Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

logo The Fauns

Biographie

The Fauns

The Fauns est originaire de Bristol et s'est formé en 2007 avec Alison Garner (Chant), Lee Woods (Guitare), Elliot Guise (Guitare), Michael Savage (Basse) et Tom Adams (Batterie). Ils sortent en 2009 leur premier album éponyme chez Laser Ghost Recordings, mais en dépit d'une promotion peu importante, le groupe commence à faire parler de lui en Angleterre. Un second album, Lights, est enregistré en 2013 et sort à la fin de l'année via Invada Records. The Fauns a notamment tourné avec College et Alcest.

Chronique

14.5 / 20
1 commentaire (14.5/20).
logo amazon

Lights ( 2013 )

The Fauns commence petit à petit à se connaître outre-atlantique, notamment grâce à quelques dates avec College l'année dernière, puis cette année avec Alcest. Mais c'est surtout en vue de la sortie de son second album sobrement nommé Lights chez Invada (le label de Geoff Barrow de Portishead) que les anglais bénéficient d'une meilleure promotion qu'à ses débuts amateurs ainsi qu'une reconnaissance amplifiée.

Lights prend sa source en plein dans les années 90 et à son écoute plusieurs noms viennent rapidement aux oreilles. My Bloody Valentine apparaît comme une évidence, auréole le disque de son spectre gracieux comme sur Seven Hours par exemple pour ces moments de douceur chaleureuse ou In Flames lorsque les éléments se déchaînent. Évocation de Slowdive bien entendu sur le psychédélique Rise, mais aussi d'A Place To Bury Strangers dans ses envies d'un Rock rapide et tendu comme le porte si bien le titre Let's Go.

The Fauns, c'est donc un peu de tout ça, avec une approche oscillant entre Dream Pop / Shoegaze / Indie Rock et Noise et si dans l'ensemble ça ne décrochera probablement pas la mâchoire aux plus aguerris dans le genre, les anglais ont au moins le mérite de bien poser les choses et de jouer de bons morceaux. On respire à plein poumon sur le revigorant 4 AM, une véritable perle qui en ferait fondre plus d'un avec un petit côté The XX, Nothing Ever nous écrase de ses cordes en papier de verre et sa rythmique de plomb, alors que Ease Down fait le pont entre mélodies et explorations bruitistes.

Lights se trouve en fait être une passerelle maintenue en équilibre par de solides bases qu'elles soient constituées de rêveries pop ou d'attaques noise. The Fauns ne choisi donc pas l'un ou l'autre. Il est un peu des deux, même si dans son ressenti global, il tire d'avantage vers cette envie d'évasion et d'élévation que pour une approche décapante. Posé là, sans prétention aucune, mais avec fraîcheur, The Fauns convainc sans mal notamment grâce à la performance d'Alison Garner qui nous charme de ses gracieux murmures, de sa voix allongée sur un lit de coton, quitte à ce que, parfois, elle entre en confrontation avec ces terribles guitares carnassières (With You).

Ainsi, voyez Lights comme un savoureux moment de détente après une journée harassante, comme ces quelques délicieux rayons de soleil qui nous réchauffent d'un froid hivernal. Ecoutez Seven Hours pour vous éveiller les sens, laissez vos songes prendre vie sur 4 AM et enfin tombez amoureux sur l'acoustique Give Me Your Love. Ce sera tout.

The Fauns

Style : Dream Pop / Shoegaze / Indie Rock
Tags : - - -
Origine : Royaume-Uni
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 3 amateurs Facebook :