Biographie

The Peacocks

Hasu Langhart : Chant / Guitare
Simon Langhart : Contrebasse
Jürg : Batterie

Les Peacocks se forment en 1990 avec Hasu au chant/guitare, Adi à la batterie et Michi à la contrebasse. Principalement influencés par le rockabilly et le psychobilly ils commencent par jouer des reprises aux anniversaires de leurs amis, mais arrêtent le groupe peu après à cause du départ de Michi.

Un an plus tard ils se reforment en version "familiale" après l'arrivée de Simon, 3ème frère Langhart, qui a entre-temps appris à jouer de la contrebasse. Ce line-up durera 5 ans (pendant lesquels le groupe fera une centaine de concerts) et sera celui du premier album du groupe Come With Us sur lequel les influences punk viennent se greffer à celle du psychobilly.

Juste avant leur première tournée aux USA et au Canada Adi décide de quitter le groupe mais est remplacé avec succès par David, quatrième frère qui connaissait toutes les parties de batteries du combo. La tournée est couronnée de succès et le groupe de retour sur le vieux continent trouve un nouveau batteur fixe en la personne de Toni.

Entre 1997 et 2001 le groupe tourne partout ou il peut et fait plus de 300 concerts au Japon, aux USA, au Canada et en Europe. Ils enregistrent In Without Knocking (1998) et quelques années plus tard Angel (2001), qui coïncidera avec la signature des suisses sur Asian Man Records. Le single "Anger And Demand" atteint la première place des charts indie au Japon.

Toni quitte le groupe en 2002 pour se consacrer à sa famille et est remplacé par Jürg.

It's Time For The Peacocks sort en 2004 sur 5 labels différents (Leech, Crazy Love, Household Name, Asian Man et TV Freak) et 3 continents. Entre 2004 et 2007 ils tournent à nouveau un peu partout (à nouveau plus de 300 dates) et partagent l'affiche avec un nombre impressionnant de groupes (dont Bad Religion, NoFX pour ne citer que les plus connus). Ils font une petite pause aux Etats-Unis après leur passage dans 14 états différents afin d'enregistrer Touch & Go, sorti fin 2007 sur People Like You.

Début 2008 le groupe sort Gimme More, compilations de B-sides issues de la session d'enregistrement de Touch & Go.

Chronique

14.5 / 20
0 commentaire

Gimme More ( 2008 )

"They are around forever. 15 years or so. They’re cool. They look good. And they love what they do (almost always. Just like the audience)." Voilà ce qu'on peut lire sur la page du groupe et il faut l'avouer, il n'ont pas vraiment tort.

Un des groupes les plus punk-rock (label, compagnons de tournée) de la scène psychobilly actuelle, les Peacocks se sont créés une solide réputation au fil des années, en témoignent pas moins de 700 concerts de par le monde et les signatures successives sur des prestigieux labels tels que Asian Man, Household Name et maintenant People Like You.

Cette nouvelle production est plus posée, plus rock'n'roll. Les Peacocks ont ralentis le rythme au profit du swing et des refrains obsessionnels, toujours avec cette classe spécifique qui a fait leur succès. Les frères Langhard sont à nouveau en grande forme, à l'image de leurs énergiques prestations live on imagine parfaitement Simon slapper et double-slapper sa contre-basse à s'en effacer les empreintes digitales, chevauchant son instrument d'un bout à l'autre de la scène, accompagnant son frère sur la plupart des refrains présents sur la galette. Hasu de son coté assure chant et guitare en frontman charismatique, alternant riffs et solis dantesques entre deux cigarettes, le rock n'a pas le temps de se reposer.

Difficile de retenir son corps sur les endiablées “Half Mast Flags?, “Happened Before? et “Can't Keep A Good Man Down? ou de ne pas siffloter les paroles de “Drink Alone? ou “I'm Not Gonna Tell You What Happened Last Night? (dont le seul titre fait déjà sourire). Les deux autres titres, plutôt anecdotiques, sont au final les seuls à réellement mériter leur statut de “chutes de studio?. Car bien que la qualité soit au rendez-vous ce “Gimme More? (nom du morceau bonus offert sous forme de clip vidéo) est en effet un recueil de B-sides et seule la présence de 16 morceaux sur Touch & Go (sorti quelques mois auparavant) paraît justifier l'absence de certains de ces sept titres sur celui-ci.

Power-trio s'il en est, les Peacocks continuent de construire leur histoire refrains après refrains, s'établissant au fil du temps comme une pointure incontestable de la scène alternative suisse et européenne. Gimme More !

Voir le clip de "Gimme More" sur la page MySpace du groupe.

A écouter : Half Mast Flags, Can't Keep A Good Man Down