Albums du moment
Pochette Años En Infierno
Pochette Mestarin Kynsi
Pochette Naiv Pochette Ascension
Chroniques
Pochette The Baring of Shadows
Pochette Neon Noir Erotica
Pochette Eleventh Hour
Pochette La Battue
Pochette Necroscape
Pochette On Circles
Pochette Arkhipov Pochette Summerland
Découverte
Pochette Discography

Titre : The Black Crown Année : 2011
Nombre de titres : 11
Acheter : logo amazon
Labels : Avalon , Century Media Records
Collection : 8 membres possèdent cet album.

Moyenne lecteurs : 12.5/20 (9 avis dont 8 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé The Black Crown aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

anopsie42 19 / 20 Le 21/03/2015 à 14H30

je trouve que c'est un très bonne album est assez original quoi qu'on en dise. certes il y a des choses a rectifier mais la grande majorité est excellente.

dani voland 15 / 20 Le 19/05/2013 à 22H18

trés bon album dans l'ensemble , bien que l approche néo metal dans certains titres comme ' fuck everything " me dérange un peu .

JuJu InSanE ISE 16 / 20 Le 07/11/2011 à 02H44

Bon album dans la totalité moins prenant que son predecesseur surtout au niveau des ambiances le son parait un peu plus néo c'est ce qui lui confére sont coté attrayant d'aprés moi a noter un guest avec Mr JONATHAN DAVIS !!!

MetallicMaster 1 / 20 Le 16/08/2011 à 12H10

RIP Suicide Silence, 2007-2011. Ils ont perdu le peu de crédibilité qu'ils avaient en faisant du néo bas de gamme avec du deathcore, le résultat est fade, plat et sans réelle consistance. 1 point pour Slaves To Substance, seul titre écoutable. On passe de futur espoir à "la bande à mitch lucker". A côté, le dernier Morbid Angel passe pour un album légendaire, c'est dire...

slaughtear 12 / 20 Le 14/08/2011 à 12H27

Bof, cet album ne vaut vraiment pas The Cleansing, qui est vraiment une tuerie comme l'explique le chroniqueur. Ici, les rythmes sont plus plats, même si ils donnent parfois une certaine envie de headbang. On a l'impression que suicide silence se fatigue, alors ils expérimentent, comme la chanson Witness the addiction, qui essaye en vain de copier du meshuggah... Cependant, il est vrai que le son lourd de l'album est un des points forts et la chanson Slaves to substance le prouve de belle manière. Suicide silence n'est donc pas mort, mais l'agonie commence... espérons qu'ils se ratrapperont.

dayedayedaye 15.5 / 20 Le 08/08/2011 à 21H33

Je suis assez d accord avec le commentaire de Conrad , on dirait que la chronique est
un defouloire ... Moi j aime beaucoup le son très lourd de cet album qui arrache pas mal au final !!!

paddleboy 3 / 20 Le 08/08/2011 à 12H55

Personnellement, je suis assez d'accord avec la chronique...
J'ai découvert Suicide Silence à la sortie de No Time To Bleed et quelle claque : c'était violent, sombre, glauque et ça ne laissait pas indifférent. Je me suis mis à écouter The Cleansing (que mets en tête de liste de mes écoutes) et j'ai vraiment accroché sur l'aspect brutal et extrême.
Mais alors Black Crown : AU SECOURS, QU'EST CE QU'IL NOUS FONT !!!
Pour moi, c'est un album plat, facile et sans intérêt : je n'ai pas reconnu Suicide Silence dans cet album, ce groupe qui m'avait bien remué les trips est mort?
C'est bien produit...SOIT... mais l'ensemble sonnent trop propre et trop commun !

Fait chié...encore un groupe qui part en cacahuètes...ça sera ma conclusion...

Conrad catachresis 17 / 20 Le 08/08/2011 à 12H12

Je trouve vraiment la chronique de cet album trop personnel, "revanchard" et passant à coté de bonnes qualités. Ca ne mérite pas du tout un 7.

Ok cet album est moins original que les anciens; il y a une certaine patte du groupe qui manque mais qui moi, ne me manque pas. Ce coté un peu tribal, plus crade et plus roots. Le groupe a essayé dans le son plus propre, metal, plus commun certes mais ravageur! Surement du à la production de Steve Evetts qui a fait un travail remarquable! Le son est énorme!
Cet atout plus des riffs plus simple et efficace, moi ça me va! C'est bien plus rentre dedans qu'avant. C'est comme une sodomie (désolé pour la comparaison mais c'est ce qu'il me vient à l'esprit); les riffs de cet album rentrent en une fraction de seconde sans problème et poussent à monter le son. Le riff de fuck everything est lourd, vomissant et tellement haineux.

Je rejoins la chronique sur les textes. C'est vrai que je ne comprends pas; le mec ne se foule pas et oui, fait preuve d'intelligence juvénile mais bon...
La partie de Jonathan Davis et ses "take me away!"... je trouve que ça gache terriblement ce morceau qui possède un riff digne de Lamb of God.

En clair, plus simple, propre et efficace que les anciens. Plus commun certes mais il défonce.