Albums du moment
Pochette Quadra
Pochette Lokabrenna Pochette The Fallen Crimson
Chroniques
Pochette Hällas
Pochette Carnivore
Pochette Bloem
Pochette Sisyphus
Découverte
Pochette What's Hidden Devours

Mercredi 08 janvier 2020

Live Report : On vous raconte tout sur le magistral concert de The Young Gods à Paris avec Les Tétines Noires. C'était en novembre dernier à La Machine du Moulin Rouge et on vous en parle par là.

Lundi 28 octobre 2019

Interview : C'est le grand retour de La Sélection ! Et cette fois, elle vous est servie par rien moins que des légendes, le séminal trio suisse The Young Gods. Ils vont vous parler de Pink Floyd, mais pas seulement des classiques. [...]
Leur dernier clip, You Gave Me A Name, se visionne dans la suite

Jeudi 24 octobre 2019

Pour rappel, The Young Gods seront bientôt en tournée française. Les dates :
- 20 novembre à la Laiterie (Strasbourg)
- 21 novembre à l'Astrolabe (Orléans)
- 22 novembre à Brest (la Carène)
- 23 novembre à l'Aéronef (Lille)
- 24 novembre à La Machine du Moulin Rouge (Paris), en compagnie des Tétines Noires, fraîchement reformées. 

Lundi 24 juin 2019

Dernier jour du Hellfest avec une bonne nuit de sommeil ! Nous vous proposons de découvrir toutes les photos du 3ème jour par ici.

En complément, petit résumé de la conférence de presse du Hellfest d'hier :
- Le Hellfest est toujours une association (avec un budget de 27 million, soit le plus gros de France)
- 37000 personnes étaient présentes au Knotfest, contre 180 000 en cumulé au Hellfest
- Le Knotfest était un événement unique, pas de suite prévue
- Vu la demande, le Hellfest pourrait accueillir 2 fois plus de monde, mais ce n’est pas la volonté de l’association
- Le rôle du Hellfest, d’après Ben Barbaud, est aujourd’hui de devenir une aide pour les groupes à être les têtes d’affiche de demain, comme Gojira ou Architects. L’orga précise que cela fait partie des têtes d’affiche dont on aura besoin dans 20 ans.
- Concernant Manowar : l’orga assure avoir tout fait pour les faire venir. Un procédure est prévue, longue, mais pas d’infos divulguées (« langue de bois » assumée par Ben Barbaud).
- Sabaton était resté le vendredi pour voir Manowar, et le groupe s’est proposé de lui-même pour remplacer Manowar.
- Dates de l’an prochain : 19 au 21 juin, avec un projet de bar Hellfest à Paris (à la place du Dr Feelgood).

Concernant les concerts du 23 juin :
Alors que le soleil atteint son zénith, nous arrivons pour nous délecter du bain de fraîcheur Brutus. Mené par une batteuse-chanteuse dont on a déjà fait les éloges ici, le combo Belge a le mérite de dénoter sur la Warzone, dans le bon sens du terme. Stefanie Mannaerts nous happe tout de suite par sa maîtrise vocale, impressionnante de précision par rapport aux versions studio. Un vrai panel allant de la déclamation énergique aux vocalises arrachées nous est offert, habillé tantôt de notes claires et lumineuses, tantôt de départs furieux. Le groupe du plat pays semble carrément convaincre la Warzone, attentive et réceptive et lance avec brio cette journée en terres Hardcore.

Pour les plus sensibles au soleil, le rendez-vous idéal à l’heure du déjeuner de ce dernier jour se passait sous l’ombre de la Valley avec les très prometteurs Messa originaires d’Italie. Venant défendre leur dernier effort Feast For Water paru l’année dernière. Leur musique sait manier avec parcimonie les codes du Traditional Doom Metal pour y insuffler des nappes de Dark Jazz qui n’aurait pas démériter sur une bande originale d’Angelo Badalamenti, le tout sublimé par la voix enivrante de leur chanteuse. Pour une scène où les groupes ont tendance à trop se repomper entre eux sans apporter rien de neuf, voici une valeur montante qu’il faudra suivre de près.

Comment expliquer Cemican si vous n’y étiez pas ? D’une part, un guitariste-chanteur, un batteur, un bassiste, et une envie de bourriner une sorte de Thrash vénère. D’autre part, deux musiciens de plus qui alternent entre didgeridoo, flûtes en os ou en coquillage, cœurs polyphoniques, et percussions tribales. Tout ce beau monde est affublé de frusques de maya ou d’incas, et arbore des corpse paints vraiment pas dingues. Un résultat atypique, original, mais à l’exécution passable et offrant quelques longueurs, rendant l’expérience à peine « pas mal », malgré une dimension chamanique qui aurait pu rendre ça très cool.

On attendait Yob avec une certaine impatience. Ce qu’on attendait moins par contre, c’est qu’ils nous défoncent littéralement la tronche pendant une heure. Nous avions espéré une set-list planante, piochant largement sur Clearing The Path To Descend et Atma, on nous a servi tout l’inverse, un mur de son massif, parfois violent, souvent frontal et débridé. Le propos est différent, mais le résultat tout aussi incroyable. La palette vocale de Mike Scheidt est plutôt bien restituée, le son est très fort et parfois un peu brouillon, mais la chape sonore qui plane au dessus de nous l’emporte et prend le dessus. Le public est très vite conquis par cette musique purement sensorielle, qui ne parle qu’aux tripes, et applaudira très longtemps le groupe, espérant un peu de rab. Incroyable.

Trivium assume ses récents albums, et grand bien leur fasse. Leur setlist fera honneur aux deux derniers disques, mais on restera sur notre faim quant aux titres cultes d’Ascendency. En terme de fan-service pour les vieux de la vieille, on aura seulement droit aux titres Down From The Sky ainsi que In Waves dans une moindre mesure. Les autres ne nous diront rien, mais force est de constater que certains d’entre eux fonctionnent bien en live.

Nouveau round sous l’Altar, cette fois en présence de Vomitory. Les gars nous envoient un Death Old School très honnête, mais souffrant d’imprécision quant au son des deux guitares. Bon, on fait donc un peu moins la fine bouche des oreilles et on se raccroche au vrombissements saccadés par la batterie. Vient alors un souci sur l’une des guitares, libérant la place au gratteux rythmique et voilà que les lignes de six-cordes se dévoilent clairement. Nouvelle coupure de quelques minutes le temps de remettre tous les musiciens en selle (le groupe en profitera pour lancer des patchs à leur effigie dans la foule, sympa) et Vomitory revient de plus belle, cette fois avec un son clairement audible. Les gars balancent alors sur leurs deux derniers morceaux tous les patterns les plus efficaces existant dans le Death Metal : lourdeur, blast, d-beat, mid-tempo...Tout y passe et on oublie rapidement les quelques cafouillages, aidés par la bonne humeur des zicos.

Si le nom de Wiegedood ne vous dit rien, c’est que vous ne devait pas être familier avec la communauté de musicien Church Of Ra dont les membres du groupe, officiant initialement chez Amenra, Oathbreaker ou encore Rise And Fall, sont affiliés. Proposant un Black Metal atmosphérique sans compromis, les Belges viennent de terminer leur trilogie d’album De Doden Hebben Het Goed qui s’étale de 2015 à 2018, que le groupe interprétera en intégralité lors d’une tournée à la rentrée d’ailleurs. Si personnellement, leurs enregistrements studios me laissent sur ma réserve, il n’en est pas de même avec leur version live, bien au contraire, et leur son n’y est pas pour rien. Heureusement, le groupe n’est pas rare pour un sous, ayant régulièrement été programmé à l’affiche de divers festivals ainsi qu’en première partie de Yob sur leur précédente tournée. De bien nombreuses occasions de s'apercevoir du niveau scénique de ce jeune groupe dont les racines s’éloigne du Black Metal pour le Hardcore, le Doom et le Sludge.

