Albums du moment
Pochette Ritma
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds Pochette The Quiet Earth
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz

logo Taken

Biographie

Taken

Lassés de leur groupe punk rock respectif, Ray Harkins (chant) et Chad Tafolla (guitare) forment le groupe durant l'été '97 alors qu'ils sont âgés de respectivement 16 et 17 ans. En octobre '98, le quintet enregistre sa première démo à San Diego, Californie. Non contents du résultats, ils retournent s'enfermer 9 mois plus tard pour se fendre d'un 7" The Haven/Crayons qui leur permettra de démarcher les labels, surtout Goodfellow Records qui deviendra leur première véritable maison.
Le EP Finding Solace in Dissension (juillet 2000) résulte donc de l'offre du label, et il permet au jeune groupe de faire sa première grosse tournée nord américaine. L'année suivante, c'est leur premier album complet And They Slept qui sort et qui les fait connaître un peu plus au public.
En octobre '01 puis mai '02, le groupe voit successivement partir son batteur puis son deuxième guitariste. Le temps que la bande se consolide à nouveau et qu'elle tourne encore un peu, 2 années se sont écoulées et c'est au printemps 2004 que la décision est unanimement prise de se séparer. Néanmoins un dernier EP est enregistré pour Goodfellow, Between Two Unseens sort en juillet '04.

Chronique

Between Two Unseens EP ( 2004 )

Après un album énergique et convaincant, Taken tire sa révérence avec cet ultime EP. Et pourtant la fougue du quintet ne semblait pas entamée par la séparation programmée.
Comme chez tout groupe de screamo qui se respecte, l’une des choses que l’on remarque le plus vite c’est l’intensité, la passion et la sincérité dans le chant crié (mais parfaitement équilibré… c'est-à-dire ni trop dans les aigus, ni trop dans les graves) de Ray qui lâche ses tripes dans un savant mélange de puissance exacerbée et d’émotions pleinement dévoilées.

L’intelligence et la sensibilité musicales de Taken n’ont jamais été aussi développées (c’est remarquable dès le premier titre "Arrested Impulse") : toujours en mélodie, les californiens alternent les passages rapides, puissants et les interludes plus calmes et planants (qui dominent quand même ces 5 titres), jouant quasiment sans cesse sur des effets d’écho, de reverbe… grâce à une deuxième guitare (parfois dédoublée par la première) au son plus clair et subtilement en retrait.

Ce petit tour de passe-passe leur permet d’établir solidement une ambiance quelque peu mélancolique (mais cependant moins sombre et écorchée que chez un Yaphet Kotto ou Envy) qui est en bonne partie responsable du charme de cet EP, d'autant plus qu'elle est renforcée par les vocalises de Ray. Je serais presque tenté de dire que la sincérité fait le reste, mais ce ne serait pas rendre justice à la qualité du songwriting…
Des mélodies à fleur de peau, ballottées entre la fragilité et la rage, qui offrent un contraste des plus prenants; des montées riches en émotions, des contre temps maîtrisés, des relances vigoureuses emmenées par un batteur au jeu fluide et technique à la fois…

Il n’y a pas vraiment de maillon faible dans ce groupe, pas plus qu’il n’y a de défaut sur cette galette qui privilégie largement les ambiances et les émotions, sans pour autant faire l’impasse sur le dynamisme musical.

 T

A écouter : du d