Titre : Lateralus Année : 2001
Acheter : logo amazon
Collection : 114 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 18.49/20 (92 avis dont 87 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Lateralus aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

Cyprien 20 / 20 Le 30/12/2017 à 00H14

La musique de Tool est vraiment à part. C'est un voyage en soi, une expérience vraiment personnelle et aucun autre groupe ne m'a fait ressentir cela. Avant de me pencher sur ce groupe j'avais lu des avis sur ce site et je ne pensais pas possible que de la musique puisse mettre tout le monde dans un état pareil. J'ai donc commencé avec 10,000 Days. Sans plus... Cependant je lui ait laissé une autre chance et même plusieurs autres jusqu'à le trouver excellent. Du coup je me suis procuré la disco et j'ai écouté Lateralus et... je l'ai trouvé chiant ^^ j'ai bien du mettre un an à me rendre compte à quel point cet album est magique !
C'est un véritable chef d'oeuvre ! Déjà que 10,000 Days m'avait mis une claque celui là m'a complètement achevé. Un album qui serait stupide de ne pas écouter !! Assez difficile d'accès et il faut vraiment un paquet d'écoute pour être en mesure de le comprendre.

Pingou666 19.5 / 20 Le 23/01/2017 à 22H57

Le sommet artistique de la bande à Maynard plus touffu que 10,000 days et plus abouti que Aenima. Chaque piste est unique et grandiose

pierrock 20 / 20 Le 22/12/2016 à 00H56

Selon moi le meilleur album du groupe, que je classe d'ailleurs dans mon top 5 des meilleurs albums de tous les temps. Si la perfection existe je l'assimile très clairement à cet album qui dégage à lui seul une puissance et une intensité jamais égalée, la composition parfaite, la maitrise sans faille de nos quatre musiciens, une atmosphère unique à chaque pistes qui à elles toutes forment un seul et même ensemble symbolisé par cette pochette intrigante et attirante, et en émane une sensation unique, une ouverture totale de l'esprit

The grudge ouvre le jeu tout en puissance et en frénésie, étrange manière d'aborder un album
The patient, intro envoutante suivie d'une explosion de musique ou la voix de maynard chante en chacun de nous, profondemment
Schism, Riff à la base le plus culte de ce groupe nous offre encore une autre vision de notre définition de la musique et s'ouvre à nous en crescendo, accompagnée de phrase très sincèremment puissantes
Parabola, à mon goût inexprimable de part la force intérieure que celui ci dégage, on est absorbé par quelque chose d'étrangement parfait
Ticks and Leetches et ses rythmiques et cris sans failles
Lateralus, que dire si ce n'est qu'elle résume à elle seule le mot "composition musicale parfaite" et l'apogée de la maitrise des sons
Reflection et sa basse puissante en harmonie avec la batterie
Disposition, aussi doux que la caresse d'une femme, d'une mère, lorsque l'on se sent émerveillé de toutes choses
Triad, avant dernière page toolienne de cette album
Faaip de Oiad, exprime la perte totale de l'esprit dans le néant mais à la fois l'ultime ouverture de celui ci

Un album des plus marquant auquel personne ne peut rester indifférent de part sa perfection, une véritable drogue musicale dont il devient difficile de se détacher

Walter Scular 18 / 20 Le 05/03/2015 à 10H42

La fin hallucinante de The Grudge, les envolées de The Patient, l’intensité de Shism, le recueillement de Parabol qui enchaine soudain sur la puissance ravageuse de Parabola et la Rage de Ticks and Leeches… Bon dieu, on reste hébété après tous ces titres…

La planante intro de Disposition suivie du titre mystique Reflection, pour finalement terminer avec Triad => Vu en live, Danny Carey face à face avec le batteur de System of a Down jouant frénétiquement tous les deux… Un P***** de final !!! Grandiose, comme chaque concert.
MAIS l’hymne Toolien, le titre phare de l’album qui reste pour moi l’un des sommets du groupe : LATERALUS => après toutes ces années, je ne m’en suis toujours pas remis tellement il est génial ! Une claque à chaque écoute, une gifle qui vous fait sentir l’odeur du bitume après un peu plus de 9 minutes et qui démontre à lui seul que TOOL reste toujours loin devant…

tfaaon 19.5 / 20 Le 11/11/2014 à 13H54

album le plus abouti de Tool, production, compos, tout est au top

sebjuventus 18 / 20 Le 27/09/2014 à 15H22

Excellent album mais légèrement moins bluffant que le précédent.