Contrairement à Trivium, Testament fait complètement dans le fan-service. Après une ouverture sur deux conventionnels titres du dernier album en date, c’est un total retour en arrière : les thrasheurs joueront même plus de titres de leur second album (The New Order, 1988 tout de même) que de morceaux issus du plus récent opus, The Brotherhood Of The Snake. On notera aussi un petit “jingle joyeux anniversaire” en l’honneur des 57 ans du chanteur Chuck Billy, moment assez fun. Le frontman est tout sourire, toujours à animer le show avec sa manie du air-guitar sur son mini pied de micro. Bonne humeur, bonne setlist, bon son aussi, le Thrash de Testament est un grand “oui”. Plus mélodique que Slayer, plus bourrin que Metallica, la recette est au top depuis 30 ans.

Nasty : Bas du front, primitif, rentre dedans, primaire, … oui on peut coller tous ces adjectifs à la musique de Nasty. Mais quand on veut un défouloir c'est parfait. Évidemment le pit peut être qualifié des même mots, le tout mené par un leader qui va causer français entre les morceaux et des "c'est la guerre", "bisous bisous". Fun et régressif.

I-MMO-LA-TION. La bande de New-York a ouvert un portail vers les Enfers cet après-midi, entraînant dans sa chute un pit bagarreur du début à la fin (avec quelques intermèdes où la valse était autorisée) et le reste des démons de l’Altar. Immolation a bénéficié d’un des sons les plus propres de la tente, laissant apparaître ses lignes de guitares infernales si caractéristiques du groupe. On a donc le droit à un exposé complet des talents du groupe avec une option Robert Vigna qui met carrément l’ambiance, fendant l’air de sa Flying-V et haranguant la foule dès qu’il le faut. Immolation n’a pas un seul titre à jeter et fait passer le temps vitesse grand (Flying-)V, faisant parfois penser à des élans du Morbid Angel des débuts. Plus de vingt ans après les débuts, les Américains sont toujours à un niveau exceptionnel.

Anthrax commence son set par l’intro de Cowboys From Hell (de Pantera bien entendu), avant d'enchaîner sur leur reprise culte de Got The Time : deux covers pour le prix d’une ! Leur set sera clairement orienté sur cette thématique, puisque les célèbres moshers ne peuvent pas ne pas jouer Antisocial, et qu’ils bouclent la boucle en concluant leur set par l’outro de… Cowboy From Hell.
Entre tout ça, Anthrax place une petite poignée de leurs compos, efficaces mais pas transcendantes non plus, en dehors du mythique Indians qui réussira enfin, en fin de set, à fédérer la foule sur un morceau qui ne soit pas une reprise.

Emmenés par leur nouveau chanteur (Jeff Gutt), les californiens de Stone Temple Pilots essaieront pendant une petite heure de faire souffler le vent des années 90, en enchaînant la plupart de leurs tubes grungy sur une Main Stage déserte. La sauce ne prend pas niveau public, et c’est bien dommage car la qualité est plutôt au rendez-vous. Les nostalgiques de cette époque, ils sont peu, repartent quand même avec le smile après un combo Plush / Interstate Love Song / Sex Type Thing.

Vltimas a attiré l’attention des fans de Death comme de Black avec un line-up surprenant : Rune “Blasphemer” Eriksen (Mayhem, Aura Noir…), David Vincent (Morbid Angel) et Flo Mounier (Cryptopsy…). L’écoute de l’album avait révélée que le trio était parvenu à créer quelque chose d’intéressant. Il fallait maintenant savoir si la formation arriverait à assurer sur scène. Et la réponse est oui. Servis par un son très précis, Vltimas vont jouer leur premier album en entier et très bien, avec l’heureuse contribution d’un bassiste et un guitariste de session. Rune Eriksen est exceptionnel à la guitare, une véritable mitraillette à riffs d’une précision effrayante, notamment sur les syncopes. David Vincent s’en sort comme un bon frontman sans avoir une basse sanglée sur son épaule et impressionne toujours avec sa voix au timbre caverneux et grave. Il ne contente d’ailleurs pas de growler, il fait aussi du chant clair sur Monolilith et s’en sort bien, en plus d’ajouter un peu d’air frais aux compositions. Le temps passe très vite et on arrive déjà à la fin du set, moment choisi par le groupe pour faire une reprise du titre éponyme de Black Sabbath, qui fonctionne vraiment bien avec la voix de David Vincent.

La prestation de Beartooth sera complètement, mais alors COMPLÈTEMENT occultée par un match de badminton. Oui, oui. Entre Nasty et Beartooth, deux festivaliers déguisés en sportifs des années 70s installent un filet tendus par deux complices, sortent des raquettes et un volant, et commencent des échanges endiablés pendant qu’un groupe de pom-pom-boys en uniforme les encourage. Le public qui attend le prochain concert se joint aux pom-pom-boys, une holà circule en boucle autour du match, les gens sur les gradins deviennent dingues et se lèvent pour applaudir à chaque point, la foule est plus en feu que lors des concerts. La partie s’arrête quand Beartooth commence, mais on est tellement halluciné que ce genre de situation se produise, que le concert sera anecdotique comparé à ce match incroyable et incongru. On pense que c'était bien.

La formation culte norvégienne Emperor est de retour au Hellfest cette année. Après avoir célébré les 10 ans de leurs albums cultes In The Nightside Eclipse et Anthems To The Welkin At Dusk, le set de cette édition 2016 était prévu comme un concert “best-of” et alors qu’on pouvait s’attendre à des passages de IX Equilibrium et/ou de Prometheus, le terme best-of est appliqué au pied de la lettre à savoir “le meilleur de” Emperor qui se trouvent être les deux premiers albums… Même si ce concert ne vient pas chambouler ce que le groupe a pu nous proposer en 2014 et en 2017, pour ceux présents lors de ces éditions, et que le son reste correct mais pas transcendant, on se laisse piéger à embarquer pour leurs ambiances si orchestrales et grandioses. I AM THE EMPEROR !

En cette fin d’après midi étouffante, c’est au tour des américains de Lamb of God de débouler sur scène, avec dans leur sac une palette complète de baffes format XXL. La bande à Randy Blythe met le feu à la Main Stage, pour le plus grand plaisir du pit qui répond présent au groove inimitable de la bande de Redmond. Le son est parfait, Randy Blythe est survolté comme toujours, et si on peut regretter qu’ils ne passent que très peu de temps sur les trois derniers albums, ils termineront leur set avec un Redneck d’anthologie… Une des plus grosses claques de l’après-midi, et une de leur meilleure prestation au Hellfest.

Le dernier album des Young GodsData Mirage Tangram, est une vraie réussite mais était suffisamment planant et atmosphérique pour créer un doute sur son potentiel à être joué sur scène sans créer d’ennui. Il a fallu à peu près 10 secondes au trio suisse pour nous rassurer sur ce point. En concert, ces nouvelles compositions prennent une autre forme, beaucoup plus psychédélique, particulièrement quand Franz Treichler empoigne sa guitare. Il n’y a que du bon à dire de ce set : avec un son d’une précision chirurgicale, des arrangements bien pensés servis par une palette de sons électroniques très organique, un superbe lightshow et une performance d’une intensité remarquable, The Young Gods ont conquis la Valley, tristement peu remplie à cause du chevauchement avec SlashTear Up The Red Sky est particulièrement marquante avec son explosion de guitare sur la deuxième partie du morceau, un véritable souffle qui emporte tout sur son passage. Kissing The Sun met le feu au poudre avec son indus dopé aux guitares samplées et fait danser le public. Un des plus beaux concerts du week-end.

