un bon nombre de styles représentés. 
La météo reste la grande question du WE, et pour ce vendredi, malgré une averse qui fait un peu peur en début d’aprem, le temps a été plutôt clément, les températures ne sont pas trop descendues, parfait donc! (car oui, tout metalleux que nous sommes, le froid c’est pour les clip d’Immortal, et la pluie pour les clips de Asking Alexandria).

Ouverture de cette première session avec les SSS sur la Mainstage 2, du Thrash à tendance crossover fort sympathique pour se mettre en jambe, mais pas aussi génial que Vektor et leur Thrash techno prog futuristes aux relents Chuck Schuldiner dans la voix ou les riffs. Prestation impeccable, carrée, technique forcément, mais sans en faire trop et sans plomber la dynamique des compos. 

Du coté de la mainstage, Vektor balance son Thrash technique, et, une fois bien placé face à la scène (le vent, ce terrible ennemi de l’ingé son...) c’est comme sur CD. Même si les titres sont parfois un peu longs, on headbangue sur les riffs de ce tout jeune groupe qui risque fort de faire parler lui dans un futur proche.

Petit tour vers la Altar qui sent le caveau et l’humidité par ce temps orageux, ce qui tombe bien puisque ça colle parfaitement à l’ambiance Doom Death cradingue de Hooded Menace. Classique dans ses lentes progressions, mais avec quelques accélérations death bienvenues. Ca ne vient pas chatouiller les maîtres, mais ils se démerdent plutôt pas mal. En plus ils ont des capuches !

Distribution de gras sous la Valley, de quoi remuer la bouffe rapidement ingérée un peu plus tôt. Le terrible duo Black Cobra et leur Sludge mononeuronal revient sévir dans nos contrées. C’est bête, méchant, avec un groove de malpropre sur chaque titres qui s'enchaînent sans aucun temps mort. C’est toujours impressionnant de voir qu’à deux, ils bastonnent plus que la plupart des combos Sludge. 

Petite pause papy Heavy Metal avec Saxon sur la Mainstage et force est de constater qu’ils ont toujours la pêche et qu’ils assurent le show. En gros contraste avec Europe poussif, mou en dehors du très attendu tube The Final Countdown qui rameutera les ¾ du Hellfest. Pas aussi fou qu’en 2009, mais marrant à voir.

Entre temps, on a pu avoir un bref aperçu des médiocres capacités de Hellyeah, une sorte de sous-Machine Head, pas inspiré et peu inspirant. 

A suivre : Europe, déjà passé il y a quelques années, du coup le fest s’emballe un peu moins pour le The Final Countdown, mais ça reste un moment happy pop, du sing along, des sourires. Mais le coté fou de leur premier passage en moins.

Pallbearer exécute un concert de Stoner / Doom honnête, assez classique dans la forme et surtout appréciable quand il prend des tournures psyché à la Jex Thoth.

Sur la mainstage : un des groupes phare du glam 90’s : Twisted Sister. C’est fun et ça c’est retourner un public. Ca demande même au public assis au fond de se lever, manque de bol ce sont les PMR... (oui on appelle ça un moment de solitude). En tout cas un concert avec un public bien au taquet!

Pour voir les maîtres du Death old school, il fallait faire un tour du côté de la Altar avec Asphyx. Deux ans après leur dernier passage au Hellfest, les néerlandais viennent encore donner une leçon de Death en bonne et due forme : du gras et de la crasse, une machine à riff, du blast qui groove et un chanteur au growl énorme. Très grosse claque encore une fois.

Between The Buried And Me arrivera à convaincre sans trop de problèmes avec un set dense particulièrement bien interprété, où hardcore et progressif se mélangent de façon assez originale, clouant au sol bon nombre de festivaliers. Toujours un plaisir que de se laisser surprendre par ces américains, visiblement contents d’être là, avec leurs compos parfois si décalées et déroulantes. Une très bonne surprise.

