Albums du moment
Pochette Nighttime Stories
Pochette Sphere Pochette Spotted Horse
Chroniques
Pochette In The Raw
Pochette Metaportal
Pochette The Den Pochette Broken Play

logo Substans

Biographie

Substans

Le projet de Thrash / Death Substans se forme en 2003 du côté de Rouen par Fifre (Guitare), Jérémie (Yuck, Herkainn - Chant) et Satanicronomicon (Basse). Le groupe enregistre assez rapidement une première démo en 2005, puis recrute Le Zeb (Batterie) et La Bochariz (Stabwound - Guitare) afin d'enregistrer un premier album nommé Wait And Die qui sort deux ans plus tard. Mais les difficultés de line-up surviennent. Il faut attendre 2010/2011 pour que Gui G (Basse - Warkult), Yoann (Batterie) et Acheron (Guitare) viennent renforcer Substans, de nouveau près en 2013, pour la sortie de l'ep Becoming.

Chronique

Becoming ( 2013 )

Les rouennais de Yuck n'existent hélas plus, mais l'on a tout de même la possibilité de retrouver la voix sale et rappeuse comme du papier de verre de son leader Jérémie dans le groupe de Thrash / Death qu'est Substans.

Becoming, nouvel ep depuis Wait And  Die en 2007, peut donc se voir comme un nouveau départ pour cette formation changée aux 3/5 de ses origines après quelques déboires de line-up. La nouvelle mouture propose ainsi un Thrash / Death pas forcément des plus original, mais qui a au moins le mérite de taper là où ça fait mal. Cinq petits titres et l'occasion pour eux de se remettre en selle et montrer leur savoir faire, peu importe le morceau, tout est fait pour te faire passer un sale quart d'heure. Substans ne fait de toute manière pas dans la demi-mesure : section rythmique au plancher, riffing précis et coupant tel une armée de scies sauteuses et voix éraillée vomissant sa haine, son whisky et sa bile. Voilà succinctement le truc lors de la première approche.

Puis tu relances Becoming. Là, les guitares de Lost In Wasteland te font de l'œil, le groove de Sadistic Love te fait forcément un minimum hocher la tête et tu notes le break hyper méchant en milieu de titre sur We Are ("We fuck y'all"). Ici et là sont disséminés des éléments qui font que tu que tu vas retenir les titres et pas les enfiler à la va vite en ne retenant pas grand chose ou en faisant un « mouais » à la fin. Parfois c'est légèrement mélodique (J.E.R.N.I), à d'autres moments beaucoup plus lourd (belle présence de la basse sur The Great Escape), mais toujours avec un fil directeur cohérent. Les enchaînements entre chaque partie sont au poil, les breaks nombreux permettent à une nouvelle idée (riff / rythmique) de se dévoiler, les soli sont excellents (We Are) et l'ensemble a été capturé par une production puissante de Nico de Noein.

Si avec une voix qu'on croirait tout droit sortie de Mötorhead (The Great Escape) qui donne pas mal de personnalité au projet, des bouts de Crossover à la Suicidal Tendencies sur J.E.R.N.I, un tapping signature Gojira sur ce même extrait, et un groove indécent piqué à Pantera (Lost In The Wasteland), ça ne te donne pas envie de donner une chance à cet ep, je ne sais plus quoi faire.

Substans

Style : Thrash / Death Metal
Tags : -
Origine : France
Facebook :
Bandcamp :
Amateurs : 4 amateurs Facebook :