Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den Pochette Broken Play

Titre : Autotheism Année : 2012
Acheter : logo amazon
Label : Sumerian Records
Collection : 1 membre possède cet album.

Moyenne lecteurs : 17.31/20 (8 avis dont 7 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé Autotheism aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

slaughtear 17.5 / 20 Le 13/01/2013 à 23H45

Très bon album, entre death technique et metal prog à la Devin Townsend. Le clair se mélange parfaitement bien avec cette musique déconcertante. Le trio Autotheism donne des frissons... Une réussite.

JcKmAr 18 / 20 Le 16/12/2012 à 12H22

L'attente fut assez longue (on est loin de Time et Wintersun certes) mais il est enfin là : le successeur au monstreux Planetary Duality est dans la place ! Le groupe de Michael Keene a franchement fait preuve d'une évolution remarquable en passant d'Akeldama, solide mais pas extraordinaire albume de 2006 à justement ce Planetary Duality, 2 ans après, bijou de Death technique progressif. Après plusieurs tournées, on entendait déjà un nouveau morceau en Mai 2011 (!) mais depuis de l'eau a coulé sous les ponts et leur nouvel album pointe enfin le bout de son nez. Avec les nombreuses interviews que Keene a pu faire, il nous a parlé d'un album bien plus "moody" (ambiancé, émotionnelle comme vous voulez), moins rentre-dedans. Mais rassurez vous qu'il disait, vous retrouverez toujours les parties brutales typiques de The Faceless.

Bon ben il a clairement raison Michael sur ce coup. On est assez loin du rendu de Planetary Duality, ça en est franchement déconcertant. Il y a énormément de choses à dire sur cet album, alors faudra s'accrocher ça va être long !

Le groupe a déjà subi un chamboulement de line-up. Les seuls rescapés sont donc Michael Keene et Lyle Cooper (le drummer). Exit donc le bassiste, le second guitariste et malheureusement, le growleur Derek "Demon Carcass" Rydquist (un surnom de ouf). Ce mec avait un coffre énorme et un timbre de catacombes. On remplace le tout par Geoffrey Ficco (chanteur), Wes Haugh (second guitariste) et l'énormissime Evan "Le Brasseur" Brewer (jdéconne pour le surnom LOOOL).

Tiens c'est parfait pour enchaîner sur la production, toujours aussi clinique mais manquant quand même de vie. C'est trop froid, pas assez organique je dirais. Et le talentueux Brasseur (je suis un vrai déconneur hein) est pratiquement absent du mix. Me dites pas que c'est le format MP3 bla bla, j'ai le CD et j'ai beau le mettre en FLAC, OGG, dans ma chaîne hi-fi rien n'y fait, je l'entends pas. C'est honteux, M. Keene ! Oui je le blâme car c'est lui le responsable de A à Z de pratiquement de toute la musique : produit et mixé au Keene Machine Studios, les morceaux ont tous été composés par lui seul (à part Ten Billions Years, en duo avec Haugh) et toutes les lyrics sont faites avec Ficco.

Bon hormis cet prod, le changement radical opéré est quand même sacrément réussi. Quel prise de risque ! Déjà, premier changement, le chant clair de Keene. Il est présent sur à peu près tous les morceaux, notamment sur Autotheist Movement III: Deconsecrate ou Keene se met un peu à la place d'un gourou. Normal vous me direz, on parle d'Autotheism, le culte automatique. D'ailleurs ces 3 parties sont surprenantes et géniales. Elles s’emboîtent très bien ensemble pour un résultat dantesque.

Globalement, on sent la grosse influence Cynic pour l'expérimentation (claviers, vocoder, saxo...etc), BTBAM, quelques passages Dream Theater. Bon C'est assez marqué mais ça passe super bien. Aucun morceau ne se ressemble, on a du bien bourrin avec Autotheist Movement II: Emancipate, de l'écrasant avec Ten Billions Years et du mélo avec In Solitude. La petite Hail Science faite avec Sam de Windows 98 (pour les connaisseurs) est la seule interlude du skeud. C'est bien homogène et surtout, une fois de plus, doté d'une grosse identité.

The Faceless et Michael Keene ne joue dans la même catégorie que ses pairs. Il est passé à autre chose. Innovation, prise de risque, expérimentation et réussite sont les maîtres mots d'Autotheism. Je peux très bien faire le parallèle avec BTBAM, qui comme The Faceless, n'a pas les boules d'expérimenter et de tenter de nouvelles choses. Pour l'instant, c'est l'album de l'année avec celui de BTBAM.

Master Of Kudpet 17 / 20 Le 03/12/2012 à 21H08

Comme le disent les commentaires précédents même chose, différents mais surprenant.

La remarque du dessous est marrante, le chanteur en "clean vocals" me fait penser au chanteur de Textures mais celui d'avant.^^

rasectional 19 / 20 Le 09/09/2012 à 11H43

Bien différents des autres albums et bien meilleur tout simplement la maturité y est, plus progressif. Pour le chant clair il me fait étrangement penser a celui du nouveau chanteur de Textures, donc un chant qui colle très bien avec l'instru rien a redire!

kronembourgeois 18 / 20 Le 06/09/2012 à 06H46

Différent des 2 autres albums, moins de blast, plus de chants clairs. La technique est toujours présente, avec plus de maturité dans les compositions. Les 3 premiers morceaux sont fabuleux, coupé en 3 parties logiques et maitrisées, du pur génie ! A écouter d'une traite !

Ca Déchire 18 / 20 Le 28/08/2012 à 22H21

Un album surprenant, beaucoup plus progressif que les 2 précédants : le côté "brutal" des composition se fait plus discret, avec seulement un morceau ou l'on ne souffle pas une seconde (Hymn Of Sanity).

Cependant, The Faceless n'a clairement pas simplifié sa musique pour être plus accessible.
En effet l'album dans son ensemble reste salement technique et l'on ne peut que rester sans voix, devant, notamment, le talent de Michael Keene et son travail à la guitare (ho mon dieu, Emancipate ...) et celui du batteur.

Le chant de Keene (très présent) en repoussera plus d'un, il ne m'a pas spécialement dérangé, et puis franchement on a vu pire niveau clean vocals ...

Bref, une surprise pour ma part, ni spécialement bonne, ni spécialement mauvaise, juste une évolution intéressante à laquelle je ne m'attendais pas.

Les morceaux que je préfère : Emancipate (LE chef d'oeuvre de l'album pour moi !), Hymn Of Sanity et In Solitude.

patheatley 17 / 20 Le 17/08/2012 à 05H12

Album différent des deux autres. Beaucoup de clean vocals. Certains seront très déçus, j'en suis sur. Cependant, une fois qu'on passe par dessus le fait que le groupe n'a pas voulu répéter la recette des deux premiers albums, je crois qu'on peut apprécier totalement cet album. De mon côté, je suis incapable de me sortir de la tête les 3 premières chansons de l'album. C'est du pure génie! L'album s'essouffle un peu à la fin mais juste pour les trois premiers titres, on peut qualifier l'album de chef d'oeuvre. Reste que, l'album n'est pas ce qu'on attendait de the faceless. J'approuve le changement pour cet album, mais pour le prochain, je serai très déçu si on revenait pas à la brutalité des deux premiers opus!

The Faceless

Style : Deathcore / Death Metal
Tags : - -
Origine : USA
Myspace :
Facebook :
Amateurs : 42 amateurs Facebook :