Cette journée c'était aussi le grand retour de Testament, avec son leader charismatique et son batteur infernal, l'imposant mais génialissime Gene Hoglan. Au programme, une petite heure de trash des familles un chouilla conventionnel mais ultra efficace, blasteurs et serials riffeurs sont à l'honneur, à voir au moins une fois dans sa vie.

Avant l’heure c’est pas l’heure, après l’heure c’est plus l’heure, Terror débarque juste après un Deez Nuts molasson, bien déterminé à distribuer des fulguro baffes à un public visiblement en manque. Un set carré et efficace qui mettra en joie une foule plus que conquise, et cela malgré une warzone bien trop petite et trop peu pratique.

Black Pyramid sera un poil trop sage sous la Valley. Des compos moyennes, de grosses basses qui recouvrent les riffs et des titres qui se ressemblent un peu trop. Un peu décevant donc, surtout comparé au culte Sleep qui vient ensuite.

Un des événement du fest : le concert des reformés de Sleep. Pour ma part déjà vu au Roadburn mais sans avoir trouvé ça fantastique. Cette fois rien à voir, le groupe assure un set bien lourd, hypnotique et groovy à mort. Captivant de bout en bout pour ce qui demeure une des belles prestations de la journée.

Petite pause bouffe avec du Whitesnake en fond sonore et c’est plutôt agréable à faible dose.

De retour sur la Altar avec les cultes At The Gates, qui ne démentiront pas leur réputation de groupe phare de Death mélodique. Parce que eux savent toujours mettre une composante Death dans leurs morceaux et ça s’entend (“we don’t like death metal, we LOVE death metal”). Concert en mode pied au planché, grosse énergie avec un son moyen, mais on leur pardonne vue l’efficacité du groupe sur scène.

Pour finir la journée, Neurosis est un des concerts les plus attendus du fest, depuis leur passage en 2007. Donc oui, Neurosis transpire toujours autant la classe, impose le respect quand tu voix le duo Kelly / Von Till monter sur scène et tenir le set à eux deux, mais le soufflet retombe aussi quand le groupe tente trop de phases ambiantes molles qui coupent avec le reste du concert.

TOP 3 :
Bacteries : Sleep, Black Cobra, Vektor
Fïnk : Terror, Neurosis, Sick Of It All
Mathieu : Sick Of It All, Terror, At The Gates
Pentacle : Sleep, Black Cobra, Asphyx
Lelag : Sleep, Between The Buried And Me, Neurosis

Vendredi 21 juin 2013

Aujourd'hui premier jour du Hellfest! On y sera, comme chaque année, et on vous donnera l'ambiance en direct sur twitter, et le lendemain de chaque jour : photos et report.
Rock'n roll! Aujourd'hui on démarre avec du Vektor, Black Cobra, Neurosis, Sleep, Terror, BaneSaxonEurope, KreatorTwisted Sister, AbsuDef Leppard, At The Gates, ...

