Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere
Pochette Spotted Horse Pochette Full Upon Her Burning Lips
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den
Pochette Broken Play Pochette ...

Biographie

The Dresden Dolls

Couple ou pantins désarticulés, The Dresden Dolls (Amanda Palmer - chant et piano et Brian Viglione - batterie) se rencontrent en 2001 et se réclament à mots couverts du mouvement gothique, préférant l'appellation cabaret punk Brechtien.

Reconnu pour la dimension théâtrale de ses concerts, où se mêlent en orgie théâtre, danse, peinture et musique, le duo sort une première compilation live, A Is for Accident en 2003 suivi d'un album éponyme, l'année d'après, premier véritable effort du groupe qui préfère la chaleur de la scène et du public à l'isolement en studio. Elargissant progressivement leur public, les Poupées de Dresde ouvrent pour Nine Inch Nails en 2005, médusant notamment le public français avec des reprises de "Amsterdam" de Jacques Brel et de "No One Knows" de Queens of the Stone Age. Un premier DVD comprenant un concert au Paradise Club de Boston, leur ville d'origine, et diverses performances artistiques avant le show conclut cette première période fin 2005.

En 2006, sort Yes, Virginia et le groupe enchaine les festivals durant l'été avant de se séparer temporairement en 2007, le temps pour Amanda Palmer d'enregistrer son album solo, Who Killed Amanda Palmer?, qui sortira un an plus tard. Peu après, du reste, la sortie de No, Virginia, comrpenant b-sides et inédits issus des sessions d'enregistrement de Yes, Virginia.

A la rentrée 2008, The Dresden Dolls confirme son hiatus; les poupées semblant ne plus sur la même longueur d'onde ni musicalement ni en privé.