Albums du moment
Pochette Ritma
Pochette Fossil
Pochette Playful Winds Pochette The Quiet Earth
Chroniques
Pochette Hygiene
Pochette Dissociation
Pochette Forest Nocturne
Pochette Aeternum
Pochette Extreme Power Metal
Pochette Weltschmerz

Titre : Storm Corrosion Année : 2012
Nombre de titres : 6

Tracklist
01. Drag Ropes
02. Storm Corrosion
03. Hag
04. Happy
05. Lock Howl
06. Ljudet Innan
Acheter : logo amazon
Label : Roadrunner Records
Collection : 1 membre possède cet album.
Moyenne lecteurs : 12.83/20 (6 avis dont 5 avec commentaire)


Ecouter l'album :

Les membres qui ont aimé Storm Corrosion aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

tony_akerfeldt 19.5 / 20 Le 15/01/2013 à 23H22

J'ai un peu de mal à comprendre les avis laissés sur cet album.
Objectivement j'ai été hyper déçu par héritage d'opeth, et très mitigé par grace for drowning. Cet album m'a vraiment pas déçu, à ne pas écouter qu'en fond sonore en faisant autre chose mais au contraire à savourer au casque. L'atmosphère qui s'en dégage est riche en émotion, mélancolie, ce que nous a particulièrement habitué a ressentir steven wilson.
Je tenais surtout à ajouter que le dernier titre, dont personne n'a parlé sur les avis ou la chronique, est somptueux, le meilleur titre de l'album. Ce titre commence par un chant de mikael akerfeldt assez surprenant, s'en suive deux minute d'une nappe de clavier envoûtante à pleurer, et le final sur un riff de guitare joué à deux reprise et reprise par le chant pour un finish magnifique.

Bref visiblement c'est album n'est pas du goût de tous, soit par impatience, soit par immaturité musicale, mais pour moi on est proche d'un chef d'œuvre. En temps normal j'aurai mis 17 mais j'ai voulu remonter la moyenne.

jeanvaljean 8.5 / 20 Le 19/06/2012 à 18H47

Pour le moment c'est la déception de l'année chez moi. Ça s'écoute mais on dirait que c'est plus creux qu'une coquille d'escargot mort depuis six mois.
Allez, je vais m'écouter un petit Anesthetize en chialant.

La_Couge 13 / 20 Le 19/06/2012 à 08H58

Je suis moi aussi assez d'accord avec la chronique, même si je pense quand même qu'il y a quelques très beaux moment (Lock Howl, sur Drag Ropes ou encore le titre éponyme).

Fan inconditionnel d'Opeth, j'avais apprécié Héritage pour son côté décallé et surtout pour la variété de l'album, j'attendais donc cet collaboration avec impatience. Je n'ai pas été déçu par cet album, car il reste de grande qualité. Seulement, je suis un métaleux avant tout et c'est vrai que même en étant très ouvert sur ces styles, il reste un arrière goût un peu amer : les thématiques sont tristes et grâce au talent des deux compères, agréables à écouter, mais en même temps extrêmement minimalistes et ont tendances à être difficiles d'approche.

Cela dit, les compos sont extrêmement bien orchestrées, la production impeccable et les ambiances dégagées sont assez hallucinantes.

Le "problème", ce n'est donc pas la forme, mais le fond. Pour faire un parallèle avec la peinture, c'est comme se retrouver devant une toile ultra contemporaine minimaliste : il faut être dans un état d'esprit très particulier, et si on peut s'accorder à trouver ça bien fait, on peut quand même ne pas accrocher au concept. Je pense que c'est ce qui va se passer.

Un bilan difficile pour moi, presque mitigé. C'est bien, c'est pas mal du tout, mais c'est paradoxalement trop difficile d'accès et hors de son temps pour finalement laisser une vraie empreinte sur l'auditeur. Dommage, c'est ce à quoi je m'étais habituer avec Akerfeldt.

Bref, j'espère de tout coeur que ce virage pris notamment par Opeth ne durera pas trop longtemps car je veux retrouver des albums construits comme Watershed : avec suffisamment de place pour tout le monde.
Sinon, hé bien je ferais mon deuil...

Achille 8 / 20 Le 19/06/2012 à 00H23

Entièrement d'accord avec la chronique, et ma note sera plus dure encore. J'ai vraiment du me forcer pour finir l'écoute, et sachant qui est derrière ce projet ma déception était plus grande encore.

Pourtant, par ci par là, quelques passages sortent du lot, mais le tout est ennuyeux. Ce skeud c'est de la méta contemplation , de la contemplation qui se contemple elle même.

Bon, j'ai quand même apprécié le clip de Drag Ropes. Dans ce cadre visuel les longueurs inhérentes à ce morceau s'effacent et l'ennui avec. Quoique, passé l'effet de surprise, j'ai pas franchement de le revoir à nouveau.

Bourriquet 17 / 20 Le 19/06/2012 à 00H15

Un album qui serait parfait en bande son d'un film dans la lignée du clip de Drag Ropes. Très atmosphérique, ce disque s'écoute comme l'essai de Tomahawk, Anonymous, dans le calme, dans une pièce sombre et les yeux fermés. Il vaut rentrer dans l'ambiance et c'est loin d'être facile.

Storm Corrosion

Style : Rock Progressif / Ambient / Folk
Tags : - - - - -
Origine : Royaume-Uni
Site Officiel : stormcorrosion.com/
Facebook :
Amateurs : 13 amateurs Facebook :