Vendredi 01 février 2013

Voilà les nouveaux noms officiellement annoncés par le Hellfest (y'en a donc plus que ceux annoncés par erreur par 20 minutes) :
7 Weeks - A Day To Remember - Agnostic Front - Asking AlexandriaAttentat Rock - Audrey Horne - BaneBerri Txarrak - Black Breath - Black Cobra - Black PyramidBury Your Dead - Buzzcocks - The Casualties - Cockney Rejects - Cult Of LunaDanzig - Deez Nuts - Dr Living Dead - Eryn Non Dae - Finntroll - Gallows - Ghost - GraveyardHeathen - Hellyeah - HypocrisyJustin(e) - Kissin Dynamite - Koldbrann - Krokus - Le Bal Des Enrages - Manilla Road - Misanthrope Misery Index - Monstrosity - MoonspellPallbearer - Pig DestroyerProcession - Retox - Riverside - Seth - Six Feet Under - SleepStille Volk - Surtr - SwansSymphony X - T.A.N.K. - The Arrs - The Decline - The Great Old Ones - The Old Dead TreeThe Secret - Toydolls - Vera Cruz - VoivodWalking Papers - Waltari - Whitesnake
Ces nouveaux groupes s'ajoutent à l'affiche déjà connue (et dont manque encore 10 noms) :
3 Doors Down - AbsuAccept - Amorphis - Anti Flag - Arch Enemy - Asphyx - At The GatesAtari Teenage Riot - Aura Noir - Avantasia - Bad ReligionBlack Spiders - Between The Buried And Me - Bullet For My Valentine - CandlemassCaptain Cleanoff - Carpathian Forest - Ceremonial Oath - Clutch - Coal Chamber - Converge - Cradle Of Filth - Cryptopsy - Danko Jones - Dark FuneralDead Congregation - DownEagle Twin - Equilibrium - Evoken - God Seed -  Haemorrhage - Hardcore Superstar - Heaven's Basement - Helloween - Hooded Menace - Ihsahn - ImmortalInquisition - Kampfar - Karma To Burn - Kiss - KornKorpiklaani - KreatorKrisiun - Leprous - Marduk - Mass HysteriaMustasch - My Dying Bride - My Sleeping Karma - Nachtmystium - Negative Approach - Neurosis - Parkway Drive - Papa Roach - Primordial - Punish YourselfRotting Christ - Red FangSaxon - Senser - Skindred - Sick Of It AllSinister - Spiritual Beggars - SSS - Stone Sour - Terror - Testament - The Acacia Strain - The Ghost Inside - The Sword - Truckfighters - Twisted SisterTyr - Uncle Acid And The Dead Beats - Volbeat - Wintersun - WitchcraftZZ Top 
Places disponibles sur Digitick.
Et pour rappel : ça aura lieu du 21 au 23 juin à Clisson (44). Leur site vient de faire peau neuve d'ailleurs.

Et si jamais ça vous tente : on a la page de 81 groupes, il en manque 63. Si jamais ça vous tente d'en faire, les infos sont ici.

Jeudi 29 novembre 2012

Breaking News : la première fournée de groupe pour le Hellfest vient d'être annoncée il y a quelques minutes... Du lourd !!!

Avec au programme : Kiss, Twisted Sister, Accept, Korn, Stone Sour, Bullet For My Valentine, Down, Volbeat, Avantasia, Sick Of It All, Bad Religion, DownThe Acacia Strain, Anti-Flag, Arch Enemy, Atari Teenage Riot, Aura Noir, Between The Buried And Me, Black Spiders, Candlemass, Carpathian Forest, Coal Chamber, Converge, Cradle Of Filth, Cryptopsy, Danko Jones, For Today, God Seed, Haemorrhage, Hardcore Superstar, Heaven's Basement, Ihsahn, Karma To Burn, Krisiun, Leprous, Marduk, Mass Hysteria, My Sleeping Karma, Nachtmystium, Negative Approach, Parkway Drive, Punish Yourself, Red Fang, Rotting Christ, Senser, Skindred, Spiritual Beggars, The Sword, Terror, Testament et Truckfighters.

Pour l'occasion, une nouvelle mise en vente de pass.
Une nouvelle salve de groupes sera également annoncé le 19 décembre.

Mercredi 28 novembre 2012

A quelques heures de l'annonces du Hellfest (demain) les noms fusent : on parle d'Aerosmith, KissZZ Top, Twisted Sister, Korn, Alice Cooper, ... Réponse demain!

Jeudi 03 mai 2012

Dee Snider (frontman de Twisted Sister) sortira un nouvel album solo la semaine prochaine. Un clip, pour "Mack The Knife", est à voir ici.

Jeudi 12 avril 2012

Richard Teether (Twisted SisterThe Dictators) est mort à l'âge de 61 ans.

Lundi 17 octobre 2011

Twisted Sister sortira le 8 novembre une DVD box comprenant 5 DVDs, intitulée From The Bars To The Stars. Seront présents Twisted Xmas: Live In Las VegasLive At WackenLive At Reading, et le Double Live qui inclue North Stage '82 et NY Steel '01. On y trouvera également une décoration de noël à l'effigie du groupe, un pass backstage de NY en argent et un pins. C'est dans la suite pour voir le détail du coffret.

