Titre : Crooked Timber Année : 2009

Moyenne lecteurs : 18/20 (1 avis dont 1 avec commentaire)
Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

VonBoche 18 / 20 Le 21/08/2009 à 02H02

Therapy? est un de ces groupes qui sortent un ou deux albums unanimement reconnu comme des bombes que chacun se doit de connaître et qui, ensuite, sort des albums controversé. De ce que je connais de la discographie de Therapy?, j'ai pas trop à me plaindre, ça me plait plutôt pas mal et les dernières fournées sont franchement bonne. Et puis là, après un One Cure Fits It All plus gentillet que son prédécésseur, patatra ! Voilà qu'arrive Crooked Timber. Et tout ce qui fait que Therapy? est ce qu'il est, riffs super catchy et enervé sur une section rythmique qui ne se repose pas beaucoup, n'est pas vraiment là...

Certes, on peut tout de même le retrouver sur Enjoy The Struggle et par ci par là, mais dès la première piste, on sent que c'est autre chose. Pourquoi ? Et bien, The Head That Tried To Strangle Itself est certes relativement catchy mais le son y est tellement plus sec et heavy que ce à quoi Therapy? nous avait habitué auparavant qu'on ne reconnait pas franchement. Ceci-dit, si on est pas de ceux qui, si le groupe ne respecte pas le contrat officieux qui est de toujours servir le même plat, on va pas se plaindre : cette piste n'est peut-être pas géniale, mais elle n'est pas mauvaise non plus. S'ensuit Enjoy The Struggle dont j'ai parlé qui, elle aussi, est plus sèche qu'un son Therapy? classique mais encore une fois, elle est pas désagréable et se laisse écouter avec plaisir, ce qui est plutôt le but, alors ça tombe plutôt bien.

Et enfin, la révélation : Clown's Galore. Peut-être que je suis le seul, qu'en sais-je ? Mais cette piste m'a dès le départ fait adorer cet album et c'est vraiment à cet instant précis que j'ai su que j'allais probablement l'adorer, ce nouveau son made in Therapy?. Sec, oui, agressif, oui, catchy quand même et surtout efficace, très efficace je crois. Ensuite, Exiles. Plus posée et mélancholique que la précédente de par son rythme plus lent et le chant moins agressif, mais toujours un son sec qui t'attrapes par les tripes et sert fort jusqu'à ce qu'elle se retourne. L'éponyme de l'album suit un peu le même shéma que Exiles en plus lancinant et moins profond, peut-être, très bonne encore. I Told You I Was Ill, qui est pour moi la meilleure de l'album, est un véritable voyage où les riffs se ramassent dans la tronche comme des giclée de peintures noirs et blanc. J'imagine difficilement voir aussi bon ensuite et Somnanbulist me tromperai presque puisqu'encore une fois, elle est un plaisir à écouter, idem pour Blacken The Page. Avant dernier morceau (déjà), Magic Mountain, une piste instrumentale de 10 minutes qui ne faillit pas et malgrès qu'elle soit très repétitive, les 10 minutes sont avalées sans le moindre temps mort comme un trip en noir et blanc dans un univers magique. Enfin, Bad Excuse For Daylight... Musicalement la plus sombre de l'album, je la trouve plutôt mal placée en dernière place... L'instrumentale aurait pu remplir ce rôle d'une façon plus agréable. Non, c'est dommage. La piste en elle-même n'est pas forcément mauvaise bien qu'elle souffre d'un certain manque de puissance, son principal défaut reste d'être mal-placée. Oui, définitivement dommage.

Ceci dit, l'album n'est pas pour autant gaché, ow non ! L'ensemble est génial et la piste finalement la moins inintéréssante s'avère être Enjoy The Struggle, qui est pourtant la musique qui reflète le mieux ce que Therapy? fut jusqu'à lors ! Bah mince !

Il s'agit là d'un album que je qualifie d'excellent pour ma part. Il pose une nouvelle forme de Therapy?, plus étrange qu'à l'accoutumé, plus sèche mais en même temps plus émouvantes de la musique aux paroles, le rendant aussi plus intéréssant et faisant de lui mon préféré dans la discographie du groupe.