Chroniques
Pochette Terre Ancestrale
Pochette Juice B Crypts
Pochette Simulacrum
Pochette Pitfalls
Pochette R(h)ope Pochette Daemon

logo Thergothon

Biographie

Thergothon

Thergothon, pionnier du Funeral Doom Metal, fomation cultissime parmi les plus grands de la scène Doom, n’a acquis un tel statut qu’après avoir splitté. Tout commence fin 1990 à Turku (Finlande) avec une bande de gamins âgés de 15 ans, Niko "Skorpio" Sirkiä (Chant / Claviers), Jori Sjöroos (Batterie) et Mikko Ruotsalainen (Guitare) qui décident de monter un groupe qu’ils nomment Thergothon dans l’optique de jouer du Death Metal. Mais très vite les membres se rendent compte qu’ils n’y a plus rien de réellement novateur à apporter au genre, et décident de changer de direction pour ne pas être noyés dans la masse; ils choisissent le Doom Metal pour sa lourdeur et sa lenteur, tout en gardant l’agressivité du Death Metal. Ils recrutent début 1991 un ami, Sami Kaveri, au poste de second guitariste, et enregistrent ensemble une démo, Dancing In The Realm Of Shades. Celle-ci restera un album fantôme puisque le groupe, mécontent de son travail, ne la sortira jamais.

Le groupe ne se décourage pas pour autant, et sort fin 1991 un ep devenu aujourd'hui légendaire, Fhtagn-Nagh Yog-Sothoth. Seulement celui-ci passe quasiment inaperçu à l’époque, certains adorant cette lenteur et cette lourdeur nouvelles, d’autres, les plus nombreux, refusant d’accepter que quoi que ce soit puisse être aussi lent. Néanmoins, le groupe signe quelques contrats pour la diffusion du disque un peu partout dans le monde, les 600 copies initiales s'écoulant rapidement. La formation donne ensuite en 1992 les deux seuls concerts de son histoire, dans les environs de leur ville, reprenant notamment In League With Satan de Venom en version Doom Metal. L’expérience ne sera toutefois jamais renouvelée, le groupe ne parvenant pas à recréer sur scène l’atmosphère unique de son disque. Il décide donc de se concentrer sur l’élaboration d’un premier album, redevenant pour l’occasion le trio originel puisque Sami Kaveri quitte le groupe.

Le label italien Obscure Plasma contacte la formation pour lui faire part de son intérêt, et un deal est vite conclu pour la diffusion de l’album à venir. Thergothon entre en studio fin 1992, pour un résultat qui dépasse l’entendement. En effet, la lenteur et la lourdeur encore accrues des compos ont pour résultat un son encore jamais entendu à l’époque, personne au sein de la sphère Metal n'ayant encore osé aller aussi loin dans la lenteur. Pour beaucoup, ce disque constitue la pierre angulaire d’un nouveau sous-genre du Doom Metal, le Funeral Doom Metal. Stream From The Heavens, premier album d’une formation unique dans l’histoire du Doom Metal, sera aussi son ultime témoignage. Après un dernier travail sur la pochette et moult discussions sur le futur du groupe, les membres décident finalement de jeter l’éponge, leur travail étant trop extrême pour l’époque. Ils choisissent donc de mettre un terme à l’aventure en 1993 et de prendre chacun une direction différente. Stream From The Heavens sort en 1994, et sera finalement reconnu comme le chef d'oeuvre qu'il est.