Darkthrone ne fait plus de live depuis plus de vingt ans et n’est pas décidé à en faire. Très bien, Carpathian Forest est là pour y remédier, certes avec un bagou moins prononcé que le duo légendaire, mais ce fut un grand plaisir de voir ces joyeux drilles peinturlurés. Enfin, grand plaisir plus particulièrement pour les deux-trois premiers rangs clairement à fond dans le set, enchaînant toutes les postures les plus evil possible. Avec des têtes de cadavres mal faites plantées sur des piques, un sceptre façon crucifix en os, le groupe Norvégien a lâché du riff Black Metal complètement primitif tout droit issu des 90’s. Entendez des patterns dignes d’hommes des cavernes couplés à des guitares aussi basiques que possible. Hyper Punk dans l’attitude, Carpathian Forest va même jusqu’à nous lâcher un morceau limite Hard Rock, visiblement bien connu des fans. Très honnêtement, on ne partait pas gagnants en se dirigeant vers la Temple croyant juste y perdre quelques neurones, mais nous avons été (très) mauvaise langue.

Après le set de Cult of Luna hier, le deuxième groupe originaire de Umeå en Suède à se produire ce weekend est lui aussi un habitué des places de tête d’affiche. En effet, Refused en est à sa troisième passage à Clisson après 2012 et 2016. Peu de changement tant dans leur actualité que dans le choix des morceaux depuis leur dernier passage mais le groupe met un point d’honneur à proposer quelques variations dans la réalisation des morceaux ainsi qu’un nouveau titre dont on ne sait pas encore s’il s'agit de l’avant goût d’un potentiel nouvel album. The Shape Of Punk To Come reste malgré tout le plus représenté pour notre plus grand plaisir avec un final extrêmement attendu sur New Noise… CAN I SCREAM !?!

Cet ultime concert français (à l’heure actuelle) de Slayer a eu son lot d’insatisfactions. D’abord son début avec la setlist axée sur les deux derniers albums. Nous allions nous endormir quand soudain, War Ensemble nous met un coup de boule.. A partir de là, le quatuor va revenir à la raison en enchaînant les classiques jusqu’à plus soif, mention spéciale pour Gemini, Seasons in The Abyss ou Hell Awaits. Tom Araya s’est bien appliqué à faire le minimum à la voix, à l’exception du fameux cri d’Angel Of Death qui était particulièrement réussi. C’est l’occasion de saluer la contribution de Gary Holt au groupe, qui en intégrant Slayer a fait diminuer significativement leur moyenne de pains à la minute, particulièrement en soli. On peut aussi regretter que ce dernier concert n’ait pas été l’occasion pour eux de jouer au moins une chanson de chaque album, jetant ainsi aux oubliettes les quelques pépites de Divine InterventionChrist Illusion ou le légendairement mal aimé Diabolus In Musica. Enfin, Paul Bostaph a beau ne pas être en reste derrière les fûts, certains de ses fills moins réussis ont rappelé qu’il y avait un grand absent ce soir : Dave Lombardo. Pour le reste, il faut reconnaître que le quatuor a réussi à délivrer une bonne dose de violence sur la Mainstage, en enchaînant des riffs iconiques à un rythme qui en dit long sur leur impact sur la musique Metal, avec un son bien musclé.PS : il y avait des croix renversées en feu !

Tool : Surprise, le groupe débute avec "le pipi c'est du caca mais avec une odeur différente", rendant ainsi hommage à Ultra Vomit. Les fans sont perplexes.
Non sérieusement, Tool ont débuté leur set avec un hymne, Aenema, et ont placé la barre très haut en terme d'intensité pendant 90 minutes qui sont passées comme un éclair. Le quatuor a sans doute eu le meilleur son des trois jours sur les Mainstage, laissant respirer la guitare d'Adam Jones, la basse de Justin Chancellor et la batterie de Danny Carey. Seul Maynard James Keenan est en retrait, à la fois physiquement et dans le mix, ce qui n'a pas été du goût de certains. Le seul vrai défaut de ce concert se situe d'ailleurs du côté du vocaliste, qui a fait le minimum syndical au chant, que ce soit pour interpréter The Pot plus grave ou en dissimulant sa voix derrière un mégaphone pour Vicarious. Les deux nouveaux titres dévoilés pendant la tournée US ont également été joués, révélant un vrai potentiel, particulièrement Invicible et son riff final dantesque. Heavydemment, l'aspect visuel a été une véritable orgie de créativité et d'ingéniosité : lasers, images de synthèse, visuels inspirés par Giger, heptagramme illuminé... Tool ne se contente pas de jouer des classiques mais dégaine également des titres plus rares comme Intolerance et surtout Part Of Me, un titre très musclé tiré d'Opiate qui n'avait pas été joué depuis une vingtaine d'années. La chanson est d'ailleurs un peu remodelée avec le prisme de Tool en 2019, à savoir une touche plus prog' et expérimentale. Il est amusant d'avoir entendu pendant ce week-end un titre vraisemblablement inspiré de 46&Two de Tool (ndr : The Alpha de Dool),  puis de voir l'originale jouée avec maestria. Finissant son set avec des classiques comme Jambi, Stinkfist et Vicarious, Tool conclut un concert magistral, maîtrisé et surprenant, de quoi contenter tout type de fan, ancien ou nouveau.

Top dimanche :
Bactéries : Tool, Brutus, Lamb Of God
Méo : Yob, Messa, Ddent
Flo : Tool, Yob, Cancer Bats
Lelag : Tool, The Young Gods, Lamb of God
SkaldMax : Yob, Immolation, Carpathian Forest
Pentacle : Enter Shikari, Slash, Beartooth
Neredude : The Young Gods, Tool, Yob
Nonohate : Tool, Refused, Emperor
Zbrlah :Manowar.

Vendredi 22 février 2019

Deux nouveaux groupes ont été annoncés pour le Hellfest 2019 : Acid King et The Young Gods.

Mardi 15 janvier 2019

The Young Gods va revenir cette année avec un nouvel album, Data Mirage Tangram, le premier depuis Everybody Knows de 2010. Voici la pochette et la tracklist. Le morceau Figure Sans Nom s'écoute dans la suite. Sortie le 22 février chez Differ-Ant et Two Gentlemen. Le combo suisse sera en concert le 22 mars à la Maroquinerie (Paris).

Jeudi 12 avril 2018

Du 8 au 10 Juin, Vendargues (34, proche de Montpellier) accueillera la 3ème édition du WHAT the Fest. Ce sera l'occasion d'y voir un come-back des Tétines Noires. Seront également présents Senser, The Young Gods, La PhazeHorskh, WheelfallThotAfous AfousLa Pietà. Infos et billetterie ici.

Dimanche 31 août 2014

Une belle liste de concerts dans le sud est, à 95% préparée par Garik, histoire de préparer la rentrée !

Jeudi 4 septembre : Napalm Death + Evil Country Jack @ Secret Place / Montpellier
Est-il nécessaire de vous faire un dessin?

Vendredi 5 Septembre : Ed Warner + The Laurie Strode Brothers + Reptilicus @ La Salle Gueule / Marseille
Hardcore + Hardcore + Arrêtez-les ces deux là ils sont partout

10 Septembre : Bestial Nihilism + Archipelagos + Patriarc @ Black Out / Montpellier
Du black de punk ou du punk de black ?

Vendredi 12 septembre : [Unholy Brutal Fest IV] Antropofagus + Devangelic + Bloodtruth + Nephren-Ka + Charnier + Savage Annihilation + To Feed Of Flesh @ Korigan / Luynes – Aix
Soirée Brutal grugru, c'est Trendkill qui régale

Vendredi 12 Septembre : Pord + Lahius + Lucertulas @ Black Sheep / Montpellier
Noise rock et Stoner rock, impossible de vous tromper vous êtes au Black Sheep

Dimanche 14 septembre : Scott H Biram + Mr White @ Secret Place / Montpellier
Du Blues ? Oui mais du bon !

14 Septembre : Archagathus + Six Brew Bantha + TBA @ Pavillons Sauvages / Toulouse
Les rois du mincecore canadien, plus le fleuron du grind/pv canadien, soirée moustache en prévision !

