Albums du moment
Pochette Fyra
Pochette Street Heat
Découverte
Pochette Lost Ghosts Vol.1

logo Toxitoys

Biographie

Toxitoys

Toxitoys vient du sud, cela est assez peu courant pour le préciser, et leur musique est encore moins courante, les fans de Limp Bizkit ne vont certainement pas apprécier mais ceux qui aiment la zic déjantée vont être comblés.
 
Avec une première démo 6 titres, Toxiytoys nous surprend agréablement et on attend la suite avec impatience. MAJ 05/02: La suite se fait avec Listen to the voice of Greed, Toxitoys réenregistre des morceaux de son 6 titres plus un nouveau pour nous combler :)

14.5 / 20
4 commentaires (15.63/20).

Listen to the voice of Greed ( 2002 )

Mécontent de la production de leur dernière production Toxitoys à réenregistré 3 titres et nous on a concocter un nouveau, tout ça se retrouve sur Listen to the voice of greed. Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Toxitoys c'est un peu comme un suppo, au début ça surprend et on est un peu outré mais finalement ça fait du bien, en effet le groupe n'emprunte pas les chemins 1000 fois battus du métal, néo ou paléo, et préfère l'innovation à l'imitation.
 
Evidement la surprise n'est plus pour tout ceux ayant déjà posé une oreille sur leur précédent 6 titres, les morceaux ne sont quasiment pas remaniés mais la production elle change fondamentalement la donne on dosant bien la batterie et en mettant en avant la basse, ce qui faisait grandement défaut avant.
 
On est d'abord surpris par les changements que cela apporte aux anciens titres, et c'est vrai que l'on perd le coté brut de décoffrage et les sons un peu pourrave qui donnait tout de même un charme du précédent opus. Avec les nombreuses écoutes des premiers titres difficile de se faire aux nouveaux, mais pourtant c'est dix fois mieux ! Kriss (chant) à bien évolué et module sa voix remarquablement sur des textes étranges, rentre dedans et qui ont du sens malgré les apparences premières.
 
Les interludes sont par contre sans queue ni tête, délicieusement taré comme l'est le groupe finalement. Et je ne parle même pas de la piste caché… ces gars sont fous ! Cool …
 
Bizarrement les morceaux présent sur ce 4 titres sont les titres que j'avais le moins appréciés (mis a part No Brain Inside) sur le premier, enfin moins, tout est relatif quand on parle de Toxitoys car la qualité de leur zic est impressionnante. Mais les titres prennent ici une ampleur différente et plaisent… Ce 4 titres ne fait que confirmer la bonne (excellente même) impression de No Brain Inside, ces titres correctement enregistrés mettant plus en avant la basse et batterie et corrige ainsi tous les défauts de la production médiocre du premier. Le groupe aussi a évolué pendant ce temps là et les instruments comme le chant tape juste là où ça fait mal. Un 4 titres à ce mettre en intraveineuse directement dans les tympans et qui laisse présager une suite explosive qui on espère se fera rapidement pour nous permettre de se délecter de nouveau titres des Toxitoys. Mais en attendant écoutant notre faim de bon son avec ce Listen to the voice of greed.

A écouter : No Brain Inside - Listen to the voice of greed

Toxitoys ( 2000 )

Dès les premières notes Toxitoys plaît, un son qui change! Inhabituelle et terriblement originale la première piste scotche d'entrée. No brain inside, tel est son nom, mélange mélodie calme et répétitive, chant clair et entraînant à une furie vocale qui nous feront penser à la technicité d'un chanteur comme Mike Patton. Dans le fond cette chanson reste simple mais est incroyablement efficace.
 
Seconde piste de ce 6 titres (pas mal pour une démo) et là je me dit que merde pourquoi le sud est si hermétique au métal? Il y a des putains de groupes ici.... Enfin je m'emporte mais bon tout ça pour dire que Who is the racist décape également, guitare tranchante à souhaits, voix toujours aussi folle, seuls quelques bruits de micro gâchent un peu la chanson mais on se régale tout de même. Sleepy girl (3ème plage) nous rappellera un Enio Moricone avec son sifflement en intro mais cela est le seul point commun, car le reste est très "space" ; les voix retravaillées et torturées donnent un relief digne des Andes au tout...
 
Nosebleed Nosy est un pur moment d'apocalypse musicale rendement menée, difficile de décrire précisément, peut être la rencontre de Amen et Nirvana avec en guest Guizmo (Gremlins) sous exta et encore c'est en oublier!
 
Unceasing sounds of 60's, morceau flirtant plus avec le rock, est toujours aussi fou et Why must we die? tirant plus sur le punk old school ,style Killing Joke, et gros rock finissent cette démo en beauté et en démence.
 
Une première démo surprenante de maturité et de qualité, 6 titres tous si différents l'un par rapport à l'autre et totalement déjantés font de Toxitoys un groupe dont on reparlera certainement très bientôt... A noter que sur le CD se trouve un clip (Perhaps the last time) certes pas d'une super qualité mais il a la mérite d'exister.

A écouter : No Brain Inside - Why must we die - Sleepy Girl