Albums du moment
Pochette Monumenty selhání
Pochette A Different Shade of Blue
Pochette A Dawn To Fear Pochette Nighttime Stories
Chroniques
Pochette Etrange
Pochette Errorzone
Pochette Dreams of Quiet Places
Pochette Hallucinogen Pochette Nest

Biographie

Straight Ahead

Line up:
Fabrice (chant/guitare)
Fabien (guitare)
Vincent (basse/chant)
Mathieu (batterie)

 

Formé début 2001 à Aurillac, Straight Ahead évolue dans un hardcore mélodique dont les influences sont a chercher du côté de la scène française ( Burning Heads, Seven Hate, Sleazy Arse…) mais également outre-atlantique (Nofx, Rise Against). Après une première démo autoproduite, 4 titres (enregistrée en décembre 2002), le groupe gagne le tremplin du Big Jama dans son département, lui permettant d’aller enregistrer un maxi CD 6 titres au Loko studio en Avril 2004. Depuis, le groupe a effectué quelques concerts partageant notamment l’affiche avec G.a.s. Drummers, Burning Heads, Babylon Circus

Chronique

The Same Way ( 2004 )

La vérité, c'est que ça fait toujours plaisir d'entendre un cd qui débute avec un crissement de guitare, un petit couinement de corde, un larsen de bienvenue. Histoire de dire qu'on est bien dans la (grande) famille du Rock'n Roll. Et ce n'est pas le Maxi 6 titres (sortie sur Dumb Inc Record en Juin 2004) du combo auvergnats, Straight Ahead, qui va démentir cela. On est, dans la droite lignée d'un hardcore mélo, tendance émo/post rock, qui mixerait le meilleur de Seven Hate avec du Rise Against pour la frange US. Le quatuor ressemble quand même fortement à un autre groupe bien de chez nous, les succulents Flying Donuts, notamment dans l'arrangement des grattes. Evidemment, on pense aussi souvent aux Burning Heads, d'il y a quelques années, sur certains chants. On a connu pire comme lignée…
Ce qui donne des chansons qui font plus de 2min30, puisque la période Pennywise/NOfx/Millencolin est digérée, des chants plus variés, des guitares utilisées plus intelligemment, comme savaient le faire les Seconde Rate, par exemple.
Ce qui est certain aujourd'hui, c'est que les groupes qui enregistrent au Loko Studio (chez Guillaume André, le monsieur de Kobayes, qu'on va finir par appeler officiellement le Ryan Green Français) sortent avec une sacré galette niveau son. La batterie sonne toujours monstrueusement bien. Les guitares idem. "Not Better", seul morceau réenregistré de leur première démo a pris une cure de jouvence hallucinante! Quel plaisir! On apprécie d'autant mieux les poussées émo/gueulées jouissives de "Think for yourself".
Pour finir, on ne peut rester insensible au brûlot du dernier morceau de la galette "On My Way" qui fait bander les crêtes, sans bière ni oeuf, avec ses trois accords tranchants. Montre-moi donc ta nouvelle coupe de cheveux, je te dirais qui tu es!
Seul bémol, qui aurait pu être un dièse, le bonus vidéo, "TOMORROW", en live. Chouette!
Bah Non. C'est pas que c'est mal joué, ni mal enregistré, ni même mal filmé, non, on a juste l'impression qu'ils se font chier sur scène. Et nous alors...?

A écouter : Think For Yourself