logo The Tangent

Biographie

The Tangent

Andy Tillison et Sam Blaine (tous deux étant claviéristes-chanteurs dans Parallel Or 90 Degrees, alias PO90) créent ensemble The Tangent en 2002, recrutent des musiciens (dont le plus notable est le guitariste Roine Stolt, de Transatlantic et de The Flower Kings) et concrétisent leur projet avec The Music That Died Alone dès 2003. L’album fait son petit effet dans le microcosme du Rock Prog, avec ses relents easy-listening, ses cuivres omniprésents, ses titres ultra longs (plus de 20 minutes pour In Darkest Dreams) et ses structures à tiroirs. Alors qu’il s’agissait d’un projet « one-shot », l’engouement pour The Tangent pousse Andy Tillison et Sam Blaine à remettre le couvert avec The World That We Drive Through en 2004, qui marque le début des changements de line-up (Theo Travis, toujours en poste aujourd'hui, remplace David Jackson au saxophone et à la flûte). La composition du groupe devient à partir de là extrêmement protéiforme, laissant sur son chemin plus de deux douzaines d’ex-membres (on notera par exemple la participation de Gavin Harrison, batteur de Porcupine Tree), Andy Tillison étant la seule constante entre toutes les productions du groupe.

Malgré une musique complexe et un line-up en perpétuelle évolution, The Tangent continuera de sortir des albums toujours aussi sophistiqués à un rythme effréné, et même à planifier quelques tournées. Entre 2003 et 2013, au moins un album studio ou un live sera publié chaque année. Le groupe ne fait pas parler de lui en 2014 mais revient l’année suivante avec A Spark In The Aether (dont le sous-titre "The Music That Died Alone - Volume 2" fait écho au premier effort des Britanniques), puis avec The Slow Rust Of Forgotten Machinary en 2017, et avec Proxy en 2018.