Vendredi 06 mai 2011

Twisted Sister ressortira son premier album Under The Blade à la fin du mois. Cette réédition sera accompagnée de moult bonus, audio et vidéo puisqu'un DVD se trouvera également dans la boite. Le détail des titres présents par là.

Jeudi 03 mars 2011

New York, New York chanté par Devin Townsend? Oui c'est possible ici, de même que It Was A Very Good Year par Dee Snider (Twisted Sister) ou Fly Me To The Moon par Robin Zander (Cheap Trick), tout cela s'écoute au même endroit. Ils sont extrait d'une compilation SIN-atra où des chanteurs metal reprennent du Frank Sinatra, on y retrouve, en plus de ceux déjà cités Glenn Hughes (Deep Purple), Geoff Tate (Queensrÿche), Tim “Ripper” Owens (Judas PriestIced Earth), Joey Belladonna (Anthrax), Elias Soriano (Nonpoint), ... Tracklist dans la suite.

Samedi 01 janvier 2011

Axes 2 Axes, l'album solo de Eddie Ojeda (Guitariste de Twisted Sister), initiallement sorti en 2006, est disponible en Vinyle (500 exemplaires) par ici.

Dee Snider sortira son Dee Does Broadway chez Razor&Tie Records cette année. Le frontman des Twisted Sister espère ainsi franchir de fossé entre Broadway et le Rock'N'Roll.

Mardi 29 juin 2010

Musique Mag a fait des interviews vidéo lors du Hellfest avec Slash, Alice Cooper, Twisted Sister, Anvil, Mass Hysteria, Deftones, Sick Of It All et Biohazard : ici et . Et chronique du Hellfest chez Sounds Mag.

Samedi 26 juin 2010

Dee Snider (Twisted Sister) + Abbath (Immortal) au Hellfest? Ici en photo.

Dimanche 20 juin 2010

Hellfest 2010 :
Photos : Encore une fournée de photos avec cette fois le samedi (Alice Cooper, Immortal, Twisted Sister, Airbourne, Unearth, As I Lay Dying, …) ici et bien évidemment des photos de l’ambiance. La grosse partie des photos toujours prises par Mathieu Ezan (flickr, myspace).