Lundi 15 septembre : Absolutist + Holy frost @ La Salle Gueule / Marseille
Néon crust deluxe de saloon

Lundi 15 septembre  : White Hills + Quetzal Snakes @ La Machine à Coudre / Marseille
Tu voulais voir du crust mais au lieu de prendre de la poudre tu as pris un acide

Mardi 16 Septembre : Aqua Nebula Oscillator @ Black Sheep / Montpellier
Tu n'est toujours pas redescendu de ton acide ? Les choses se passent à Montpellier cette fois ci

17 Septembre : Sida + Shearing pinx @ Le mat / Montpellier
Sors ta capote et va écouter du kraut punk canadien et internationaliste de l'est

18 septembre : Mumblin' Caveman + Bo Liddley @ La Salle Gueule / Marseille
One Man Blues de crado

18 septembre : AYS + Warbrain + Client + Nine Eleven + Quasar @ Le Molotov / Marseille
Du hardcore allemand ! Du hardcore australien ! du hardcore allemand ! du hardcore français ! c'est l'internatioonaaaaaleeeeeuuh duuuu aaaarkooooore !

25 septembre : The Young Gods + Black Strobes (dans le cadre de Marsatac) @ Friche Belle de Mai / Marseille
Indus / Electro / Noise metal suisse de renom international voir plus + Arnaud Rebotini et ses potes qui se la jouent, comme d'hab quoi

25 septembre : The Casualties + The Butcher Project @ Secret Place / Montpellier
Soirée bière et intelligence

30 septembre : Bolt Thrower + Morgoth + Vallenfyre @ Trabendo / Paris
C'est à Paris ? Oui mais c'est Bolt Thrower putain !

1 octobre : Yob + Pallbearer + Verdun @ Black sheep / Montpellier
Faille cosmique dans la réalité

1 octobre : Karma To Burn + The Real Mccoy + Zlang Zlut @ Le Korigan / Aix - Lyunes
Soirée whisky Santiag

2 octobre :  Karma To Burn + Öfö Am + Zlang Zlut @ Black Sheep / Montpellier
Des groupes de stoner muets, ça les empêchera d'avoir des lyrics pourris

7 octobre : Ken Mode + Hark + Feral @ Black Sheep / Montpellier
Un des meilleurs groupes Post-Hardcore/Noise Hardcore du moment + le nouveau groupe de l'ex-leader du meilleur groupe de Stoner/Hardcore/Sludge du Monde aka Taint + la nouvelle sensation Blacksheepcore

Jeudi 9 octobre : Encefalo + Nuclear Whisper @ Secret Place / Montpellier
Soirée Thrash interdite aux cardiaques

10 octobre : Burning Heads + Diego Pallavas @ Passagers du Zinc / Avignon
Du punk français ? Oui mais du bon !

11 Octobre : Retardnation + Whoresnation + Reptilicus @ Black Out / Montpellier
La nation c'est caca, à coups de blasts tu comprendras

11 Octobre : Banane Metallik + Burning Lady @ Le Molotov / Marseille
Psychobilly qui tourne plus qu'une nymphomane dans une cave + punk mélo de marseilleuh congue

14 Octobre : Herod + Mudbath @ Secret Place / Montpellier
Soirée sludge, héroïne et septicémie pour tout le monde

15 octobre : Rorcal + Mudbath @ Théâtre des Italiens / Avignon
Satan dans la cité des papes
Samedi 18 octobre : Vreid/Windir + Posthum @ Secret Place / Montpellier
La Norvège s'invite, vous vous doutez qu'ils vont pas jouer du rap US

Samedi 18 octobre : La Caida de la Civilizacion + Addenda @ La Salle Gueule / Marseille
Darkened/Apocalyptic Heavy Crust Metal Mexicain de l'enfer + Hardcore espingouin

21 octobre : Tesseract + Animals As Leaders @ Le Korigan / Luynes – Aix
Des mecs qui jouent trop bien mais qui arrivent quand même à faire des trucs intéressants

21 Octobre : Mesa Of The Lost Women&Junko @ Villa des cents regards / Montpellier
Princesse d'Hijokaidan aux cris perçants du japon, entourée d'alsaciens

23 octobre : Nashville Pussy @ Les Passagers du Zinc / Avignon
Southern american white trash meets southern french white trash

23 octobre : Kruger  @ Black Sheep / Montpellier
La Suisse dans ta gueule

23 octobre : Hoods + Hate In Front + Nothing From No One @ Secret Place / Montpellier
Hardcore de Hooligan

25 Octobre : Agressive Agricultor + Zoldier Noiz + Beercült @ Montpellier, Secret Place
Thrash intelligent, thrash keupon

Vendredi 24 Octobre : Nekrofilth + Repuked @ Secret Place, Montpellier
Le bas fond du death metal n'est pas mort

25 octobre : High Tone + Oddatee @ Dock des Suds / Marseille
Fais péter les basses cousin et oublie pas le joint

Vendredi 31 oct [Stomping At Secret Place 4] Batmobile + Frenzy + Long Tall Texans + Hot Rod Zombies @  Secret Place / Montpellier
Vous aimez les Hot rods ? Vous aimez le Speed ? Vous aimez Elvis ? Alors allez-y

Samedi 1er nov [Stomping At Secret Place 4] The Meteors + The Legendary Raw Deal + Atomic Rotors @  Secret Place / Montpellier
La même

3 novembre : Overkill + Prong+ Enforcer + Darkology @ Toulon
C'est New York qui vient thrasher dans ta gueule, frère !

6 novembre : Stanley Ipkiss + xInquisitionx @ La Salle Gueule / Marseille
Thrashcore italien + Fastcore marseillais, ca va mosher et faire les poches à la vitesse de la lumière

7 novembre : Lofofora @ Cargo de nuit / Arles
Hardcore/Fusion, des vrais de vrais

11 novembre : Morbid Angel @ Le Vox  / la Valette du Var -  Toulon
Satan dans ta ville, sauf s'ils jouent le dernier album, auquel cas, ça va être l'émeute

24 novembre : Solstafir @ le Korigan / Luynes – Aix
Cold rock metal, des vikings qui font les cow-boys, une sensation de fraîcheur au goût de hareng fumé

27 novembre Kreator + Arch Enemy @ L'usine / Istres
Ouais y'a Kreator ! Ah putain y'a Arch Enemy...

Dimanche 30 novembre : Sham 69 @ Secret Place / Montpellier
Oï ! Punk culte, profitez-en ils vont sûrement mourir avant que vous ne puissiez les revoir

2 décembre : John Garcia @ Glazart / Paris
Ok c'est à Paris mais c'est JOHN GARCIA PUTAIN !

Vendredi 5  décembre : [Week End Sauvage 7] Banane Metalik + Tagada Jones + Brassen's Not Dead + Les Molards @ Secret Place / Montpellier
Bière, crête et doc martens

Samedi 6 décembre [Weekend Sauvage 7] La Souris Deglinguée + Shoot The Dogs + Les Phacos + Fuck Facts @ Secret Place / Montpellier
La même
 
7 décembre : Aborted + Origin + Exhumed + Miasmal @  Korigan / Luynes – Aix
Death moitié core, Death compliqué, Death qui tue, Death inconnu

13 décembre : Raoul Petite @ Cargo de Nuit / Arles
Rock de droguééééééé

Vendredi 20 mai 2011

Les autres concerts du jour :
Bill Callahan - Paris (Café de la Danse)
Impureza, Sickbag, Dewey, Geeky Plea - Orleans (l'Astrolabe)
As We Draw, Hwi Noree, Bufford Tannen - Paris (La miroiterie)
H.o.z., Chaos E.t. Sexual, Anorak - Paris (Rigoletto)
Toxic Waste, Gasteropodes Killers, Tulamort - Bagnolet (Parvis de Bagnolet)
Stubborn, Bunkum - Montaigu (Bar L'Intrepid)
Explosions In The Sky - Paris (Bataclan)
Bernay's Propaganda, Xaxaxa, Jack, Dope&Noise - Marseille (La Machine à Coudre)
The Young Gods, Pastors Of Muppets - Mérignac-Bordeaux (Krakatoa)
The Boring, Wendy's Surrender - Besançon (Maquis)

