Titre : Lèche Année : 2001
Acheter : logo amazon
Collection : 13 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 15.25/20 (8 avis dont 8 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Lèche aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

[email protected] 8 / 20 Le 31/10/2014 à 01H42

L'effet d'une bombe à sa sortie..
+ : fun, space
- : prod', riffs

Un album de néo-métal a une durée de vie très restreinte, désolé de le noter si tardif.. ;)

Gravité 0 18 / 20 Le 15/05/2006 à 15H50

Ceux qui ont vu tripod a l epoque e cet album comprendrons de quoi je parle... Epoque festive et bourrinne, pastaga et pogo, nostalgie nostalgie...

lie.cheat.steal 18 / 20 Le 25/03/2006 à 15H26

l'un des meilleurs album de néo français , avec son côté cependant plus lourd

@lankazame 13 / 20 Le 11/01/2006 à 18H38

La scène metal francophone comporte beaucoup de formations dans les domaines du hardcore ou du rap metal… Rien que dans l’hexagone, les groupes de frenchcore se font connaître depuis déjà plusieurs années, comme Silmarils, Watcha ou Lofofora. Alors un jour, à Marseille, le collectif Coriace fit son apparition… Il accueilli ainsi au fil des années, 4 groupes : le très populaire Eths, les petits jeunes de Babylon Pression, le méconnu Fischer et, donc, Tripod.

Lèche n’est pas un album très original ni très facile d’accès. Le premier titre, Attends et Bave, ne va d’ailleurs pas me contredire : riffs lourds, construction assez complexe en ce qui concerne les vocaux, son assez crade, durée importante… Et une fusion rap-core pas franchement nouvelle. Portant force est de constater que les gars de Tripod sont déjà sacrément doués : deux voix parfaitement complémentaires et beaucoup d’éléments assez surprenants viennent donner quelques couleurs à un album très sombre et parfois assez saoulant, voire indigeste, comme sur le titre Tension.

D’ailleurs Lèche met pas mal de temps à démarrer. Certes, les couplets excités de 2138 Net sont bien prenants, mais la plupart du temps nous sommes en présences de hurlements intempestifs sur fond de gros riffs archi crades répétitifs à mort. En fait aucun titre ne sort vraiment du lot avant Pedro Chicago. En chemin on peut trouver un sympathique featuring de Babylon Pression sur Au Fond du Slip, une imitation de pouf’ désireuse de se faire faire « une nouvelle paire de seins » très réussie sur Pamela Booster, l’instru Lèche qui vient nous reposer quelque peut, ou les mélodies plutôt bienvenues sur Maman (qui est sûrement le titre le moins banal du début de cet album), mais à part ça rien de mémorable, aucun titre qui ne décolle, aucun tube qui se détache du lot… C’est malheureux mais on s’en lasse assez facilement.

Pourtant il est payant de tenir bon. Ainsi on se retrouve face à une construction particulièrement surprenante sur le très bon Pedro Chicago : on passe de couplets lents et bien calmos qui mettent en avant un rap disjoncté avec des paroles assez amusantes à un refrain complètement allumé avec guitares anarchiques qui s’éparpillent en tous sens… Dommage que la batterie ne parvienne pas à tenir le rythme… Après on trouve un bon refrain bien headbangant sur De la tête aux pieds avant de passer au jouissif Le Roi et Les Rats, deux titres qui doivent sacrément balancer en live.

Bon, eh bien voila, c’est tout. Ben oui, c’est ça le principal défaut de Lèche : il n’y a pas grand-chose à en retenir : les titres sont assez travaillés et Tripod se dote d’un certain style… Mais peut être ces titres sont ils justement trop longs. Car l’ensemble est quand même ultra répétitif et toutes les pistes sont similaires. Bon bien sur c’est un premier album, mais peut être aurait il été plus raisonnable de se contenter d’un EP, on s’en lasserait sûrement beaucoup moins vite. Cependant il est certain que pas mal de monde apprécie l’aspect crade et libertin d’un album qui est tout sauf aseptisé. Si vous aimez le rap-core lourdingue et survolté, et si vous ne craignez pas d’entendre toujours la même chose pendant plus de 40 minutes il y a fort à parier que Lèche puisse vous plaire. Mais leurs deux albums suivants, en particulier Data Error (bien que ce dernier soit lui aussi loin d’être parfait), sont on ne peut plus intéressants….

powernine 14 / 20 Le 06/11/2005 à 20H02

Grosse claque de l'été 2001, les morceaux sont vraiment puissants et ça envoit sec !
Malheureusement peu communicatif sur scène (concert express à Orsay il y a quelques temps... un peu déçu).

traxy bunt 17 / 20 Le 26/10/2005 à 14H26

Bonne note pour cet album qui a fait du bien au paysage rock métal francais. Original et avé l'assen marseillais.

J'adore !

Manumal 17 / 20 Le 22/06/2005 à 11H25

Moi je met 17 parce j'adore cet album(d'autant plus que j'ai commencé avec le second hum hum^^sa veut dire se que sa veut dire)Se que j'aime bien surtout c'est le côté groovy du son et l'ambiance déconne des lyrics Et pis la voix de dan' le bassist est vraiment tripante quand il geule lolplus celle de K-Lee le documentalist du CDI de mon Lycée

sound_machine 17 / 20 Le 26/01/2005 à 23H36

Je met 17 déjà parce que j'adore le son de cet album!! jle trouve très original et le chant est vraiment bourrin ça sonne nikel pour moi. OK les titres sont assez ressemblants pas vraiment de surprise mais pour un 1er album c suffisant et la nuque en prend un coup, et en live y déchirent!

Tripod

Style : Neo metal
Tags :
Origine : France
Site Officiel : 3po2.com
Amateurs : 97 amateurs Facebook :