Néanmoins il y a des pistes incontournables de la discographie de Tool : Schism, Ticks & Leeches et Lateralus, cette dernière étant réellement excellente.

ryukisai 18 / 20 Le 14/05/2014 à 10H24

Incontournable !!

Kyusseb 20 / 20 Le 26/04/2014 à 01H01

A croire que la perfection existe

prap 18.5 / 20 Le 20/03/2014 à 17H26

Sans commentaire, tout est déjà dit dans la chronique.

samyjankis 17 / 20 Le 27/12/2013 à 06H26

Production plus léchée que le précédent album (aenima) , cet album est considéré comme étant le meilleur du groupe d'après certains fans .
Tout aussi ambitieux qu'aenima , je le trouve cependant moins apocalyptique en terme d'ambiance , tout aussi mystique mais plus "rassurant" , peut être un poil trop propre et maîtrisé sur certains titres , mais ça reste tout de même sacrément chiadé . A ne pas louper si l'on aime ce groupe .

dezewok 20 / 20 Le 06/11/2013 à 11H24

Encore parfait!!

MegaMotörFlames 17.5 / 20 Le 07/10/2013 à 20H40

Un album très original, très recherché, avec de très bons morceaux comme Schism, Parabola, The Patient, Lateralus...

Versus 9 19 / 20 Le 06/07/2013 à 17H22

Mon préféré. Une tuerie rempli d'inventivité et d'originalité. The Patient et Schism sont selon moi les meilleures de l'album.

Staphylin 19 / 20 Le 17/02/2013 à 15H32

"THE DAMAGE DOOOOOOOOOOONE" sur The Grudge.
Un album d'une perfection rare qui ne peut laisser personne indifférent. Je ne l'ai pas trop aimé au début mais il devient un classique. Ce qui plombe l'oeuvre en revanche, à mon avis, est l'inégalité des titres.

Tout d'abord, des perles comme The Grudge. Cette chanson est un monde :
1:12 ! 1:44 ! 2:39 ! 3:12 ! 3:50 ! 4:46 ! Et bien-sur 6:50 !!
Que de perles dans une perle !

Parabola est un monstre culte. On enchaine des couplets, des solos, des refrains et des refrains PLUS solo, bref c'est à pleurer.

Schism se dévoile avec le temps, avec ce passage qui marque à jamais :
Cold silence has
A tendency to
Atrophy any
Sense of compassion
Between supposed brothers
Between supposed lovers

Lateralus est un titan du progressif.

Disposition me renvoie à la gueule les mêmes émotions que Right In Two !

Reflection est mystique et profondément magique. Le riffe à 8:24 est touché par la grâce !

Malheureusement l'album contient également des titres plus banals qui plombent l'ambiance. L'ordre des chansons est également spécial, l'album finit un peu bizarrement mais pas forcément mal.

Bref, un des trois disques magiques de Tool.

Chuck'N'Roll 18 / 20 Le 04/02/2013 à 23H19

excellent album (pas une surprise venant de Tool) mais de la "Triforce" Aenimia-Lateralus-10000 Days (nan je ne suis pas geek), il reste pour moi le plus faible, le moins prenant émotionnellement parlant, on va dire pour faire simple que c'est le moins bon de ces 3 chef-d’œuvres

MattDyeux 18.5 / 20 Le 10/11/2012 à 18H49

Encore un album de Tool qui parle à mon âme. Pas encore assez approfondi celui-ci, certains morceaux me paraissent moins "cohérents" mais cela reste de la Grande Musique... c'est ça le pire...

BalticWolf 19.5 / 20 Le 18/08/2012 à 14H01

Certainement un des concept albums les plus aboutis des années 2000. Une reflexion sur la nature humaine, sur nos comportements, mais aussi une invitation à dépasser le cadre de la pensée cartésienne.
Musicalement irréprochable, cet album se suffirait à lui même, sans compter que l'emballage, aussi très esthétique, en fait un objet de collection à part entière. Pour moi un chef-d'oeuvre. A écouter de toute urgence si ce n'est pas déjà fait pour les autres. Et quand je dis écouter : c'est tout seul, au casque.

MagicDanny 18.5 / 20 Le 27/05/2012 à 19H54

Le premier album de Tool que j'écoute. J'avais écouté un peu il y a 3-4 ans et j'avais détesté. Je ne sais pas ce qui m'était passé par la tête...

Car du début à la fin (ou presque j'y reviendrai) cet album est un chef d’œuvre comme j'en ai peu entendu.