Jeudi 19 mai 2011

Les concerts du jour :
Cough, Umor, Oruga - Lille (Le Détour)
Climax, Kro'n'oi - Auch (L'Encierro)
Bernays Propaganda, Xaxaxa,Hop Hop Hop - Saint-Etienne (L'Assomoir)
The Young Gods - Toulouse (Le Bikini)

Mercredi 11 mai 2011

Léz'arts Scéniques cuvée 2011 s'annonce une très bonne année, le festival aura lieu à Selestat (pas loin de Strasbourg) du 14 au 16 juillet, 38 groupes, 2 scènes. L'affiche et la programmation complète est dispo ici mais on peut y trouver (entre autres) : Sum 41, PennywiseHelloween, Cradle Of Filth, Neurosis, Dagoba, Arch Enemy, Grand Magus, Ez3kiel, Punish YourselfPublic Enemy, The Young Gods, Didier Super, Death Angel, Madball, Epica, ... Pass dispo ici.

Jeudi 21 avril 2011

The Young Gods et Janski Beeeats seront en concert ce soir au Café  de la Danse (Paris). Les places sont en vente sur Digitick et Fnac. Toutes les infos sur le site de la salle. Bon concert

Dimanche 10 avril 2011

Rappel Concours : On rappelle qu'on a pas mal de concours en cours sur la partie Metal. Ca se passe en bas à gauche avec, en vrac :
- Year Of No Light et Menace Ruine à Paris
The DearsMoss et The Goldberg Sisters à la Flèche d'Or
Master Musicians of BukkakeJulie Christmas et Mamiffer à Saint Ouen
Master Musicians of BukkakeBaron UFO et Altair Temple à Bordeaux
- The Young Gods et Janski Beeeats à Paris
- Cough, Huata et Öfö AM à Rennes
IsotrophAbec7Kanchi et Igorrr à Montaigu
- SUPEyes Front NorthInner Disorder et The Helbo Show à Les Clayes-Sous-Bois
Asobi SeksuManceau, Underground Railroad et Stal à la Fleche d'Or
Pour participer, il suffit de cliquer sur l'image correspondante...

Lundi 04 avril 2011

Concours : The Young Gods et Janski Beeeats seront en concert le jeudi 21 avril au Café  de la Danse (Paris). Le Café de la Danse met en jeu 04 places. Pour participer rien de plus simple il vous suffit de répondre à une petite question. Les places sont en vente sur Digitick et Fnac. Toutes les infos sur le site de la salle. Bonne chance !

Dimanche 03 avril 2011

Lien du dimanche : encore un blog, cette fois de chroniques, éclectiques et pointues comme on les aime : un(e)énergumène avec, entre autres, Harvey MilkBlood Of HeroesBrian Eno, Steve Von TillFirewater, The Young Gods, ...

Jeudi 24 mars 2011

Deux nouveaux titres de Neurosis, joués lors du festival ATP, sont visibles dans les commentaires. Et toujours concernant Neurosis, ils viennent d'être annoncé avec The Young Gods au festival Léz'art Scénique (avec entre autre Helloween, Arch Enemy, Epica, Madball, Grand Magus, Didier Super, Ez3kiel Vs Hint, ...), tout ça les 14, 15&16 juillet à Sélestat (pas loin de Strasbourg), pass 3 jours en prévente ici.

Vendredi 18 mars 2011

Le festival Impetus révèle sa programmation 2011:
Du 15 au 20 avril, dans l'Est de la France, seront présents:
Action Beat, Blood For Navajos, Cancer Bats, Deerhoof, DEMOLECULARISATION [projectsinge], Eryn Non Dae, Extra Life, Ez3kiel vs Hint, Jack and the bearded..., Kruger, Man Of Zion, Nao Live Band, Necro Deathmort, Ortie, Recueil Morbide, Skeletons Fall, The Dining Dead, The Young Gods, Zone Libre vs Casey&B.James
+ Ici pour tous les détails sur les lieux, prix et dates

Du 12 au 24 avril, en Suisse:
Hipbone Slim&The KneetremblersMama Rosin, Monkey 3, Liturgy, Nadja, Master Musicians of Bukkake, Coroner, Hacride, Deerhoof, Disco Doom, Extra Life, Earth, Sabbath Assembly
+ Ici pour tous les détails

Samedi 12 février 2011

La seconde édition du festival Impetus a été dévoilée, le festival aura lieu du 15 au 20 avril 2011 dans l’Est de la France et du 22 au 24 avril à Lausanne :
Voici la programmation Française (celle Suisse n'a pas encore été annoncée)
15/04 : 
- 18h30 : Concert sur le chantier du Moloco. La libération du son : Varese – Zappa – Reich – Baboni Gratuit sur réservation ([email protected])
- 20h30 : Ez3kiel vs Hint + Nao Live Band + Man Of Zion (Montbélliard)
16/04 :
- 15H : Conférence « Rock&Religion : Dieu(x) et la musique du diable » par Fabien Hein. Médiathèque de Montbéliard – gratuit sur réservation ([email protected])
- 17H : Projection « Metal, voyage au cœur de la bête ». Médiathèque de Montbéliard – gratuit sur réservation ([email protected])
- 20h30 : Cancer Bats + KrugerJack And The Bearded Fishermen + Skeletons Fall (Belfort - La Poudrière)
17/04 :
- 15H : Après-midi Noise,Conférence : « Circonstances du bruit » par Guy-Marc Hinant - Espace Multimedia Gantner – Bourogne - gratuit
- 20h30 : Zone Libre vs Casey & B.James + Ortie (Catering Café Music – Héricourt - gratuit)
18/04 :
- 19h : Performance « Cutter Off » par Yann Leguay (Centre St-Georges – Delémont - gratuit)
- 20h30 : The Young GodsThe Dining Dead. Centre St-Georges – Delémont – 20 CHF  (15.5€)
19/04 :
- 20h30 : Eryn Non Dae. + Recueil Morbide + Blood For Navajos (Atelier des Môles – Montbéliard – 5€)
20/04 :
- 20h30 : Deerhoof + Action Beat + Extra Life (La Poudrière – Belfort)

