logo Staring Back

Biographie

Staring Back

Groupe de punk rock mélodique de Goleta, Californie formé de 5 membres passionés de musique et qui ont tous plein de side-projects. Tout de suite remarqué par Lobster Records, ils sortent un EP et un album (Many Will Play) très éclectiques avant d'enchaîner en 2002 sur On, album moins surprenant et plus dans la tendance du moment, à savoir un punk rock mélodique légèrement teinté d'emo punk.

Chroniques

On Many Will Play
13 / 20
1 commentaire (14/20).
logo amazon

On ( 2002 )

Le moins que l'on puisse dire c'est qu'à l'écoute de ce dernier album, il y a eu des changements depuis Many Will Play! Plus de métissage entre pop punk et hardcore en passant par le punk rock...
Staring Back évolue désormais dans un style punk rock mélodique qui n'est pas sans rappeller celui d'Over It! La ressemblance entre les 2 nouveaux albums des 2 groupes de Lobster est même frappante: même label, même date de sortie, même style de musique et son, même producteur (Cameron Webb), même studio d'enregistrement, même studio de mixage avec le même Mark Chalecki et même le même designer pour les livrets des 2 cds! Ca fait quand même beaucoup de "même"! Avec ça, il est normal que Ryan Mendez, le guitariste/second chanteur de Staring Back apparraisse sur un des titres du nouveau Over It!

Enfin bref, après avoir répété que cet album ressemble beaucoup à celui d'Over It (SB ne s'en cache d'ailleurs pas) au niveau des sons, des riffs (avec une rapidité légèrement moins accrue cependant)... je vais m'atteler à la description.

Le rhytme de cet opus chargé en mélodie est généralement mid tempo (ni trop rapide ni trop lent), même si certains morceaux plus speed comme "X.out" ou "Haunted" viennent épicer le tout. Le son se veut frais, plutôt aigu, léger et en définitive assez agréable. Les deux guitares sont là pour susciter l'intérêt et l'entrain grâce à des jeux similaires (guitares harmonisées avec une saturation moyenne) ou plus rarement complémentaires (une guitare rhytmique et une plus "solo"). Les quelques choeurs soignés remplissent la même fonction..
Bref, pas beaucoup d'agressivité dans cet album, mais au contraire, des couplets et refrains gentillets (même si on ne parle tout de même pas de pop punk) qui peuvent même à la longue devenir un peu ennuyant... Le chant, en effet, même s'il n'est pas mauvais ou faux, est souvent sur le même ton (tirant un peu vers l'emo punk) et pareil pour les riffs de guitares qui ne varient pas des masses et utilisent les mêmes formules et accords récurents. Il y a bien quelques passages inspirés ("Haunted") mais au final, la diversité ne prime pas.

La production semble également moins soignée que celle d'Over It, la batterie et les 2 guitares formant souvent un bloc dans lequel on ne distingue pas bien clairement chaque instrument. Celà a pour effet de fatiguer les oreilles qui deviennent quelque peu lassées à la longue et qui, semblent ils, ne retiennent plus grand chose.

Au final, il ne reste presque rien du Staring Back d'antan, et surtout pas la diversité de styles qui caractérisait tant le combo! Si bien qu'il est difficile de retenir des passages qui ressortent plus que d'autre. Cependant, ce n'est pas un mauvais album et la formation n'a pas recherché l'extrême simplicité même si à l'intérieur de leur style ils conservent à peu près tout le temps la même formule.
Cet album conviendrait donc à des gens cherchant un punk rock sympa, bien mélodique, moyennenement voire assez rapide et frais, tirant presque sur l'emo punk. Dans le genre, je vous conseillerais plutôt le Timing Is Everything d'Over It dont voici la chronique.

A écouter : Hunted ; Version 2.0 ; Me, 5 years from now, somewhere else ; X.out

Many Will Play ( 2000 )

Je vais le dire tout de suite: cet album est bon. Les 2 guitares donnent du champ: soit elles sont harmonisées, soit elles laissent la possibilité de jouer un petit solo par dessus la rhytmique de temps en temps. Le style est... ben punk rock mélodique avec des petites touches pop surement dues à la voix du chanteur principal: Matt qui me fait grandement penser à celle du chanteur de Homegrown.

Mais Staring Back possède un autre avantage: mis à part Matt ,un des guitaristes et le batteur chantent aussi sur certains morceaux. Ca apporte vraiment un +, notamment à la diversité des compos car aucun des chanteurs n'a pas la même voix. Ainsi,le second chanteur pourra faire les choeurs (très bons) Joey, One more year, Distance between ou encore s'offrir un couplet ou 2 entiers Interstate excellent morceau. Ajoutez à cela un chant purement hardcore assuré par le 3ème chanteur dans 3 ou 4 courts morceaux (allant de 23sec. à 1mn20) hardcore qui entrecoupent parfaitement les autres chansons plus mélodiques en donnant plus de patate, et vous obtenez un album de compos aux structures différentes, riches et variées. Les lyrics sont variés (filles,un peu de société,n'importe quoi...) et parfois bien marrants: "Ma mère a plus de tatouages que tous mes potes réunis...elle est bien hardcore...elle à son crew à New York et sur la côte Est...elle était bassiste chez Agnostic Front..."

En gros, un bon album de punk rock mélodique non uniforme que je recommanderai aux fans......de punk rock mélodique......et aux autres.

A écouter : One more year ; Every other day ; Reliance ; Joey ; Interstate ; Distance between et D I Why? pour le hardcore
Staring Back

Style : Punk Rock Mélodique
Tags :
Origine : USA
Site Officiel : staringback.com
Site Officiel : lobsterrecords.com
Amateurs : 3 amateurs Facebook :