Dés le début on est transporté comme dans un autre monde... Danny Carey derrière les fûts envoie des signatures rythmiques les plus bizarres et envoutantes les unes que les autres. Justin Chancellor avec son jeu de basse juste... Wouah... En écoutant Schism j'aurais presque envie de devenir bassiste à la place de guitariste. La guitare justement on en parle : le travail de cet instrument n'est de loin pas virtuose (c'est classique chez Tool) mais alors qu'est-ce que c'est efficace et bien pensé ! Le riff du refrain de Lateralus et l'instrumentale Triad en sont de bons exemples.

En finissant le tour de tous les musiciens, non je n'ai pas oublié le dernier mais pas des moindres : Monsieur Maynard James Keenan... Mais que dire ? Une voix passe-partout. Tantôt rock comme sur The Grudge, tantôt brutale comme sur Ticks and Leeches.

Tout est bon dans cet album. Un fil conducteur incroyable qui nous met vraiment dans l'ambiance. Cet album se savoure et dois limite s'écouter dans le noir avec un casque en s'enfermant comme pour s'échapper on ne sait toujours pas où...

Le style d'ailleurs. Tool est difficile à classifier. Mais le groupe flirte entre le Rock Prog et le Metal Prog. Faut vraiment écouter en fait. C'est un groupe juste unique !

Le seul petit bémol de l'album sont les interludes instrumentaux qui sont parfois longuets. C'est typique des groupes de Prog mais sur Reflection à la fin c'est juste un poil trop. Ca ne change rien à ce que je pense, cet album est un pur chef d'oeuvre !

Defection666 20 / 20 Le 23/12/2011 à 00H48

Humm... Que dire ?... Par où commencer ?... C'est simplement mon skeud favoris. Le genre d'album intemporel, un classique, un must have, un vrai de vrai, le genre de truc que même le plus désabusé nostalgique adepte du "c'était mieux avant", qui depuis 30 ans écoute seulement du Led Zep, AC/DC, Deep Purple, Yes, King Crimson, Frank Zappa (et j'en passe...) aimera. Tout est parfait, musicallement et visuellement. L'album commence très fort avec l'enchaînement de chansons cultes: The Grudge-Eon Blue Apocalypse/The Patient-Mantra/Schism-Parabol/Parabola (best song ever), accessibles et efficaces (pour du Tool). La suite est tout aussi excellante, avec la très belle Lateralus et la très planante Reflection. L'apogée de Tool tout simplement.

A écouter: tout évidemment, plusisuers fois en entier, en faisant vrarier les conditions d'écoutes.

slaughtear 18.5 / 20 Le 17/11/2011 à 14H16

L'album qui m'a fait découvrir Tool. Tout simplement génial, planant, sombre et lumineux, calme et violent (oui, Tool peut l'être, comme le montre le final de The grudge). Techniquement irréprochable et mûrement réfléchi et composé. Toutes les chansons sont aussi bien les unes que les autres. Rien à redire.
Sauf une chose: merci Tool.

Lhuz 19 / 20 Le 12/11/2011 à 12H26

Pas besoin d'outre-commenter, la seule note résume le tout.
On est proche des merveilles de la musique, du genre de celles qui tombent rarement, une fois par décennie dans notre bonne vieille fin de XXème siècle...
Bold As Love', Nursery Cryme, Red, Heliocentrism et Lateralus...

MIDI24 20 / 20 Le 03/11/2011 à 21H44

Encore un chef d'oeuvre de la part de Tool. C'est l'album avec lequel j'ai découvert ce groupe. Bien sur, j'ai eu beaucoup de mal à le cerner au début, mais une fois que c'est fait, il est très difficile de revenir à une autre musique tellement celle ci nous emportes ! On n'en revient pas intact...C'est réfléchis, bourré d'émotions, créatif, violent tout en restant cohérent...bref, une grande musique.

Bandalf-le-Gland 18.5 / 20 Le 29/05/2011 à 09H40

L'un des meilleurs opus de la décennie, tout simplement...

Skull29200 19 / 20 Le 26/05/2011 à 18H31

Un album magistral, complexe, mathématique, réfléchi, introspectif. Du très grand art. Il ne se livre pas tout de suite (be patient) mais lorsqu'on l'a à peu près maîtrisé, on fait le récapitulatif: "the grudge", "the patient", "schism", "parabol/a", "ticks & leeches", "lateralis", "disposition/reflection", sont des titres époustouflants soit dans la créativité et l'originalité, soit dans l'émotion, soit dans la technique musicale... voir dans tout ça à la fois ("the grudge"; "reflection" deux de leurs meilleurs titres).