Report
: Après un vendredi très éclectique et extrêmement chargé ce samedi au Hellfest sera bien plus light (même si pour les amateurs de thrash / heavy ça sera tout l’inverse). Pas mal d’annulations de dernière minute aussi (Count Raven, Architects, Skarhead) viendront chambouler les plannings de tout le monde.
Le début d’aprem’ passe à picorer ci ou là les lives, Pretty Maids (vraiment pas mon truc) / Asphyx (du death qui groove !) / Sworn Enemy (grosse patate !) les premiers vrais concerts seront l’enchaînement Anvil / Airbourne. Les premiers ont explosés après 30 ans de scènes suite au reportage sur leur groupe récompensé un peu partout ; le groupe savoure cette notoriété longtemps rêvé et s’amuse comme des gosses sur scène (enfin des gosses osant jouer de la guitare avec un gode michet tout de même).
A leur suite les australiens arborent le même type de sourire, le plaisir d’être là, de jouer et de prendre son pied. 50 minutes où le groupe va certes balancer un hard rock pas des plus inspirés (et ça n’est un secret pour personne) mais Airbourne à LE frontman : Joel O'Keeffe. Une pile électrique rock’n roll jusqu'à l’os qui comme d’hab va escalader les montants de la scène pour jouer en haut un solo (photo), va courir devant le public, s’éclater des canettes de bières sur la tête, … des choses déjà vu mais qui ne sentent pas le préparé ou le calculé à tout prix,  le plaisir semble sincère et pas besoin de plus.
Du coté de la terrorizer les amateurs de metalcore sont ravis avec une triplette 36 Crazyfists (puissant), Unearth (set de feu malgré des problèmes techniques au début) et As I Lay Dying.
Une des grosses têtes d’affiche du WE : Slash. Et après l’heure de set on se demande si la place n’est pas un peu usurpé, alors oui les titres des Guns N' Roses en live ça fait toujours du bien, ou du Velvet Revolver ok. Mais alors les titres de son album solo : irk ! Ennuyeux au possible, au final un bon groupe de reprises (comme Guns’N Roses me diront certains !) mais une belle déception (même si un peu annoncée).
Du coté de la Rock Hard Tent Candlemass fête dignement les 25 ans de son premier album, un brin kitch il est vrai mais ça fait partie du groupe.
Sous la terrorizer ambiance de guerilla : Discharge balance un set punk haineux assez impressionnant. Mais c’est surtout du coté du public que le spectacle a lieu, les slams s’enchaînent et dans ce chapiteau la sécurité repousse les slammers vers l’arrière pour ne pas avoir à les gérer en façade ; les premiers rangs ne veulent rien savoir et les slammers se retrouvent au milieu d’un ping pong un peu fou. La sécurité on aura bavé sur ce concert.
A quelques centaines de mètres c’est le grand écart façon slasher car Twisted Sister enchaîne pendant 1H10 ses hits ; pas de fioriture pour ce set (pas de maquillage, de déguisement), un Twisted Sister au naturel (surprenant ?) mais qui affiche une facilité déconcertante à se mettre un public en poche. Alors certes je venais pour me moquer mais au final non, ces mecs sont de grand entertainers. (et à noter : une reprise de Rainbow en hommage à Dio).
Juste après les hommes crabes (= Immortal) envahissent en pas chassé la mainstage et vont nous offrir du Immortal soit du cliché second degré à 200%, sur du black metal épique. Effets pyrotechniques et jets de flammes sont au rendez vous sur fonds de classiques (Pure Holocaust, One By One…) Au même moment My Dying Bride exécute un concert de My Dying Bride (wooo), mélange d’anciens et nouveaux titres qui passent tous seuls mais auxquels il manque toujours ce petit quelque chose par rapport aux albums.
Vient la tête d’affiche du jour : Alice Cooper. Culte et repris par beaucoup de monde Alice Cooper sur CD à salement vieillit. Sur scène par contre les mises en scènes où chaque morceau raconte une histoire différente, les gestuelles et les mimiques… font passer la pilule. La filiation avec Marilyn Manson (pour le fait de jouer avec son propre personnage) semble d’ailleurs évidente. Musicalement ce n’est pas la panacée mais le show et le coté culte du personnage font passer tout ça.
Pour conclure la soirée, un le gore et le death de Carcass sont au programme. Concert violent, net et précis comme une incision chirurgicale sur fonds d’image choc. Un plaisir pour tous les amateurs du groupe qui voulaient une fin de soirée un peu plus agressive qu’Alice Cooper ou Twisted Sister.


Rumeur (ah ! vous l’attendiez) : Evan Seinfeld (Biohazard) aurait tournée une scène X avec une actrice française l’après midi avant de jouer, sur le site du Hellfest (dans un bus, tout de même).

A savoir
: après la fin de son set de Godflesh Broadrick a déclaré que c’était certainement la dernière fois pour Godflesh.

Allez hop, cette nuit les petites mains bossent pour installer la scène de Kiss, courage ! Demain : stoner, glam, thrah et death metal (miam).

Et vous pouvez nous suivre pour cette dernière journée toujours sur Twitter.

Lundi 07 juin 2010

Les 6,7 et 8 août à Courpière (63, à 50Km de Clermont Ferrand) le FreeWheels fera son retour, ce RDV de bikers n'avait pas eut lieu depuis prés de 10 ans. Niveau concert il y aura
6 août : Twisted Sister, Popa Chubby, Crucified Barbara, American Dog, Big Ben
7 août : Motorhead, Kortini, The Meteors, The Lords of Altamont
Les places sont en ventes ici (et comprennent camping, concert, activité (comme le saut à l'élastique), animations, ...