Vendredi 28 janvier 2011

Maintenant que l'affiche du Hellfest 2011 est bouclée (mis à part quelques "bonus") retour sur cette édition 2011, en commençant par la programmation par jour (en laissant votre curseur 1 seconde sur un nom de groupe une petite fiche descriptive apparait) :
Vendredi 17 juin (orienté Death, Stoner, Sludge) :
- Mainstage 1 : Iggy&The Stooges, Rob ZombieThe Cult, DisturbedAlter Bridge, Bonus!, ArchitectsValient Thorr
- Mainstage 2 : Morbid Angel, Bonus!, Meshuggah, The ExploitedMaximum The Hormone, Dagoba, The DwarvesSuicide Silence, Klone
- Rock Hard Tent : MayhemGorgutsBelphegor, VaderUnleashedKrisiumDodheimsgardMalevolent Creation, Svart Crown
- Terrorizer Tent : Monster Magnet, The Melvins, Clutch, Corrosion Of Conformity, The Young GodsKarma To Burn, EyehategodMaster Of Reality, Church Of Misery, KrugerIn Solitude, My Sleeping KarmaHangman's Chair
Tarif journée : 65€ (dispo ici)
Samedi 18 juin (orienté hard rock, hardcore, thrash) :
- Mainstage 1 : ScorpionsTrust, Apocalyptica, Black Label SocietyUFO, HammerfallBlack RainCrucified Barbara
- Mainstage 2 : Coroner, Kreator, SodomDestruction, Municipal Waste, The HauntedMekong Delta, WhiplashLyzanxia
- Rock Hard Tent : Bolt thrower, Triptykon, 1349, Septic FleshLock UpSkyforgerExhumedSkeletonwitchTotal Fuckin Destruction
- Terrorizer Tent : Bad brains, Converge, Terror, Comeback Kid, DRITimes of Grace, Us Bombs, Shai HuludRaw Power, Your DemiseDeez NutsNastyArma Gathas
Tarif journée : 65€ (ici)
Dimanche 19 juin (orienté Heavy Metal, progressif, sludge&stoner) :
- Mainstage 1 : Ozzy osbourne, Judas PriestMr big, Cavalera ConspiracyDoroAngel WitchFirewind, SUP
- Mainstage 2 : OpethTherion, Anathema, Pain of SalvationOrphaned LandAtheist, Turisas, Audrey Horne
- Rock Hard Tent : Cradle Of FilthKorpiklaaniMorgothGraveTsjuderAnal Cunt, Hail of Bullets, Arkona, Impureza
- Terrorizer Tent : Kyuss Lives!Hawkwind, GoatsnakeElectric Wizard, Grand Magus, KylesaThe Black Dahlia MurderBuzzov En, KnutRed Fang, The Gates of Slumber, Ancestors, Morne
Tarif journée : 65€ (ici)
Il reste donc 2 groupes (hors Metal Corner) à annoncer, on sait que Grum Lee sera aussi là cette année.
Le pass 3 jours est lui disponible ici à 144€.
Pour ceux souhaitant y aller en bus des packs Bus + Billets sont disponibles via Voyage En Bus (plein de villes en France, Suisse, Luxembourg et Belgique) pour des prix autour de 200 / 240€ tout compris (vu le prix du billet c'est plutôt valable).
L'affiche est à voir ici.
Est-il utile de le rappeler? : le Hellfest a lieu à Clisson, à quelques dizaines de kilomètres de Nantes (ouest de la France) et peut accueillir plus de 20 000 personnes par jour.

Jeudi 06 janvier 2011

On le rappelait hier dans les commentaires, mais avec la nouvelle version de Metalorgie vous pouvez également simplement noter les albums si la note est comprise entre 5 et 15. Une note supérieure ou inférieure semble mériter un petit texte ! (Et ça évite le syndrome « tout à 0 » ou « tout à 20 »).
Et pour votre top 2010 voilà une petite liste (non exhaustive) de groupes ayant sortis un album en 2010 et ne possédant pas encore assez de commentaires ou votes pour concourir au top lecteurs 2010 : Khoma, Alcest, Killing Joke, Nachtmystium, Ihsahn, The Body, Annihilator, The Ocean, Year Of No Light, Enslaved, Lordi, Electric Wizard, Grails, 36 Crazyfists, Talons, Kayo DotCradle Of Filth, 1349, Ufomammut, The Young Gods, Eluveitie, Exodus, Kruger, Sodom, Watain, Agora Fidelio, Neil Young, As We Draw, Extra Life, Agalloch, Cephalic Carnage, Ni, Airbourne, Solefald, Black Label Society, Melissa Auf Der Maur, Deathspell Omega, Haust, Maserati, Helmet, Slash, Ramesses, Melechesh, Cathedral, Orphaned Land, Filter, Altar Of Plagues, Intronaut, The Sword, Anathema, Svart Crown, Knut,

Mercredi 05 janvier 2011

En couv' du prochain Rock Hard Thin Lizzy, disparu il y a 25 ans (couv' visible ici),  et des interviews de The Young Gods, Karnivool, Stratovarius, VulcainKorpiklaaniTail Of DeadSirenia, ... En kiosque le 8 janvier.

Samedi 25 décembre 2010

Tenter le grillage est le nouvel extrait en date du dernier album de The Young Gods à être mis à disposition. Sur Bandcamp.

Jeudi 25 novembre 2010

Everybody Knows, le nouvel album de The Young Gods, récemment chroniqué ici même, est en écoute intégrale sur myspace. (en dessous des dates de concerts).

Samedi 20 novembre 2010

Le Hellfest a annoncé une nouvelle série de nom, voilà à quoi ressemble l'affiche pour le moment :
Ozzy Osbourne, Scorpions, Opeth, Anathema, Black Label Society, Therion, Coroner, Kreator, Sodom, Mayhem, Bolt Thrower, 1349, Ancestors, Arkona, Arma Gathas, Atheist, Audrey Horne, The Black Dahlia Murder, Comeback Kid, Electric Wizard, Exhumed, Eyehategod, Firewind, The Gates Of Slumber, Hawkwind, Korpiklaani, Krisiun, Kylesa, Master Of Reality, Mekong Delta, Pain Of Salvation, Red Fang, Satanic Warmaster, Skeletonwitch, SkyforgerStreet Dogs, Unleashed, Vader.
Angel Witch, Bad Brains, Belphegor, Church Of Misery, Converge, Dodheimsgard, Doro, The Exploited, Grave, The Haunted, In Solitude, Karma To BurnMalevolent Creation, The Melvins, Morne, My Sleeping Karma, Nasty, Orphaned Land, Raw Power, Septic Flesh, Shai Hulud, Triptykon, Valient Thorr, The Young Gods, Your Demise.
Il reste encore 50 groupes à annoncer. Et 2 "gros" noms seront annoncés pendant les fêtes.
Des places à tarif préférentiel ont été mis en vente, et en quantité limitée, ici pour 114€ (attention, l'an dernier les 2500 pass étaient partis en moins d'un mois).

Vendredi 19 novembre 2010

Chronique de Everybody Knows par The Young Gods : "Un album de Young Gods est tout sauf anecdotique. Toute de même, il faut avouer que depuis Only Heaven, si l'on excepte son émanation ambient Heaven Deconstruction, les productions de nos suisses favoris ne cassaient pas trois pattes à un canard. [...]"

Jeudi 30 septembre 2010

Voici les premiers nom du Hellfest 2011 :
Angel Witch, Bad Brains, Belphegor, Church Of Misery, Converge, Coroner, Doro, Dodheimshard, The Exploited, Grave, The Haunted, Karma To Burn, Malevolent Creation, Mayhem (avec un show spécial et unique), The Melvins, Morne, My Sleeping Karma, Nasty, Orphaned Land, Raw Power, Septic Flesh, Shai Hulud, Sodom, Therion, Triptykon, The Young Gods, Valient Thorr, Your Demise
Des pass 3 jours en quantité limité et à prix préférentiels (-20%) sont disponibles ici.

Lundi 27 septembre 2010

Rappel: Killing Joke et The Young Gods sont en concert ce soir au Bataclan. Les places sont en vente sur Digitick et Fnac. Bon concert!

Mardi 07 septembre 2010

Concours: Killing Joke, The Young Gods seront en concert le Lundi 27 septembre au Bataclan (Paris). Alias Production met en jeu 06 places, pour participer rien de plus simple il vous suffit de repondre à la question.
Bonne chance !

Lundi 06 septembre 2010

C'est The Young Gods qui assureront la première partie de Killing Joke, à Paris (Bataclan), le 27 septembre.

Samedi 19 juin 2010

Hellfest 2010 :
Photos : Mathieu à fait un travail de fou et vous pouvez admirer sa centaine de photos ici (toutes celles des Mainstage et une grosse partie d'ambiance du fest).

