Chroniques
Pochette Relentless Mutation
Pochette Lese Majesty
Pochette War Music

logo Twisted Sister

Biographie

Twisted Sister

C'est en 1972 que l'aventure Twisted Sister débute. Jay Jay French forme Silverstar et prend la place de guitariste. Moins de 3 mois après les débuts, Silverstar devient Twisted Sister. Le groupe fait peu d'émules à cette époque tandis que le line-up se stabilise avec l'arrivée d'Eddie "Fingers" Ojeda, ami d'école de French, en tant que chanteur guitariste et ancien membre de SPV, ainsi que Kevin John Grace au poste de batteur. Peu après arrive Kenny Neill à la basse et Twisted Sister prend la route Glam, sillonnant les clubs locaux.

Début 1976 voit l'intégration de Dee Snider en tant que chanteur et de Tony Petri à la batterie, orientant le groupe vers du Hard Rock toujours aussi maquillé. Les shows se font petit à petit une réputation autour des prestations de Dee Snider, mais aucun label n'accepte de signer le groupe. Pas découragé, le combo sort son premier single I'll Never Grow Up Now sur son propre label, suivi en 1980 par le second Bad Boys (Of Rock&Roll). De multiples changements de line-up ont lieu, se stabilisant autour de Mark Mendoza (The Dictators), Dee Snider, Jay Jay French, Eddie Ojeda et A.J. Pero. Finalement, un petit label anglais, Secret Records, signe le groupe en avril 1982.
Un premier EP sort en juin de la même année, Ruff Cuts, suivi de peu par Under The Blade, premier album produit par Pete Way (UFO). Même si le succès suit peu, Twisted Sister ouvre pour Motörhead et songe sortir un nouveau single. Malheureusement, Secret Records met la clef sous la porte. Entre-temps, les Américains accentuent leur look et leur son.
Finalement, Atlantic Records (ACDC, Ray Charles, Keith Jarrett) signe le groupe et leur offre la possibilité de sortir son second album You Can't Stop Rock'N'Roll en 1983. Un single du même nom est martelé un peu partout et le LP gagne peu à peu en succès.

La renommé internationale arrive avec Stay Hungry (1984), plus accessible que les précédents, suivi par une tournée assez conséquente au cours de laquelle un jeune groupe du nom de Metallica ouvre les festivités. 2 millions de copies sont vendues en quelques mois et de nombreux clips déboulent sur MTV : We're Not Gonna Take It ou I Wanna Rock, le tout avec des images décalées et des réactions assez outrées de la part des organisations conservatrices.
Néanmoins, comme toute bonne chose à une fin, le successeur de Stay Hungry, Come Out And Play, rencontre moins de succès et voit même une vidéo se faire bannir de MTV. La tournée ne remplit pas ou peu les salles et de nombreuses dates sont annulées. Pero en profite pour rejoindre Cities et est remplacé par Joey Franco (Good Rats).
Snider se lance dans un projet solo (avec différents musiciens dont certains de Winger ou Kix) qui finalement sera vendu sous le nom de Twisted Sister Love Is For Suckers, bien que le groupe n'aie rien enregistré. Plus de maquillages, peu de ventes, un son moins rock... Snider quitte le groupe fin 1987 et Atlantic rompt le contrat. C'est la fin de Twisted Sister.

Les membres ne fuient pas l'univers musical puisque divers projets prennent forme : Desperado, Scarecrow, Blackfoot ou encore Prisonners of War.

En 1992, Atlantic, qui possèdent encore les droits, sort un Best Of et un Live histoire de faire reparler de Twisted Sister. Puis, 6 ans plus tard, le combo enregistre un morceau pour un film, Strangeland. Spitfire Records réédite la discographie avec quelques inédits et des démo. Un album Tribute avec Hammerfall, Overkill ou Cradle Of Filth se glisse un chemin vers les bacs, avec une reprise de ACDC par Twisted Sister, Sin City. 2001 annonce le retour sur scène des Américains lors d'un concert en l'honneur des victimes du 11 Septembre et suite à de nombreuses demandes, les musiciens se lancent dans une tournée, entrent en studio pour ré-enregistrer Stay Hungry, qui deviendra Still Hungry, fournissent CDs et DVDs live (Live and Wacken) ainsi qu'apparitions télévisées. Depuis, les prestations se suivent et se ressemblent, tandis que de nombreuses rumeurs d'un nouvel album apparaissent sur le net...