Mercredi 19 mai 2010

Des membres de Judas Priest, Rage Against The Machine, Twisted Sister, Whitesnake, Y&T et Queensrÿche ont rendu hommage à Dio lors d'une émission de radio. L'émission peut s'écouter sur Youtube ici.
Les hommages à Dio sont légions depuis l'annonce de sa mort, bon nombre de groupe ont fait part de leur tristesse et de l'importance de Dio pour eux (d'Hatebreed à Saxon en passant par Danko Jones, Annihilator, Lemmy de Motorhead, Death Angel, Corey Taylor (Slipknot / Stone Sour), Kerry King (Slayer), Duff McKagan (Guns n'Roses), Steve Vai, Matt Heafy (Trivium), Ozzy Osbourne, Henry Rollins (Black Flag), Joey Belladonna (Anthrax), King Diamond, ....

Jeudi 13 mai 2010

Dee Snider (frontman de Twisted Sister) sera au centre d'une télé réalité façon The Osbournes (Ozzy Osbourne) ou Gene Simmons Family Jewels (Gene Simmons de Kiss), elle aura pour nom Growing Up Twisted.

Samedi 27 février 2010

Hellfest 2010 : Avec l'annonce des derniers groupes on a désormais le line up par jour, histoire de se mettre dans le bain (et découvrir les groupes si vous ne connaissez pas) on vous annonce donc ceux du vendredi 19 juin (vendredi fait & dimanche demain - 4 mois à attendre!) :
Samedi 19 juin :
Main Stage 1 : Alice Cooper, Twisted Sister, Airbourne, Ratt, Y&T, Anvil, Delain, Electric Mary
Main Stage 2 : Carcass, Immortal, Annihilator, Nevermore, Overkill, Tankard, Raven, Dew Scented, Kalisia
Rock Hard Tent : Fields Of The Nephilim, My Dying Bride, Watain, CandlemassDark Funeral, Atheist, Count Raven, Obscura, Gorod
Terrorizer Tent : Jelo Biafra, Agnostic Front, 7 Seconds, As I Lay Dying, Unearth, Earth crisis, Sworn Enemy, Skarhead, Discipline, Born From Pain, Architects, Wisdom In Chains, Knuckeldust
Les pass pour le samedi (seul) sont en ventes ici.
Si vous êtes motivé pour réaliser les biographies / discographies de groupe manquant : explications ici.

Lundi 30 novembre 2009

Et voilà la nouvelle salve de groupes annoncés pour le Hellfest 2010 (même si leaké depuis vendredi) qui aura lieu du 18 au 20 juin à Clisson :
Godflesh, 16, Asphyx, Candlemass, Carnifex, Crowbar, Decapitated, Eluveitie, Ensiferum, Ex Deo, Freak Kitchen, Ihsahn, Katatonia, Knuckeldust, Magrudergrind, Monkey3, My Dying Bride, Necrophagist, Omega Massif, Overkill, Primal Fear, Raven, Sabaton, Sick Of It All, Skarhead, Solace, The Faceless, The Devil's Blood, UDO, Ulver, Urgehal, Wisdom In Chains.
Ils s'ajoutent donc à ceux déjà annoncés : Kiss, Immortal, Twisted Sister, 7 seconds, Agnostic Front, Arch Enemy, Archistects, Atheist, Behemoth, Black Cobra, Bloodbath, Born From Pain, Count Raven, Dark Funeral, Dying fetus, Earth Crisis, Finntroll, General Surgery, Ghost Brigade, Gwar, Kampfar, Negura Bunget, Obscura, Rwake, Saviours, Secrets Of The Moon, Sepultura, SuffocationSwallow The Sun, Sworn Enemy, Tankard, Walls Of Jericho, Weedeater.
+ de 50 groupes restent à annoncer, une nouvelle vague de passes 3 jours, spécial Noël, a été mise en vente en quantités limitées : 109€ ici.
Nouvelle annonce en mars.

Dimanche 01 novembre 2009

Nouvelle Page : Notre Crust local va être content, Twisted Sister est dans la place.