-KMFDM- 19.5 / 20 Le 22/12/2010 à 01H35

Pffff... Enormissime. Tout est excellant, de la musique aux artworks, c'est geant. Tool est le synonyme le plus proche de perfection.

Afrobang® 18 / 20 Le 16/12/2010 à 00H51

Album transitoire dans l'oeuvre Tool, de mon point de vue, le moins évident à cerner, beaucoup d'écoute sont nécessaires afin de le dompter.
Il n'en reste pas moins une très grande réussite.

kaya 16.5 / 20 Le 21/09/2010 à 17H24

Moins space que aenima, plus prenant, et plus intense émotionnellement que ce dernier. Lateralus est la bonne voix pour son successeur qui donne lieu a un chef d'oeuvre encore inégalé : un 10 000 days magnifique grâce a un excellent lateralus

burning frost 12 / 20 Le 13/08/2009 à 18H43

Difficile de trancher: très bon mais cet album ne se suffit pas à lui-même. Il est très difficile de le comprendre mais il se révèle miette par miette et après maintes écoutes je n'arrive toujours pas à savoir si du génie ou simplement un album trop réfléchi.

EDIT: après plus de 20 écoutes, je ne suis toujours pas convaincu. À mon sens, Lateralus n'a quasi pas de bonnes chansons (sur ses 75 minutes). Ce que je pensais qui se dévoilerait et que l'on glorifie en parlant de Tool (c'est-à-dire le soin apporté aux détails et le symbolisme de leurs chansons/lyrics/albums/concept/...) ne m'ai jamais apparu sur cet album et, au contraire, échoue tout bonnement à trouver le subtil équilibre de Aenima et 10 000 Days.

Des jours, je me demande si la popularité de cet album n'est juste pas un effet de mode par pression sociale...

mich 18 / 20 Le 20/04/2009 à 19H49

lateralus est moins complexe qu'Aenima, plus soft aussi. Cependant, lateralus est une constante déflagration sonore qui ne s'achève jamais. Les mélodies résonnent toujours la tête.
L'illustration parfaite du mot apocalypse. Une révélation musicale. Touché par celle-ci, l'on est crucifié, forcé à la contemplation, puis vient l'illumination. Cela ne peut s'expliquer. Cela ne peut que être vécu.

Sugarbread 14 / 20 Le 23/02/2009 à 17H24

Un tres bon album mais lorsqu'on le replace dans le contexte chronographique c'est a dire apres AEnima on se retrouve avec un album pas inintéressant mais drolement fade par rapport a son prédécesseur, rien de neuf la même recette. Par contre le boitier et le design sont monstrueux!

agarock 18 / 20 Le 02/10/2008 à 22H44

Le meilleur album de TOOL ! ORGASMIQUE !!!
mais comment font'ils ?????

minos 17 / 20 Le 24/07/2008 à 13H51

Un album de fou bien barré, aux compos éxperimentals moi, j'adore.

grutor 19 / 20 Le 20/06/2008 à 11H44

le meilleur album de tool à n'en point douter... Ca va faire bien deux ans que je l'écoute et je continue de découvrire de nouveaux éléments, des suptilités de jeux, de chacun des membres qui sont tous hors normes. Etant guitariste, je puis vous assurer que quand avec mon groupe on tente des reprises de tool, je dis bien on tente, on sent la puissance, la recherche et la complexité de ce groupe et surtout sur cet album... Magique, violent, appaisant, transcendant.

Brigadite 19 / 20 Le 15/06/2008 à 14H38

Blake a dit : Interludes gavantes ( --- )

Je pense que tu n'as jamais pris le temps de jouer aux légos en étant petit.
Je dis ça, je dis rien .. :)
Tu devrais je pense écouter Mantra d'une autre oreille ;-)

Baptiste08 14.5 / 20 Le 19/05/2008 à 11H57

Tool frappe fort! Expérimentation, atmosphère envoûtante, compos complètement folles, maîtrise vocale et technique,...tout y est! Pourquoi seulement 14.5/20 me direz-vous? Pour ma part, Lateralus souffre du fait que...j'ai découvert 10.000 days avant. En effet, je pense qu'en écoutant Lateralus, je me trouve déjà quelque part en terrain conquis, ce qui n'avait pas été le cas pour 10.000 days. Disons que quand j'ai envie d'écouter Tool, j'ai plutôt tendance à mettre 10.000 days, puisque c'est celui qui m'a fait le plus fait vibrer!
Excellent album néanmoins, pour ce groupe exceptionnel.

A écouter : tout, de préférence