Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips

Biographie

The Rebel Assholes

The Rebel Assholes (qui rejoint le club très fermé des groupes au noms un peu drôle) est un groupe de Montbéliard (25 represent !), dans le grand Est français, vous savez, là où sont nés Flying Donuts, Hawaï Samouraï, Second Rate, les Amis d’Ta Femme, Two Tone Club, Hellbats etc. Soutenu par l’association Mighty Worm, il enregistre en autoproduction un premier maxi 6 titres en 2004, puis enchaînent naturellement les concerts (et les répètes), toujours dans le grand Est, évoluant en levé de rideau de groupes tels que Twisted Minds, Freygolo ou encore Sons of Buddha… Affaire à suivre (de près)!

Chronique

3 / 5
1 commentaire (19/20).

Only 4 Tunes ( 2005 )

The Rebel Assholes (qui rejoint le club très fermé des groupes au noms un peu drôle) est un groupe de Montbéliard (25 represent !), dans le grand Est français, vous savez, là où sont nés Flying Donuts, Hawaï Samouraï, Second Rate, les Amis d’Ta Femme, Two Tone Club, Hellbats etc. Soutenus par l’association Mighty Worm, ils enregistrent en autoproduction un premier maxi 6 titres en 2004, puis enchaînent naturellement les concerts (et les répètes), toujours dans le grand Est, évoluant en levé de rideau de groupes tels que Twisted Minds, Freygolo ou encore Sons of Buddha

C’est dans un séduisant artwork que les rockeurs nous reviennent avec Only For Tunes (et un joli jeu de mot au passage?) en novembre 2005, toujours en autoprod (diy oblige) et toujours en famille (l’asso Mighty Worm). Dès les premiers accords de la démo, les choses sont claires : cette musique-là, elle vient de là, elle vient du rock’n roll baby (bah oui, vous n’aviez pas noté le THE devant Rebel Assholes ?). Le son bien dégueulasse (couillu aussi) des guitares, la voix braillarde et rentre-dedans, accentué sur les fins de phrases par les chœurs, une batterie mid-tempo, simple mais efficace, quelques jolies envolées de guitares toujours appréciées, le tout ficelé en un dizaine de minutes. Ça se passe comme ça dans le Punk-Rock (et roll aussi, un peu). A peine la galette introduite dans le lecteur, déjà elle est finie, et on ne résiste pas longtemps pour en remettre une couche. Mention spéciale au titre en français, "Insomnies", avec un refrain entraînant et un timing bien réglé.

Page MySpace.

A écouter :