Chronique

Far Out Hardcore ( 2023 )

Actif depuis 2021, Spaced commence petit à petit à se faire un nom dans la scène Hardcore, en témoigne leur récente tournée européenne qui les a vus faire trois dates en France (au Superbowl of Hardcore, à Paris et à Lyon) et passer par le Ieperfest en Belgique

Il faut dire que les natifs de Buffalo, dans l’état de New York, tapent dans le mille avec leur style dynamique qui combine à la fois Hardcore vindicatif et influences plus pop à l’image des incontournables Turnstile. Dès les premières secondes de Far Out Hardcore le lien avec la formation de Baltimore est une évidence qui saute aux yeux. Lexi Reyngoudt, la chanteuse, ne s’en cache d’ailleurs pas, citant Brendan Yates comme étant sa principale inspiration en matière de chant. On retrouve donc chez Spaced ces riffs nerveux et incisifs qui, néanmoins, s’inscrivent dans ambiance globale toujours lumineuse voire aérienne. Ultra énergiques, les deux titres sont ponctués par de multiples respirations et changements de rythme laissant des interstices dans lesquels viennent se loger soli inspirés, refrains mélodiques ou breaks qui sauront faire leur effet dans le pit.

A l’écoute de cet EP, on ne peut qu’être enthousiasmé. Tout en s'inscrivant dans le sillage de Turnstile, Spaced évite l’écueil du plagiat en apportant une touche personnelle pleine d'authenticité. Vivement la suite qui, parait-il, ne devrait pas tarder.

Far Out Hardcore s'écoute sur bandcamp.

Spaced

Style : Hardcore
Tags :
Origine : USA
Bandcamp :
Amateurs : 0 amateur Facebook :