Biographie

The Great Montana Collapse

Originaire de Dijon et composé de membres d'After Taste ou Kazan, le groupe sort une première Demo en 2013, suivie par quelques années de silence. Il faut attendre 2022 pour voir Every Dusk, Every Dawn, leur premier EP, arriver.

Chronique

Every Dusk, Every Dawn ( 2022 )

Dans le fatras de sorties régulières, on passe parfois à côté de pas mal de disques. Soit du fait d’un style qui ne parle pas, soit d’un artwork peu engageant, ou tout simplement par manque de temps. Là, du fait des groupes précédents (KazanAfter Taste), on prend le temps de faire tourner quelques fois ce Every Dusk, Every Dawn, premier EP de The Great Montana Collapse.

Cinq titres suffisent ici pour ce premier EP, neuf ans après une Demo de cinq titres. Entre Post Hardcore et Post Metal, le combo a profité d’un passage chez MyRoom Studio pour sortir le grand jeu. Ca prend ses aises sur « Still Standing », avec un aspect presque Time To Burn par moment, si ce n'est une volonté de frôler Cult Of Luna (le passage instrumental purement Post du second quart) tandis que les passages plus posés de « The Small of Torches » évoquent un peu tout ce qui gravite autour du Post Hardcore plus classique, orienté fin 2000, lorgnant un peu vers les riffs chaotiques des groupes plus torturés du genre sur certaines tensions. Classique ne veut néanmoins pas dire mauvais, mais peut être parfois un peu fourre-tout, à l’image de ce « The Mountain » et son passage syncopé final.

Derrière cet artwork, on devine aisément à quoi ont été bercés les musiciens pendant quelques années (le riff très chaotic / noisy de « Dreadful Teeth »). Dans les parties vocales, on est assez loin d'un chant écorché qui relèverait l'ensemble mais plutôt un travail majoritairement centré sur un chant clair de Julien, avec quand même quelques mots hurlés ("Still Standing") parfois en appui sonore (« Dreadful Teeth ») : plutôt une bonne assimilation de l’ensemble, qui a le mérite d'être un tout cohérent.

Avec Every Dusk, Every DawnTGMC sort un disque aux tendances Post Hardcore (terme dorénavant un peu fourre tout) que l’on prendra le temps d’écouter si l’on veut approfondir le style. Loin d'être mauvais dans sa composition, même si manquant d'un peu de surprise à mon gout après quelques écoutes, ce premier opus propose des passages nuancés (« The Smell of Torches », à mon sens le moins intéressant des cinq titres) mais aussi de bons morceaux (« Dreadful Teeth »).

The Great Montana Collapse

Style : Post Hardcore
Tags :
Origine : France
Site Officiel : https://linktr.ee/thegreatmontanacollapse
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :