Chroniques
Pochette Meandering Soul
Pochette II
Pochette Conquering
Pochette Das Album Pochette Time Bends
Découverte
Pochette HISS

Titre : Amputechture Année : 2006
Nombre de titres : 8
Collection : 17 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 17.31/20 (13 avis dont 11 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Laisser votre avis

Commentaires

burning frost 18 / 20 Le 21/02/2010 à 16H31

Un album perturbant de bordel, tout y passe dans n'importe quel sens mais sans tomber dans l'incohérent, ce qui est un véritable exploit.

Par contre, je ne le trouve pas si difficile d'accès. C'est vrai qu'il prend 2-3 écoutes obligatoires avant de s'y retrouver mais c'est rien comparé à d'autres groupes qui m'ont demandé 10-15 écoutes.

LSB 18 / 20 Le 06/02/2010 à 19H44

C'est vrai qu'il est plus dur d'accès, mais avec le temps, c'est devenus de loin mon préféré du groupe.

Mouseclick 16 / 20 Le 10/03/2009 à 10H47

Un excellent album, mais un peu en dessous des deux premiers.
Il est moins accesible, déroutant a la première écoute mais ca reste du mars volta, donc on sait qu'a un momment on va aimer ca.

Donc on se force a remettre le disque dans le lecteur et a le réécouter, et au bout de la 3eme fois, ho surprise, y'a des morceaux qui commencent a nous rentrer dans la tete...
la timbrée:tetragrammaton,
la latino-psyché:Viscera Eyes,
la belle ballade planante:Asilos Magdalena,
et ma préférée:the day of baphomets.

Un bon album au final

stonegirl 18.5 / 20 Le 04/02/2009 à 18H51

Difficile de rentrer dedans, mais une fois qu'on a franchi le cap, comment ne pas s'émerveiller devant le talent de ces mecs ! On en prend plein les oreilles, ça part dans tous les sens, c'est inspiré, énergique... Un régal à écouter sans modération !

Nels 12 / 20 Le 28/05/2008 à 11H49

album décevant comparé aux 2 précédents

OneDayAllThis 20 / 20 Le 20/02/2008 à 23H42

Très difficile d'acceder à leur univers dans cet album , mais on s'apperçoit au fur et à mesure que c'est un chef d'oeuvre

letatar 18.5 / 20 Le 09/07/2007 à 23H54

The Mars Volta continue de se lâcher dans son free-rock énergique.
Absolument tous les musiciens présents sur l'album sont excellents (très bonnes percus notamment), et Cedric Bixler-Zavala ne se fixe lui non plus aucune limite dans son chant.
Tantôt fou, tantôt émouvant, un régal pour peu qu'on accroche !

rykz 19 / 20 Le 04/11/2006 à 16H58

tout simplement ahurissant ... mais ou vont-ils chercher tout ça ... certaine phase sont litéralement jouissive .. à ecouter longuement car TMV sont long à assimiler dans leur album .

Vermilion* 19 / 20 Le 08/09/2006 à 19H20

album beaucoup plus energique et direct que les precedents un chef d'oeuvre

[BoB] 19 / 20 Le 30/08/2006 à 00H09

Alors voilà, nouvel opus des deux touffus, une surprise en somme car sorti un an et demi seulement après Frances the mute.
Pourtant on ne peut pas dire qu'ils ont fait les choses à moitié. je ne le connais pas encore parfaitement parce qu'un album de TMV est en général assez difficile d'accès (le côté progressif) et demande beaucoup d'attention.
Il est clair que pour moi, avec Amputechture, TMV passe à la vitesse supérieure : Cedric pousse sa voix encore plus loin dans les aigus, Omar affinie son style si particulier, et le groupe reparcourt à nouveau la musique dans sa globalité sous des airs de surréalisme musical, en incrustant une instrumentation plus variée que sur les albums précédents.
Pourtant, ma première écoute fut une légère déception. Je ne cacherais pas que l'intro me rappellait d'abord Inertiatic en peu plus pâteux, et que Vermicide me paraissait un peu trop plat, dans son refrain qui manquait d'originalité... Mais j'ai oublié un détail : pistes par pistes, TMV perd de son sens : c'est un ensemble qui se doit d'être écouter du début à la fin pour qu'on puisse le comprendre.
Et ici, ils ont simplement varié leurs influences. Bien que celles-ci se situent toujours dans le rock progressif, on reconnaît quelques passages un peu jazz ou blues : le groupe élargit son horizon. Dans la forme, il n'est pas aussi décousu que Frances the mute mais pas non plus aussi carré que De-loused... C'est une nouvelle expérience. Chansons à l'acoustique (la mélancolique et profonde Asilos Magdalena) solos de basse ou de guitare, envolés psychédéliques, le groupe ne perd en rien de sa qualité et va même encore plus loin.
A savourer, encore et encore.

[email protected] 12 / 20 Le 17/07/2006 à 10H20

Je ne l'ai pas encore ecouté avec une oreille attentive, mais il m'a l'air un plus plus mou que "Frances the mute".
Mais bon ma note risque d'être modifiée vers le haut car je connais et j'apprecie l'ENORME talent de ce groupe.
A suivre.....