Albums du moment
Pochette Street Heat
Pochette Necroceros Pochette Vivre Encore
Chroniques
Pochette animus
Pochette W Śnialni
Pochette I
Pochette Silent Running
Pochette Stillness
Pochette La Joie Pochette Hategod Triumph

Titre : The Future Bites Année : 2020
Nombre de titres : 9

Tracklist
01. Unself
02. Self
03. King Ghost
04. 12 Things I Forgot
05. Eminent Sleaze
06. Personal Shopper
07. Man Of The People
08. Follower
09. Anyone But Me
Acheter : logo amazon
Label : Caroline International
Moyenne lecteurs : 12.25/20 (2 avis dont 2 avec commentaire)


Les membres qui ont aimé The Future Bites aiment aussi :

Laisser votre avis

Commentaires

DARWINWILD 15 / 20 Le 06/02/2021 à 15H58

On est bien loin du chef-d'oeuvre que fut the raven that refused to sing mais on arrive vers la fin du voyage initié avec hand cannot erase qui nous distillait une sorte de rock-prog mélangé à des expérimentations électro-ambient, une sorte de semi retour aux sources.
Il a poursuivi dans une veine électro-ambient mais à la sauce Wilson sur l'album suivant mais là je pense qu'il a enfin atteint ce qu'il semblait rechercher depuis un long moment.

On est donc loin de l'album parfait comme je le disais précédemment mais malgré tout Steven Wilson semble s'être enfin retrouvé; retrouvé ses premiers amours dans la bidouille électronique comme dans ses jeunes années à la fin des 80's.

Je grimpe pas au plafond avec cet album et reste quelque-peu sur ma fin avec une curieuse sensation de pas fini, comme si ce qui est sorti n'était qu'une esquisse du projet définitif.
Pourtant cet album contient de petites pépites comme "personal shopper" par exemple et quelques autre.
Malgré que je reste sur ma faim j'ai quand même l'impression qu'il a enfin trouvé sa nouvelle voie en espérant qu'il arrive à l'avenir à retrouver le génie créatif de l'époque "the raven tha refused to sing" ou "hand cannot erase" en le transcrivant dans son nouvelle voie musicale.

Car ce n'est pas le passage à l'électro qui me laisse sur ma faim mais cette impression d'inachevé qui plane au dessus de cet album qui avait le potentiel pour être un pur chef-d'œuvre car je suis aussi un grand fan d'électro-ambient.

chefs-d’œuvre :
-
très bon:
personal shopper
bon:
count of unease
assez bon:
self
follower
passable:
king ghost
12 things i forgot
médiocre:
man of the people
iminent sleaze
unself

chris17 9.5 / 20 Le 01/02/2021 à 11H38

Grosse déception.
9 chansons, une intro de 1min, pour un album qui dure au total 42min ("To the Bone" dure 59min), autant dire que c'est vide. Le tout sent la fainéantise et je ne pensais pas un jour dire cela de SW.
"Self" se fini brusquement. "King Ghost" et "Man of the people" avaient les ingrédients pour une fin grandiose mais ne vont finalement pas plus loin. "12 Things I forgot" est une balade pop qui aurait eu sa place dans les années 2000. J'aurai préféré qu'elle soit reléguée au rang de face B au profit de Eyewitness à la limite. En somme, sur les 4 ou 5 chansons déjà diffusée avant la sortie de l'album (SW n'aime pourtant pas le faire mais le fait pourtant à outrance), il ne reste rien à découvrir. Seule "Personnal Shopper" tente quelque chose. "Follower" et "count of unease" sont sans intérêt. En espérant qu'il ne fasse pas trop de chansons du dernier album lors de son prochain passage au Zénith de Paris.
L'album aurait pour nous emmener dans son style et nous apprendre à l'aimer, mais le tout est trop vide. Là ou ses précédents albums nous demandaient plusieurs écoutes pour les appréhender, ici j'en ai fait le tour en deux écoutes.
Par contre la prod est impec.