logo The Forces Of Evil

Biographie

The Forces Of Evil

The Forces Of Evil est en quelque sorte un groupe "best of" de la scène ska d'Orange County (Californie, berceau du revival ska).
Leur histoire débute en janvier 2001 avec la rencontre entre les membres de feu Jeffries Fan Club (Justin: batteur (officiait également dans Longfellow), Derek: bassiste et Chris: trombone (aussi dans The Specials)) avec le charismatique chanteur/guitariste de Reel Big Fish: Aaron Barrett. Vinrent ensuite se greffer Jay (trompettiste des Scholars), Jonny (trombone dans Lone Raspberry) et John à la deuxième trompette. Ce qui nous donne donc 7 musiciens expérimentés: 2 trompettistes, 2 trombones, 1 chanteur/guitariste, 1 bassiste et un batteur.
1 an et demi plus tard, F.O.E. sort son premier EP intitulé Because We Care… qui présente un style ska épuré, simple et efficace.
Ce n'est qu'en mars 2003 qu'un LP intitulé Friend or FOE? voit finalement le jour; un album qui s'est fait attendre mais il n'aurait pas pu en être autrement avec l'emploi du temps chargé d'Aaron Barette au sein de RBF (tournées, nouvel album: Cheer Up…)

Chronique

Friend Or FOE? ( 2003 )

Pour commencer, il est peut être nécessaire de préciser que sur les 11 titres qui composent l'album, on retrouve les 5 qui formaient le EP + 2 reprises (une de Suburban Rhythm et une autre plus surprenante de Van Halen (!!!)) et enfin 4 nouveaux titres.

Pour les morceaux composés pas FOE, on retrouve évidemment un croisement entre Reel Big Fish et Jeffries Fan Club. L'ambiance est donc assez festive bien que les éléments de ska traditionnel soient ici bien représentés.

La section cuivres est puissante (ceci étant principalement dû au doublage des instruments), toujours en accord avec la mélodie principale, et elle se permet même de lancer des riffs suivis par la suite par la guitare. Elle accompagne sur toute la durée des chansons, sans se contenter des refrains pour s'exprimer. L'échange trombone / trompette est efficace et chacun exploite parfaitement ses capacités et sa plage de sonorités.
Pour les fans de ska trad', on retrouve même des passages très jazzy avec solo de cuivres.

La guitare elle, sait se montrer aussi discrète que bruyante: tantôt elle se contente d'accompagner les cuivres ("Maybe I'm Wrong", "Hey! Woo! Yea!"), tantôt elle lance de gros riffs ("Angry Anthem"); et encore dans une autre catégorie, Aaron Barett exprime ses ultimes talents à travers des solos prenants aux sonorités jazzy.

Autre particularité du groupe: Aaron (avec sa voix claire et mélodique, jamais forcée) n'est pas l'unique chanteur de la bande, et les autres membres du groupes font bien plus que de simples chœurs, comme en témoignent 2 morceaux chantés respectivement par Derek Evil et par Johnny Evil et sa copine ("Independent" et "My Life")

Du côté de la base rythmique, pas de doute possible: le batteur et le bassiste jouaient auparavant dans Jeffries Fan Club et leur complicité se ressent réellement dans l'album. C'est rapide et groovy.
Derek Evil (basse) se trouve d'ailleurs toujours une place grâce à des riffs aussi lourds qu'imaginatifs.
Quant au batteur (Justin Evil), la variété de son style éclaire les rythmes ska normalisés et allie rapidité et technicité.

Le pari est donc réussi pour FOE, même si on pourrait déplorer des paroles banales (hormis peut être sur "Fight") et la courte durée du cd (26 minutes pour 11 titres, dont 5 titres repris du EP), le tout en 2 ans…Enfin, Aaron Barett est un homme très occupé par Reel Big Fish…

Pour conclure, tellement le mélange est homogène, on pourrait conseiller cet album tant aux fans de Reel Big Fish et/ou du Jeffries Fan Club, qu'aux personnes voulant s'initiés au ska ou encore aux amateurs avertis…

A écouter : Vague Love Song ; Angry Anthem ; Fight
The Forces Of Evil

Style : Ska / Punk
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel : theforcesofevil-ska.com
Amateurs : 1 amateur Facebook :