Albums du moment
Pochette Spotted Horse
Pochette Full Upon Her Burning Lips
Pochette Our Voices Will Soar Forever Pochette Back In Business
Chroniques
Pochette Algleymi
Pochette Carrion Spring
Pochette Downward Motion
Pochette Old Star
Pochette The Chosen One Pochette A Throne of Ash,

Biographie

The Draft

Chris Wollard: Chant/Guitare
Jason Black: Basse
George Rebelo: Batterie
Todd "Wonderboy" Rockhill: Guitare

3 noms déjà bien connus : Jason Black, Chris Wollard et George Rebelo ; membres éminents de Hot Water Music, formation punk hardcore des années 90/2000 qu’on ne présente plus. 2005, patatra, après 10 ans d’existence et 6 ans d’actives tournées, la formation de Gainesville décide d’arrêter. Envie de tourner la page, de repartir sur un autre pied, dit on en coulisse. La pilule est dure à avaler pour les fans. Heureusement, à peine les affaires mises dans les cartons qu’on redéballe tout. Les floridiens ont encore de la musique dans les veines. Ils engagent alors le vieux pote Todd Rockhill à la gratte pour reformer un quatuor et retournent aussitôt au boulot. 2006, Epitaph qui soutenait déjà HWM sort A Million Pieces, dans un style toujours percutant mélangeant aussi bien des influences Samiamesque, Bad Religionesque que Fugazienne. Le combo insiste pour être reconnu comme un projet nouveau et à part entière, et non une voie parallèle.

Après une première tournée sur le Vieux Continent en octobre / novembre '06 (aux côtés de leurs potes de Samiam), ils reviennent en Europe en août 2007, juste avant de réintégrer les studios aux Etats Unis pour enregistrer un deuxième opus en octobre.

Chronique

In a Million Pieces ( 2006 )

Tendre l’oreille et sourire ; s’imprégner de cette voix familière qui ravive de si bons souvenirs. The Draft, comme un flacon de parfum qu’on ouvre à nouveau et qui enivre comme autrefois. Le nom a changé mais les senteurs demeurent.

Après 12 ans au sein de Hot Water Music, Chris, Jason et George ont voulu changer d’air, faire peau neuve, trouver le second souffle pour créer à nouveau, comme aux toutes premières heures. Nouvelle épiderme donc, mais cœur identique. Bilan de l’électrocardiogramme: des pulsations rock à revendre et une envie retrouvée, palpable dès l’entame avec un « New Eyes Open » de haute facture (« That’s what I like about it, It’s not so complicated… »). Le plaisir leur va si bien. Guitares qui grimpent et descendent, baguettes bien impliquées, refrain perlé, The Draft séduit, très rapidement, notamment par cette capacité à ne pas forcer, à jouer juste, sans surenchère, en « laissant venir ». Apport du collectif au chant pour « Lo Zee Ros », pédale douce introductive pour « Let it Go », cordes taillées façon « Nothing’s Wrong » de Frenzal Rhomb pour « Alive or Dead », le puzzle comporte bel et bien des milliers de pièces.
 
Alors qu’on se le dise sans détour, The Draft n’a de novice que l’appellation. Ses années d’expérience reluisent : production de qualité, savoir-faire mélodique, variations des genres. Une nouvelle fois, Chris survole les débats au micro, avec une telle maîtrise qu’on a parfois l’impression que les instruments s’écartent littéralement pour laisser libre cours au maestro (« Not What I wanna Do »). Capable d’attacher le morceau au bout de ses cordes vocales et de le tirer à lui tout seul des rivages du hardcore jusqu’à ceux du punk mélodique, le frontman régale l’auditoire. Le combo n’est pas en reste pour autant, en apportant quelques sonorités « osées » comme cette trompette (« Wired ») ou ces chœurs efféminés (« Alive or Dead »).


Plutôt nouveau chapitre que véritable nouveau livre (sans pour autant ressembler à un plagiat de sa propre œuvre), The Draft s’ouvre avec ce premier opus un horizon déjà crépitant, fondé sur une indéniable sensation d’envie, auréolée d’énergie. Sorte de version assagie de Caution (retrouvera t on jamais une telle exécution musicale?), dans la veine de The New What Next, mais avec plus d’allant, A Million Pieces démontre que Chris and Co sont toujours en haut de l’échelle. Alors, Hot Water Music ? The Draft ? Qu’importe le flacon, pourvu qu’on ait l’ivresse.

A écouter sur la page myspace.

A écouter : New Eyes Open , Alive or Dead , Wired .
The Draft

Style : Punk Rock/Power Pop
Tags : -
Origine : USA
Site Officiel : thedraftband.com
Amateurs : 1 amateur Facebook :