Mini report : grosse grosse première journée. Il y avait du beau monde et le moins que l'on puisse dire c'est que la réputation a souvent été en adéquation avec la prestation (et oui on fait des rimes à 3H du mat'!).
Dès l'arrivée bam ! Carnifex te prend à la gorge suivi d'un saut de la troisième corde par Magrudergrind. Bon, pas ma tasse de thé niveau style donc je zappe, mais l'entrée en matière a la mérite de rapidement mettre dans le bain.
C'est Crowbar qui va démarrer les hostilités en ce qui me concerne : taux d'alcoolémie avancé pour le groupe mais un set qui passe tout seul, what else?
Enchainement stylistique façon grand écart (chose que l'on retrouvera tout au long de la journée) avec Mass Hysteria qui, sur la main stage, va bien chauffer le public. Une tente leur aurait peut être été plus bénéfique mais les français s'en tirent tout de même avec les honneurs.
Nouveau grand écart avec le black metal folklorique de Negura Bunget qui aura amené le public directement dans les forêts profondes de Roumanie suivi de  Ghost Brigade et son chanteur à la voix assez extraordinaire.
Sur la mainstage : folklore et festif avec Finntroll (jouant plus tôt car Walls Of Jericho à des problèmes d'avions).
Martial, thrash, indus et carré : KMFDM bien sûr.
Les Walls Of Jericho arrivent 3 minutes avant leur set, direct sur scène le groupe va assurer son premier set en 7 mois avec brio. Ca ne rends pas les compos des derniers albums fantastiques pour autant mais le live leur va si bien.
Les allemands de Secrets Of The Moon vont très bien défendre leur petit dernier : Privilegivm.
Les échos des derniers concert laissé présagé le meilleur pour Deftones et ce fut le cas, la tête d'affiche jouant en pleine aprèm (car le groupe se rend en Allemagne après) mais pfiou quel set! Une première partie basé sur des nouveaux titres et ensuite 1/2H de titres old school : que du bonheur. Chino au mieux de sa forme (oui ok il a eut quelque loupés, mais rares et sur des passages bien complexe (cf Passenger)). On sentait l'envie d'être là et le plaisir partagé.
Légère déception pour Hypocrisy qui aura bénéficié d'un son plutôt brouillon ne rendant pas franchement hommage au talent de composition de Peter Tägtgren.
Les suisses de Monkey3 eux ne décoivent pas, entre stoner et tool : du bonheur en barre.
« Vous êtes peut être vieux mais vous êtes des dieux quand même » hurle un membre du public. Gagno! Car oui The Young Gods était l'un des ovnis de cette journée (avec Ulver) mais un ovni qu'on aimerait voir plus souvent. 20 ans de métier ma petite dame ! Mais même les dieux sont soumis aux lois de l'électricité, celle ci va lâcher après 4 titres :-/
Tant qu'on est à compter en décennies autant y aller avec un enchaînement Infectious Grooves / Sick Of It All dévastateur. Les premiers vont mettre une banane d'enfer, finir sur une rituelle invitation du public sur scène et les seconds à leur habitude fournir en double ration bon esprit et énergie.
Sepultura s'en sort également très bien quand ils jouent de vieux morceaux (vous devinerez tout seul ce qu'il en est pour les récents).
Du coté de la Terrorizer Tent : Godflesh. Je laisserai les spécialistes en parler (le concert a mis du temps à démarrer parait-il) mais les balances longuettes et les deux premiers titres m'ont fait fuir. Et à noter que Burton C Bell (Fear Factory) était devant la scène à mater tranquillement.
Arch Enemy hyper carré avec Angela Gossow survoltée, classique et METAL.
Les quelques personnes s'étant déplacées pour voir Ulver auront pu remarquer à quel point le groupe faisait office d'ovni (spécialement du coté de la Rock Hard Tent).
Finish sur un spécial 90's avec un Fear Factory qui renait lui aussi de ces cendres, certes Burton C Bell n'a plus la voix qu'il avait en 1995 mais l'usine à peur à retrouver son mordant en live. A noter : une demande en mariage faite sur scène, pas de fail, elle a dit oui.
Et pour conclure la soirée : Biohazard. J'attendais de voir et apparemment le porno ça conserve! Un set furieux, à 200 à l'heure. Le premier et dernier de l'été pour Biohazard (et le dernier de leur tournée de réunion). Parti avant la fin (avant le rappel quoi) on loupera la reprise de Pantera (rituel désormais?), damn!


On a « live tweeté » la journée d'hier et on fera de même aujourd'hui (genre pourquoi Walls Of Jericho joue à la place de Finntroll, que Count Raven à annulé sa venue, que Deftones c'était très bien, …), le Twitter Metalorgie. De nouvelles photos de ce samedi dans la nuit (ou matin même)!

Vendredi 18 juin 2010

Hellfest 2010 : aujourd'hui vous pourrez voir quelques infos via notre Twitter, ce soir (dans la nuit plutôt) : photos et report. Radio Metal couvre aussi le fest, et Core & Co fait de même sur Twitter.
Au programme du jour (entres autres) : Deftones, Finntroll, Monkey3, Infectious Grooves, Gorod, Crowbar, Ghost Brigade, Sick Of It All, The Young Gods, Godflesh, Sepultura, Fear Factory, Biohazard, Ulver, Watain, Arch Enemy, Loudblast, Swallow The Sun, Kampfar, ...

Mercredi 03 mars 2010

Du 13 au 15 mai aura lieu le Long'I'Rock à Longirod (prés de Lausane), au programme : Ska-P, Eluveitie, The Young Gods, Arch Enemy, Down, Trust, Katatonia, Ensiferum, Soulfly, Scorpions, Juliette Lewis, Nada Surf, Black Rebel Motorcycle Club, Gogol Bordello, ... Plus d'infos ici.

Vendredi 26 février 2010

Hellfest 2010 : Avec l'annonce des derniers groupes on a désormais le line up par jour, histoire de se mettre dans le bain (et découvrir les groupes si vous ne connaissez pas) on vous annonce donc ceux du vendredi 18 juin (samedi & dimanche on fait de même) :
Vendredi 18 juin :
Main Stage 1 : Deftones, Fear Factory, Sepultura, Infectious Grooves, KMFDM, Mass Hysteria, Tamtrum, Evile
Main Stage 2 : Biohazard, Sick Of It All, Arch Enemy, Finntroll, Crowbar, Walls Of Jericho, Eluveitie
Rock Hard Tent : Loudblast, Marduk, Ulver, Ihsahn, Asphyx, Kampfar, Necrophagist, Urgehal, Otargos
Terrorizer Tent : Godflesh, The Devil's Blood, The Young Gods, Nachtmystium, Between The Buried And me, Monkey3, Secrets Of The Moon, Negura Bunget, Ghost Brigade, Sigh, Magrudergrind, Carnifex, The Faceless
Les pass pour le vendredi (seul) sont en ventes ici.
Si vous êtes motivé pour réaliser les biographies / discographies de groupe manquant : explications ici.

Lundi 25 janvier 2010

Voici les nouveaux noms annoncés aujourd'hui pour le Hellfest 2010 :
John Garcia Plays Kyuss - Jello Biafra And The Guantanamo School Of Medicine - Biohazard - Anvil - Between The Buried And Me - Brant Bjork And The Bross - Delain - Discipline - Dew Scented - Evile - Gorod - KMFDM - Loudblast - Marduk - Mondo Generator - Nachtmystium - Nevermore - Nile - Otargos - Ratt - Sigh - The Young Gods - Watain - Y&T - Yawning Man
GWAR annule sa venue.
Les pass 3 jours sont en ventes ici, les pack bus + pass .
20 autres groupes restent à annoncer (tête d'affiche et pré tête d'affiche).

Vendredi 15 janvier 2010

Dannie Flesher, co fondateur du label Wax Trax! Records est décedé à 58 d'une pneumonie. Wax Trax! Records avait notamment fait découvrir ou sorti des albums de Front 242, KMFDM, The Young Gods, Revolting Cocks, Coil, Laibach, ...

Mercredi 20 mai 2009

Chronique live avec le Roadburn 2009 et son affiche totalement folle pour tout amateur de Stoner / Doom / Postcore / ... avec (en vrac) Neurosis, Colour Haze, Saint Vitus, Cathedral, Mono, OM, The Young Gods, Earth, US Christmas, Baroness, Grails, Orange GoblinUfomammut, ... Ca se lit , et pour les presque 200 photos c'est ici.

Lundi 18 mai 2009

Archive et The Young Gods seront en concert le 27 septembre à Cannes (Palais des Festivals).

Mercredi 01 avril 2009

L'affiche de l'édition européenne du festival Au delà du pâle, le festival de Névrose au sein du Brulure de la route festival (Tilburg, Hollande), est visible ici. Pendant cette journée on pourra voir Névrose, OM, Les jeunes dieux, Terre, Graal, Fleur de crâne, Zeni Geva,  Une tempête de lumière, Noël Américain, Daturas Gris, Six organes de l'admission, Amen Ra, Troupe de Neurot.

Jeudi 05 mars 2009

Le Noise Mag #9 avec Dälek en couv' sera en kiosque mi mars, au menu : Zu, Zombi, The Young Gods, Kylesa, Deerhoof, Wino, Eagles Of Death MetalCafé Flesh, ...

Lundi 29 septembre 2008

De nouveaux noms pour le Roadburn Festival 2009, en plus de Neurosis qui importe son Beyond the Pale Festival à Tilburg (Pays Bas) on retrouvera US Christmas, Akimbo et The Young Gods. Le festival aura lieu les 23, 24 et 25 avril. D'autres noms bien sûr à venir.

Lundi 22 octobre 2007

Paul Raven (Killing Joke, Ministry, Prong) est décédé samedi en France d'un arrêt cardiaque, il participait à l'enregistrement du prochain Treponem Pal avec les membres de The Young Gods. RIP.

Dimanche 29 juillet 2007

Suite et fin de notre périple suisse au Paléo Festival de Nyon avec une journée de samedi placée sous le signe des musiques électroniques avec les Young Gods et leur indus metal malsain, Air et leur pop électronique et Cassius et leur electro à tendance funk. Une journée qui aura également vu les prestations des punk suisse de Downless et Myband et enfin le one man show de Gad Elmaleh, très impressionné de se retrouver devant 35000 personnes !

Dimanche 15 juillet 2007

Encore une grosse journée hier au festival de Dour. Toujours dans la continuité des groupes d'hier on pouvait voir se débattre Sworn Enemy un peu refroidi par un public fatigué mais qui s'est réveillé pour Walls of Jericho. C'est Punish Yourself qui a véritablement enflammé la tente Eastpack assurant un show torride sur fond d'indus electro. Mais Dour proposait aussi le jazz noise du trio K-Branding, les experimentations du Black Engine et leurs deux batteries. Treponem Pal a un peu déçu, peut être trop retro malgré une prestation tout à fait correcte, déçu aussi par Black Cobra  qui s'est révélé efficace mais lassant. La fin de journée était surtout marquée par Griots and Gods (Dälek vs The Young Gods), qui a hypnotisé le public prenant des chemins sonores sinueux mais toujours d'une grande cohérence musicale. Pendant que Justice surfait sur leur hype, le duo d'Autechre perdait l'auditeur dans un bouillon sonore futuriste. C'est Venetian Snares qui finira d'éreinter la foule ne lui laissant aucun répit, noyer sous un breakcore imparable.

Lundi 25 juin 2007

Live Report : pour les malheureux non présents au Hellfest, le week end n'aura pas été perdu du côté de Paris, avec deux concerts exceptionnels. Premier report avec la confrontation de The Young Gods et de Dälek vendredi au Théâtre des Amandiers de Nanterre, évènement indus de l'année intitulé Griots and Gods. La suite demain...

Mardi 12 juin 2007

Noise #1 (ex Versus Mag) est dans les kiosques (en couv' : The Young Gods).

Mardi 22 mai 2007

Changement de nom pour Versus qui devient Noise. Le n°1 devrait voir le jour vers la fin mai. Au programme : Jesu, Dalëk,  The Young Gods, Neurosis, Unsane, Clutch, Type O Negative...

Dimanche 20 mai 2007

Petit rappel, non exhaustif, des festivals métal / rock / ... français (et proche) à venir pour cet été :
- 22 au 24 juin :
- Hellfest à Clisson (proche de Nantes) (Korn, Slayer, Dream Theater, Megadeth, Machine Head, Type O Negative, Within Temptation, Emperor, Neurosis, Immortal, Children Of Bodom, Hatebreed, Blind Guardian, Kreator, Therion, Mastodon, Cannibal Corpse, Mayhem, Moonspell, Edguy, Converge, Chimaira, Cynic, Aborted, Behemoth; 1349, Ephel Duath, Walls Of Jericho, Kickback, Mumakil, Brujeria, Lamb Of God, ...). Pass 3 jours : 100€
28 juin au 1er juillet :
- Rock Werchter en Belgique (Metallica, Muse, Marilyn Manson, My Chemical Romance, Björk, Air, Beastie Boys, Billy Talent, Pearl Jam, Artic Monkeys, Queens Of the Stone Age, Lily Allen, Snow Patrol, Peter Gabriel, The Chemical Brothers, Blonde Redhead, Incubus, Tori Amos, Mastodon, Interpol, Damien Rice, ...). Pass pour un jour : 75€ (deux jours complet déjà).
29 juin au 1er juillet :
- Eurockéennes de Belfort (Marilyn Manson, Queens Of The Stone Age, Arcade Fire, Converge, Hatebreed, Pelican, TV On The Radio, Sick Of It All, Air, Tryo, The Hives, Juliette and the Licks, Wu-tang Clan, Young Gods + Dälek, ...). Pass 3 jours : 90€
- Furia Sound Festival à Cergy Pontoise (Sonic Youth, Queens Of The Stone Age, Archive, Renaud, Tryo, Coldcut, Billy Talent, Groundation, Pleymo, Superbus, TTC, Naast, No One Is Innocent, ...). Pass 3 jours : 70€
- 6 juillet au 8 juillet :
- Festival des Terres Neuvas à Bobital en Bretagne (Marilyn Manson, Placebo, Elmer Food Beat, Status Quo, Pleymo, Tokio Hotel, Sinclair, Groundation, Renaud, ...). Pass 3 jours : 65.5€
- 12 au 15 juillet :
- Festival de Dour (Year Of No Light, Clap Your Gands Say Yeah, Herman Düne, High Tone, Sick Of It All, Sounds Like Violence, Walls Of Jericho, Brujeria, Gomm, Punish Yourself, Sworn Enemy, Treponem Pal, Keny Arkana, Merzbow, Sunn O))), The Setup, Converge, ... + de 200 groupes). Pass 4 jours : 78€
- 19 au 22 juillet :
- Les Vieilles Charrues à Carhaix (Bretagne) (Peter Gabriel, Arcade Fire, Tryo, Klaxons, Keny Arkana, Sean Lennon, Scissor Sisters, Kaolin, Rickie Lee Jones, ...). Pass 3 jours : 69.5€
- 2 au 4 août :
- Wacken (en Allemagne) (Dimmu Borgir, Iced Earth, In Flames, Lacuna Coil, Lordi, Immortal, Moonspell, Vader, 1349, Stratovarius, Therion, Bullet For My Valentine, Saxon, Sodom, ...). Pass 3 jours : 72€
- 24 au 26 août :
- Rock En Seine à Saint Cloud (proche Paris) (Tool, Björk, Arcade Fire, The Hives, Emilie Simon, Mogwai, Craig Armstrong, Kings Of Leon, Enter Shikari, Biffy Clyro, Les Rita Mitsouko, ...). Pass 3 jours : 98€

Vendredi 30 juin 2006

Chronique live du concert donné par The Young Gods le 20 avril dernier à Carmaux (Cap Découverte). 19 photos sont également à voir.

Jeudi 27 avril 2006

Nouvelle page avec la biographie / discographie de The Young Gods qui fête cette année leur 20 ans de carrière.

The Young Gods

Style : Rock de Synthèse
Origine : Suisse
Site Officiel : younggods.com
Amateurs : 40 amateurs Facebook :